AT&T rachète la division américaine de T-Mobile

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000004099232-photo-at-t-t-mobile.jpg
Hier, dans la journée, AT&T a annoncé qu'il allait racheter T-Mobile USA, la filiale américaine de Deutsche Telekom. C'est une acquisition de taille : la transaction a été valorisée à 39 milliards de dollars.

L'accord est définitif : c'est ce qu'ont déclaré les deux géants des télécommunications AT&T et Deutsche Telekom. A l'issue de la transaction, soumise aux autorités de la concurrence aux Etats-Unis, la filiale américaine de Deutsche Telekom, T-Mobile USA, passera sous contrôle d'AT&T. Du côté des deux entreprises, les formalités sont réglées, l'accord ayant été validé par leurs conseils d'administration respectifs.

Le communiqué commun d'AT&T et Deutsche Telekom, publié sur le site web du premier, fait état d'un rachat évaluée à 39 milliards de dollars. La somme de 25 milliards de dollars au moins devrait être versée en numéraire, le reste faisant l'objet d'un échange d'actions. Selon l'Agence France-Presse, Deutsche Telekom devrait détenir jusqu'à 8% du capital d'AT&T à la fin de la transaction.

« Cette transaction représente un engagement majeur en faveur du renforcement et d'extension des infrastructures pour le futur de notre nation, » a expliqué Randall Stephenson, le PDG d'AT&T. Le patron du groupe vise ici clairement les autorités américaines, que ce soit le gouvernement ou la Federal Communications Commission (FCC), qui devront approuver le rachat de T-Mobile. Stephenson cite notamment le Long Term Evolution (LTE, communications 4G), qui « sera apporté à 46,5 millions d'Américains supplémentaires, » alors que « T-Mobile n'a pas de plan précis pour le LTE. »

Pour Deutsche Telekom, c'est l'occasion de se débarrasser de sa filiale, qui produit des résultats en baisse (malgré son importante part dans les résultats du groupe, avec 25%). Pour AT&T, il s'agit surtout de reprendre sa place de leader sur le marché de la téléphonie mobile aux Etats-Unis. En effet, Verizon est passé devant au premier trimestre de l'année 2009, mais AT&T se paye avec T-Mobile le quatrième opérateur, et repassera devant sans problème. Pour information, le numéro 3 du marché est Sprint. AT&T va gagner 33,7 millions de clients.

La transaction devrait être finalisée dans les douze mois, si elle passe les barrières administratives.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le moteur de recherche AllTheWeb fermera le 4 avril
Les domaines en .xxx finalement validés
Facebook rachète la jeune pousse Snaptü
USA : Eric Schmidt, prochain secrétaire d'Etat au Commerce ?
IBM règle des accusations de corruption en Asie avec un chèque
Revue de Web : Kinect nous tuera tous !
Piratage : Flock remet les iPendules à l'heure
Clubic Week : l'avenir du web... c'était hier
Penetrate, l'application Android anti-Hadopi ?
Fork MySQL : première version finale pour Drizzle
Haut de page