Oracle s'accorde avec ATG pour le racheter 1 milliard de dollars

04 novembre 2010 à 14h12
0
00FA000003709732-photo-logo-atg.jpg
Oracle annonce que les négociations pour le rachat d'ATG ont atteint leur terme, et qu'une transaction pourrait être finalisée au début de l'année 2011. Au final, Oracle rachèterait ATG pour 6 dollars par action, soit un total de 1 milliard de dollars.

ATG, ou Art Technology Group, est un fournisseur de solutions logicielles dédiées au monde de l'e-commerce. Gestion des campagnes marketing, recommandations automatisées, personnalisation du contenu et support en direct sont les fonctionnalités mises en avant par ATG. Sa plateforme logicielle est interopérable avec les solutions ERP et CRM d'Oracle, permettant une intégration assez simple de sa technologie au sein de la maison-mère.

Il faut encore que les actionnaires et les autorités de régulation des marchés approuvent la transaction, et d'ici là, ATG précise que chaque entreprise poursuit ses activités indépendamment.

« Les organisations de beaucoup de secteurs sont en attente d'une plateforme CRM et de commerce unifiée, pour offrir une expérience homogène entre les différents canaux commerciaux, » explique le vice-président exécutif d'Oracle, Thomas Kurian. « En mettant ensemble les technologies et les produits complémentaires d'Oracle et d'ATG, nous permettrons la distribution du CRM et de la plateforme multi-canal d'e-commerce unifiés de prochaine génération. »
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Allongé et endormi
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top