Oracle WebLogic Server 12c met le cap sur Java EE 6 et sur le cloud

05 décembre 2011 à 13h32
0
Prochaine version majeure du serveur applicatif d'Oracle, WebLogic Server 12c promet quelque 200 nouveautés, parmi lesquelles la prise en charge de l'ensemble des spécifications de la plateforme Java EE 6 et de nouvelles interactions avec les briques dédiées à la gestion du cloud.

Après le « g » de grid, voici venir le « c » de cloud. Oracle se devait de marquer les esprits lors de l'annonce de WebLogic Server 12c, deux ans après la sortie de la dernière version en date de son serveur applicatif, qui constitue désormais selon lui la « pièce maîtresse d'Oracle Cloud Application Foundation », aux côtés des briques Coherence (distribution de charge) et Tuxedo (gestion des transactions).

01CC000004802050-photo-oracle-weblogic-server-12c.jpg

Concurrent de Jboss (Red Hat) ou d'IBM Websphere mais aussi d'un autre produit maison, le serveur Glassfish issu de Sun ; WebLogic Server 12c promet dans un premier temps la prise en charge complète des spécifications de la plateforme Java EE 6 (Enterprise Edition), dont la nouvelle JSR CDI (Contexts and Dependency Injection), ainsi que des interfaces de programmation associées (Servlet 3.0, JAX-RS 1.1, Java Server Faces 2.1, EJB 3). Dans ce contexte, les développeurs auront également accès aux fonctionnalités de Java SE 7 (Standard Edition). Weblogic Server 12c s'accompagne par ailleurs d'un plug-in dédié à l'outil de construction Apache Maven, dont on pourra donc profiter pleinement (gestion des dépendances, etc.).

Au sein de la famille Oracle Fusion Middleware, WebLogic Server 12c s'intégrera avec un nouveau composant dédié au routage de trafic et à la répartition de charge, Oracle Traffic Director (OTD), ainsi qu'à Oracle Virtual Assembly Builder (VAB), qui permet de déployer en une seule étape ses applications sur des architectures complexes (multi-tier) grâce à la virtualisation. Il saura également s'interfacer avec Oracle Real Application Clusters (RAC), la solution maison de gestion de bases de données sur un cluster de serveurs.

01CC000004802052-photo-oracle-weblogic-server-12c.jpg

Qu'il s'agisse du nouveau cloud public d'Oracle, ou du cloud privé Exalogic Elastic Cloud, WebLogic Server 12c doit selon Cameron Purdy, vice président en charge du développement, simplifier « radicalement le déploiement et l'administration des applications tout en accélérant leur mise en service ». Le prix reste inchangé par rapport à celui de la version 11g.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Samsung Slate PC Série 7 : la tablette éligible Windows 8 est disponible
Copie privée : l’organisme de collecte est condamné à verser 1 million d'euros
Y!Messenger : une faille permet les attaques par phishing
Orange lance Livephone, logiciel de téléphonie sur iPhone pour Livebox
Recherche : bientôt des écrans tactiles sans trace de doigts ?
Insolite : le Tamagotchi a 15 ans
Les ayants droit détaillent leur stratégie anti-streaming
Intel : de nouveaux Sandy Bridge mobiles pour décembre
10,5% des Français inscrits auraient abandonné Facebook en 2011
SAP rachète SuccessFactors, spécialiste de la GRH en ligne
Haut de page