Le marché de la mémoire flash en recul de 5% cette année

Par
Le 23 octobre 2012
 0
Le recul en valeur du secteur de la mémoire flash cette année est dû en réalité à une pression à la baisse sur les prix de la NAND. Le marché devrait repartir à la hausse jusqu'en 2016, dit IHS iSuppli.

00c8000005476571-photo-samsung-emmc.jpg
« Le paysage de la mémoire flash, NAND et NOR, évolue rapidement avec des téléphones mobiles, smartphones et tablettes, toujours plus sophistiqués, jouant un rôle clé dans cette industrie », écrit le cabinet IHS iSuppli, en introduction de son étude sur ce marché en 2012. En dépit des très bonnes ventes des terminaux mobiles, effectivement très demandeurs de mémoire flash, le secteur ne devrait pas terminer l'année en positif, du moins en valeur.

Ainsi, le cabinet projette des ventes mondiales de 24,3 milliards de dollars d'ici la fin de l'année, dont 20,8 milliards pour la mémoire NAND et 3,5 milliards pour la mémoire NOR. Cette baisse du chiffre d'affaires s'explique par la forte demande pour la NAND, qui a conduit à une baisse des prix. Ainsi, le secteur reculera de 4,7% en valeur par rapport à 2011, où il se situait à 25,5 milliards de dollars.

Dans le détail, le marché de la mémoire NOR se contracte avec un chiffre d'affaires de 837 millions de dollars au deuxième trimestre, en baisse de 4,6% par rapport au premier. Comparé au même trimestre en 2011, la chute est de 28,2%. Dans l'univers des feature phones et smartphones, ce type de mémoire a tendance a être remplacé par de la NAND, moins onéreuse..

05476549-photo-m-moire-flash-nor-nand-ihs-isuppli-2012.jpg

Ainsi cette technologie tend à être poussée vers la sortie par la NAND, qui est plus véloce pour les opérations d'effacement et d'écriture, offre une plus grande densité et un coût moins important. Elle est par exemple utilisée pour les cartes mémoires (eMMC) utilisées dans les appareils mobiles, qui devraient atteindre un niveau de production en volume quelque deux fois supérieur à celui de 2011, à 520 millions d'unités. Samsung est le principal fabriquant de mémoire NAND dans le monde, avec un chiffre d'affaires au dernier trimestre de 5,4 milliards de dollars (DRAM comprise).

IHS iSuppli s'attend toutefois à ce que le marché de la mémoire flash rebondisse l'année prochaine, de l'ordre de 11,4%. Pour continuer sur une tendance haussière jusqu'en 2016 au moins, où les recettes mondiales pourraient atteindre les 33,3 milliards de dollars, en croissance de 5,3% sur cinq ans.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top