Red Hat, en bonne santé financière, met la main sur ManageIQ

Thomas Pontiroli
21 décembre 2012 à 13h14
0
L'éditeur de solutions open source, Red Hat, a publié des résultats positifs pour le troisième trimestre, avec des recettes en hausse de 18%. L'éditeur américain annonce également le rachat de ManageIQ afin de renforcer son offre de cloud hybride, secteur qu'il identifie comme moteur de sa croissance.

00DC000004608400-photo-red-hat-logo.jpg
Red Hat, principal fournisseur de distributions Linux et de solutions open source, se porte mieux que prévu. À l'occasion de la publication des résultats de son troisième trimestre fiscal, l'éditeur indique avoir dégagé un chiffre d'affaires de 344 millions de dollars, soit 18% de mieux que sur le même trimestre l'an passé, et mieux que ce que prévoyait le consensus des analystes.

Principal levier de cette croissance : les souscriptions. Elles ont pesé à hauteur de 294 millions de dollars dans le chiffre d'affaires sur la période, en hausse annuelle de 20%. La formation et les services ont pesé quant à eux 49,5 millions dans les recettes. Ils ont également progressé, de 13,5% sur un an. Red Hat publie par contre un bénéfice en recul : celui si s'établit à 34,8 millions de dollars, contre 38,2 millions en 2011, soit un repli de 9%.

« Red Hat a bénéficié notamment de sa position dans l'IT. Depuis octobre de l'année dernière, nous avons réalisé trois acquisitions, plus une quatrième aujourd'hui, afin d'étendre notre portefeuille de solutions open source et de gagner des marchés. Comme nos clients entreprise vont vers des solutions libres et des architectures de cloud hybride, nous voulons répondre à leurs besoins avec une direction claire », a souligné Jim Whitehurst, le p-dg de Red Hat, dans un communiqué.

Cloud hybride : Red Hat s'offre ManageIQ

Red Hat annonce dans le même temps le rachat de ManageIQ, pour 104 millions de dollars, un spécialiste de l'automatisation de tâches dans les Data Centers et de la virtualisation. ManageIQ permet aux entreprise de déployer, de gérer et d'optimiser des clouds privés, des infrastructures virtualisées et des bureaux virtuels. « Avec l'ajout de ces technologies à son portefeuille, Red Hat élargira la portée de ses solutions de gestion de cloud hybride », commente la société.

00C8000005626574-photo-manageiq-logo.jpg
En tant que membre du programme « Red Hat Enterprise Virtualization Certified Partner », ManageIQ a déjà travaillé en étroite collaboration avec son acquéreur pour fournir à ses clients des solutions unifiées de gestion et d'automatisation « rapides à déployer et faciles à utiliser » censées « réduire les coûts et la complexité des clouds d'entreprise ». Ce rachat correspond à la volonté de Red Hat de pousser ses solutions logicielles open source dans des clouds privés et aussi publics, tels qu'Amazon Web Services.

ManageIQ vient s'ajouter à une offre de cloud hybride qui s'articule déjà autour de deux produits. Red Hat CloudForms : une solution d'infrastructure en tant que service (IaaS) permettant de créer et gérer un cloud hybride et de déployer et gérer des applications sur plusieurs types d'emplacements et d'infrastructures. Et Red Hat Enterprise Virtualization : une solution de gestion de virtualisation de serveurs et de postes de travail.

Red Hat note par ailleurs que l'acquisition de ManageIQ n'aura pas d'impact négatif sur ses revenus de fin d'année, dont les résultats seront publiés le 28 février 2013. Mais l'éditeur ne fournit pas de prévisions sur le chiffre d'affaires ou les profits escomptés.

À lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top