Sony rachète l'usine productrice du Cell à Toshiba

24 décembre 2010 à 12h45
0
00FA000001852472-photo-toshiba-43nm-wafer.jpg
Sony et Toshiba ont annoncé aujourd'hui dans un communiqué commun qu'ils avaient signé un accord pour transférer la propriété d'une usine de semi-conducteurs du second au premier. Basée à Nagasaki, au Japon, l'usine appartenait à une joint-venture entre les deux entreprises.

C'est donc la fin pour la Nagasaki Semiconductor Manufacturing (NSM), la coentreprise entre les deux fabricants qui gérait jusqu'à présent l'usine de Toshiba. Mise en place en 2008, elle assurait notamment la production du Cell (le processeur de la PS3), de puces graphiques, et de System-on-Chip (SoC) pour les deux entreprises japonaises.

Dotée d'un capital social de 100 millions de yens (920 000 euros), la NSM se verra dépossédée de ses équipements et bâtiments au profit de Sony. Le mobilier comprend une ligne de production de wafers de 300mm, notamment.

Toshiba et Sony espèrent voir un transfert effectif au début de l'année fiscale 2012 (qui débute le 1er avril 2011 pour les deux entreprises), une fois les formalités administratives passées. L'accord est notamment sujet à l'acceptation des autorités japonaises. Aucun détail n'a été donné sur les termes financiers de l'arrangement.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Revue de presse : tout pour la perf !
Apple dépose un brevet pour ne plus revivre l'Antennagate
Insolite :  Comic Sans, une police qui facilite la compréhension
Noël selon Flock : les rennes aussi se cachent pour mourir !
Clubic Week : Pas joyeux Noël à tous !
Megaupload dénonce des pressions de la RIAA sur ses partenaires
Mémoire : IBM dévoile des avancées sur sa technologie Racetrack
Revue : Logitech met en pause la production de sa Google TV
Samsung gagne un procès sur la propriété intellectuelle
Dell : une fuite confirme la prochaine Streak 7-pouces
Haut de page