Smartphones : la Chine devient le premier marché mondial

01 juin 2018 à 15h36
0
Si seulement 20% des Chinois ont un smartphone, cela suffit au pays pour dépasser les États-Unis en volume en février. Tiré par une croissance de plus de 200%, le marché chinois n'a pas fini de grossir, d'autant que les fabricants locaux, ZTE, Lenovo et surtout Huawei ne cessent de monter en puissance.

00F0000005485741-photo-huawei-honor-2.jpg
La Chine a dépassé les États-Unis sur le marché des smartphones, devenant en février le premier pays au monde en volume, d'après le cabinet d'analyse Flurry. Les courbes se sont définitivement croisées, à en croire Peter Farago, vice-président du marketing chez Flurry, selon qui « les États-Unis sont deuxième et ne repasseront plus jamais premiers compte tenu de la différence démographique ». En traquant 275 000 applications actives quotidiennement, le cabinet estime pouvoir comptabiliser 90% des appareils en circulation.

En janvier, 222 millions de smartphones actifs ont été répertoriés sur le marché américain, une courte tête devant les 221 millions de terminaux recensés en Chine. Mais grâce à une croissance bien plus dynamique (209% en un an), Flurry projette que pour le mois en cours, 246 millions de téléphones intelligents seront en circulation dans l'Empire du milieu, contre 230 millions outre-Atlantique.

Deuxième pays le plus peuplé, l'Inde ne compterait que 19 millions de smartphones actifs sur la période, à égalité avec la Russie et le Brésil. Mais l'Inde est le huitième pays au monde en termes de croissance : en 2012, le pays a presque triplé son parc de smartphones (+189%), ce qui devrait le propulser dans le classement.

Concernant les autres pays, la France occupe le septième rang mondial avec 23 millions de smartphones - autant que le Canada. L'Hexagone est devancé par l'Allemagne avec 27 millions d'appareils, le Japon avec 29 millions, la Corée du Sud qui comptabilise 30 millions de terminaux et enfin la Grande-Bretagne, troisième marché mondial, avec 43 millions d'appareils.

Selon l'auteur de l'étude, « dans cette nouvelle ère de l'informatique mobile, propulsée par l'arrivée simultanée de puces puissantes, de réseaux haut débit et du cloud, Apple et Google ont contribué à créer la révolution technologique la plus rapidement adoptée de l'histoire, dix fois plus rapide que celle du PC et trois fois plus rapide que celle d'Internet ».


01F4000005727230-photo-chine-vs-us-smartphone-fev2012.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les éditeurs de logiciels s’opposent aux projets de taxes visant le numérique
Bill Gates critique la stratégie mobile de Microsoft, sans blâmer Steve Ballmer
La consommation de TV en ligne a progressé de 45% en 2012
Un carton rouge pour le réseau Free ? (màj)
Le compte Twitter de Burger King battait pavillon McDonalds
Jabra Motion : l'oreillette NFC intelligente
Samsung dévoile un Galaxy Camera WiFi, moins cher mais sans 3G
Google promet des capteurs
Fujitsu et Orange lanceront un téléphone pour seniors en France
OS tablette de Ubuntu : le compte à rebours a commencé
Haut de page