STMicroelectronics glisse de 11% et supprimera 500 emplois

24 octobre 2012 à 15h52
0
Perte nette de près de 500 millions de dollars, chiffre d'affaires en recul de 11% sur un an et licenciement de 500 personnes pour réduire ses coûts : ST tire le bilan d'un trimestre difficile.

00C8000005373902-photo-logo-stmicroelectronics.jpg
Le fabricant de composants électroniques franco-italien accuse le coup au troisième trimestre et affiche une lourde perte nette de 478 millions de dollars, en raison d'une charge de 690 millions liée à une dépréciation liée à ses produits pour téléphones. Sur la période, le chiffre d'affaires ressort en baisse de 11% en glissement annuel, pour atteindre 2,17 milliards de dollars, contre 2,44 milliards en 2011.

En rythme séquentiel, la société dit avoir progressé de 0,9% comparé au deuxième trimestre, avec une évolution plus soutenue en Europe, Moyen Orient et Afrique, où la croissance a été de 5% sur la période. ST indique que les ventes ont en revanche été stables en Amérique, Asie du Sud, Chine, Japon et Corée du Sud.

Dans le détail, la division de composants pour automobile a généré 391 millions de dollars de recettes ce trimestre, contre 404 millions sur la période en 2011. La branche digitale a également reculé, passant de 442 millions de dollars l'an dernier à 325 millions en 2012. La partie analogique et microcontrôleurs a aussi perdu du terrain, avec 804 millions de chiffre d'affaires, alors qu'il était à 856 millions en 2011. En recul aussi, la branche mobile affiche un chiffre d'affaires de 359 millions de dollars, contre 512 millions il y a un an. Selon ST, les capteurs MEMS, les transistors MOSFET et IGBT et les microcontrôleurs ont maintenu un bon niveau de ventes, mais ne fournit pas plus de détails.

Licenciements, chômage partiel et baisse des dépenses de R&D

00DC000005478395-photo-stmicroelectronics-mems.jpg
D'ici la fin 2013, STMicroelectronics mettra en œuvre un nouveau plan d'épargne qui devrait lui permettre d'économiser 150 millions de dollars dont l'une des composantes est la suppression à venir de 500 postes et la mise au chômage technique de plusieurs employés, suite à la fermeture temporaire de trois usines à Crolles, Tours et Catane en Sicile. La société indique aussi avoir réduit ses dépenses de recherche et développement de 6% comparé au précédent trimestre, pour atteindre 852 millions de dollars.

En revanche, la société ne séparera pas ses activités numériques et analogiques en deux, comme annoncé le 12 octobre. « ST va rester un groupe unifié. Nous n'avons pas l'intention de scinder la société », a ainsi déclaré Carlo Bozzoti, le p-dg du groupe. Rappelons par ailleurs que le groupe franco-italien s'est rapproché du fabricant automobile Audi, le 22 octobre, dans le cadre d'un partenariat sur les solutions liées à la réduction de la pollution, la sécurité et l'infotainment.

Pour le quatrième trimestre, ST ne se fait pas d'illusions et attend des résultats atones, « reflétant la faiblesse de l'environnement économique ». Le groupe s'attend malgré tout à une demande solide en puces MEMS. Mais pas de quoi tirer la croissance globale de la société. Celle-ci prévoit une progression de ses recettes de 2 à 5% par rapport à ce trimestre.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top