Juniper Networks rachète des technologies liées au stockage de vidéos

19 novembre 2010 à 18h15
0
0190000003761054-photo-media-flow-controller.jpg
Juniper Networks vient d'annoncer le rachat d'une partie des brevets de Blackwave, un fournisseur d'infrastructure pour le stockage de vidéos en ligne.

La propriété intellectuelle de Blackwave porte sur des technologies d'amélioration de la performance du stockage, et de sa flexibilité pour les montées en charge, selon Juniper. Le fabricant souhaite intégrer ces technologies dans son système de distribution de médias, Media Flow Controller. Ce dernier permet de gérer la mise en cache et la distribution des contenus multimédias comme la vidéo.

Media Flow lui-même est le résultat de l'acquisition par Juniper de l'entreprise Akeena Networks au début de l'année. Juniper avait alors dépensé 100 millions de dollars, mais cette fois, on ne sait pas quelle somme il a déboursée pour s'offrir le portefeuille de Blackwave.

Juniper veut faire de son Media Flow Controller une solution pertinente pour une distribution unifiée des médias en ligne. Il vise les entreprises, et pourra désormais assurer la distribution par le biais de divers protocoles à de larges audiences. Selon Blackwave, cela lui permettra aussi de faire chuter le coût par flux. Le portefeuille Media Flow est désormais doté de solutions à la fois logicielles et matérielles.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Clubic Week : le jeu vidéo mène à la drogue
La semaine de Flock : Sexe, magouille et pouvoir !
Revue de presse : Clubic épluche le Net
Warpzone S2e4 : épisode interdit au moins de 16 ans
Revue de Web : Quand RIM montre sa tablette à Apple, l'iPhone fait des cascades en voiture
Adobe Acrobat X  et son Reader sont disponibles au téléchargement
Prise en mains de la Galaxy Tab en vidéo
Google Instant Previews utilisé par des escrocs
HP propulse ses imprimantes professionnelles dans le cloud
Street View : Google efface les données recueillies accidentellement en Grande-Bretagne
Haut de page