Microsoft ouvre Windows Azure aux développeurs iOS et Android

18 mai 2011 à 15h26
0
00FA000004277000-photo-julien-lesaicherre-microsoft-windows-azure.jpg
Microsoft a décidé d'ouvrir sa plateforme de développement en mode hébergé (PaaS) aux développeurs d'applications iOS et Android. Une volonté de toucher plus d'éditeurs, selon Julien Lesaicherre, chef de produit Windows Azure chez Microsoft France.

Microsoft a annoncé au cours des Tech Ed USA 2011 que sa plateforme de développement cloud (PaaS) Windows Azure était désormais disponible comme solution d'infrastructure pour les déploiements d'applications iOS. La prise en charge pour Android devrait également être assurée sous peu. Pour Julien Lesaicherre, c'est une avancée, car « deux grands effets freinent un certain nombre de sociétés innovantes : les réseaux sociaux, et la multiplication des appareils, » qui éreintent tous deux la capacité de montée en charge des applications.

Le cloud serait une solution idéale, selon lui, pour les éditeurs et développeurs. « Il y a une synchronisation des données en temps réel, et en même temps, le passage d'un périphérique A à un périphérique B pour retrouver ses données, ses applications, etc, et pour avoir une infrastructure qui tienne la route, est facilité. C'est la raison pour laquelle nous insistons sur ça. » Microsoft a donc publié son nouveau toolkit pour iOS le 10 mai dernier, et celui pour Android ne devrait plus tarder.

Pour autant, ces deux toolkits ne rattrapent pas tout à fait celui dédié à Windows Phone 7. Il a des fonctionnalités un peu plus avancées, comme un service de contrôle d'accès de Windows Azure pour simplifier l'authentification des applications, et un support de plus de types de stockage non-relationnel. Selon Julien Lesaicherre, il ne s'agit toutefois pas de privilégier Windows Phone 7 face à iOS ou Android. « Nous avons évidemment commencé par Windows Phone 7, et il garde une petite longueur d'avance, pour des raisons de proximité, et la nécessité d'avancer sur cet appareil. Mais on veut offrir les mêmes capacités quelque soit le type de périphérique utilisé. Nous voulons être complètement ouverts, que ce soit sur les systèmes d'exploitation, où nous prenons en charge les trois principaux, ou en terme de langage. » PHP, Java et .Net sont notamment pris en charge par la nouvelle version.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

3DS et DRM : une association envoie des briques à Nintendo
AT&T souhaite lancer des solutions de sécurité mobile grand public
Belkin ScreenCast : la télévision comme écran de PC portable grâce au WiDi
Bang & Olufsen BeoVision 4-85 :
Motorola Droid X2 : digne successeur d'un smartphone emblématique ?
Universal Mobile : une série limitée pour les joueurs
L'Education nationale veut fermer les comptes Facebook d’auteurs de « harcèlement scolaire » [MàJ]
Rachat de Skype : Bill Gates défend Microsoft
Les Etats-Unis vont-ils vers une condamnation du streaming ?
USA : bientôt une loi donnant le contrôle de Facebook aux parents de mineurs ?
Haut de page