IBM rachète l'éditeur de solutions d'investigation i2

0
00FA000001580542-photo-logo-ibm-marg.jpg
IBM vient de faire l'acquisition d'un éditeur spécialisé dans l'intelligence informatique et la prévention des crimes. Une solution d'exploration et d'enquête dans les données qui permettra au géant d'appuyer sa présence dans les analytiques destinées au Big Data (larges volumes de données).

IBM a annoncé qu'il avait signé un accord définitif pour racheter i2. But de la manoeuvre : « accélérer ses initiatives dans les analytiques pour les entreprises et aider les clients des secteurs public et privé à lutter contre le crime, la fraude et les menaces de sécurité. »

i2 est un éditeur logiciel spécialisé dans l'investigation au sein des données numériques. Il dispose d'une base de 4 500 clients dans 150 pays, selon le communiqué d'IBM. Ses principales cibles sont les banques, les assurances, les mutuelles de santé, les agences judiciaires, les agences de sécurité nationale et la grand distribution. Il serait notamment utilisé par huit des dix plus grosses entreprises mondiales.

IBM considère la lutte contre la fraude et la réduction des menaces comme un domaine stratégique. Alors que les failles de sécurité sont de plus en plus souvent au coeur de l'actualité, notamment par leur ampleur ou la taille des cibles, Big Blue estime qu'il faut offrir aux départements informatiques des outils pour mieux comprendre et enquêter sur ces attaques. « Le but d'IBM est de mieux équiper les officiels de la sécurité publique et les entreprises avec l'information et les outils dont ils ont besoin pour faire des villes plus sûres. »

L'effet collatéral de cette acquisition, et qui intéresse sans doute plus IBM qu'il ne le dit dans son communiqué, c'est qu'il acquiert en même temps une technologie pointue pour l'exploration des larges volumes de données. Ici encore, l'enjeu est de taille, avec des bases de données de plus en plus grosses, de moins en moins structurées, et de plus en plus dispersées dans le monde et sur les réseaux.

L'acquisition devrait être finalisée avant la fin de l'année 2011, en fonction des formalités administratives. Le montant du rachat n'a pas été communiqué. On sait par contre que i2 sera intégré à la division Software Group d'IBM, et devrait conserver ses 350 employés.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page