Windows 8 : Microsoft cède aux sirènes de l'App Store

Par
Le 19 août 2011
 0
00fa000004430318-photo-windows-8.jpg
Dans le billet d'introduction de l'équipe de son nouveau blog MSDN dédié à Windows 8, Bulding Windows 8, Microsoft a donné les orientations principales de son futur système d'exploitation. Et a confirmé l'arrivée d'une place de marché pour les applications, sobrement appelé App Store, dans Windows 8.

Dans son blog dédié à Windows 8, Microsoft vient confirmer l'air de rien ce que tout le monde savait déjà : son futur système d'exploitation s'adjoindra les services d'un nouveau canal de distribution des logiciels. Un App Store, dont on ne sait s'il fonctionnera de la même manière que ses prédécesseur sur Mac OS X ou Ubuntu, et qui permettra de télécharger directement ses programmes, qu'ils soient payants ou gratuits.

Pour juger de l'intérêt de la démarche - notamment pour les développeurs et éditeurs - il faudra attendre d'en savoir plus. Quelle politique de distribution ? Quelles licences ? Et surtout : quelles vont être les politiques de prix, comme la commission que prendra Microsoft ? Tout cela risque de peser lourd dans la balance, même si on peut questionner l'ampleur de l'enjeu. Microsoft n'a historiquement pas besoin d'attirer les développeurs, sa plateforme étant largement dominante sur le marché des PC, et les autres modes de distribution restant pertinents pour la plupart des utilisateurs.

On peut donc voir une volonté de ne pas laisser à Apple l'argument de la simplicité, et de l'image novatrice. Même si l'App Store n'est pas tout à fait une nouveauté dans le monde informatique (certaines distributions Linux ou les smartphones et tablettes y ayant déjà recours), mais pourrait avoir un effet pervers : apporter dans le monde du PC la polémique entre canaux de distribution fermés et liberté de choix. Pour l'heure, l'arrivée d'un App Store sur Windows ne signifie en rien qu'il ne sera plus possible de passer par d'autres canaux, et Microsoft n'a pas les moyens de se mettre à dos les grands éditeurs. Mais à terme, cela sera-t-il meilleur que des sélections indépendantes, en particulier pour des petits développeurs ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top