Atos Origin rachète les Solutions et Services IT de Siemens

16 décembre 2010 à 11h58
0
00C8000001423548-photo-atos-origin.jpg
Atos Origin vient d'annoncer le rachat de la division Solutions et Services (SIS) IT de Siemens. L'accord porte sur 850 millions d'euros, et fait entrer Siemens au capital d'Atos. Siemens devra, selon les termes du partenariat, conserver au moins 15% du capital d'Atos (soit 414 millions d'euros) pendant une durée minimale de cinq ans.

Le couple franco-allemand vise à la création d'un partenariat stratégique global, pour devenir ni plus ni moins qu'un acteur européen majeur sur les services informatiques. Conséquence directe du rapprochement : une réduction du personnel de 1750 personnes, dont 650 en Allemagne. Thierry Breton, le PDG d'Atos Origin, a annoncé cependant qu'une campagne de recrutement aurait lieu en 2011, pour embaucher 8 000 personnes au global.

Le chiffre d'affaires du résultat de la fusion est estimé à 8,7 milliards d'euros, contre 5,1 milliards d'euros enregistrés en 2009. Ce qui met la nouvelle entité au niveau d'un Capgemini, avec ses 8,4 milliards d'euros annuels de chiffre d'affaires.

L'accord final est attendu pour juillet prochain, une fois que les différentes autorités de régulation auront donné leur accord.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Invasion : votre chronique SF livre un dernier carré héroïque !
Nintendo Indie World : le résumé des annonces
Sites 5G ouverts : Orange et Free toujours très en avance sur leurs concurrents
Paper Mario: The Origami King sur Nintendo Switch voit son prix chuter !
Les meilleures batteries externes pour éviter le coup de la panne
Surveillez votre ligne avec la balance connectée Xiaomi Mi Body Composition Scale 2 à prix cassé
Comparatif des meilleures batteries externes (2021)
Amazon Music Unlimited : profitez de 3 mois gratuit pour découvrir le service de streaming Amazon
Bouygues Telecom et H4D dévoilent une cabine de télémédecine connectée en 5G
Huawei va investir un milliard dans les voitures électriques et autonomes
Haut de page