Oracle promet de prouver les mauvaises pratiques du nouveau PDG de HP

Par
Le 27 octobre 2010
 0
0096000003602586-photo-leo-apotheker.jpg
Attaque de Larry Ellison, le PDG d'Oracle, contre Leo Apotheker, le nouveau PDG de Hewlett-Packard venu de SAP. « Il y a quelques semaines, j'ai accusé le nouveau PDG de HP, Leo Apotheker, de contrôler un système d'espionnage industriel centré sur le vol répété d'une somme colossale de logiciels d'Oracle. » Eh bien, Larry Ellison entend le prouver au cours du procès qui opposera Oracle à SAP à partir du 1er novembre.

Les faits supposés remonteraient au temps où Apotheker était employé par SAP. HP n'est donc pas directement concerné, même si Larry Ellison entend faire de cette affaire une partie de sa croisade anti-HP.

En effet, les relations entre les deux entreprises sont particulièrement tendues depuis le recrutement par Oracle de l'ancien PDG de HP, Mark Hurd. Parti du numéro 1 de la vente de PC dans le monde sur fonds de scandale sexuel, ce dernier a subi des attaques de son ancien employeur dès son arrivée chez Oracle.

HP lui reproche de ne pas pouvoir faire son travail sans violer la confidentialité entourant son ancien emploi à la tête du groupe. Si l'affaire est partie de là, elle entache désormais le rôle même d'Apotheker à la tête de SAP, et le gêne à la tête de HP. Pour le fabricant de PC, Oracle tente simplement de le harceler. « Oracle a eu suffisamment d'opportunités pour questionner Leo pendant sa déposition en octobre 2008, et a choisi de ne pas l'inclure comme témoin au procès avant qu'il soit nommé PDG de HP, » a expliqué le groupe dans un communiqué.

« Etant donné le peu de connaissances et d'implication de Leo dans cette affaire, les efforts de dernière minute d'Oracle pour le voir apparaître au procès ne sont rien d'autre que des efforts pour le harceler et interférer avec ses devoir et ses responsabilités à la tête de HP. » Mais pour Larry Ellison, la plupart des faits se seraient déroulés alors qu'Apotheker était à la tête de SAP, ce qui exclue de fait son ignorance du problème.

Le procès devrait permettre de dénouer les affaires au sein des deux trios SAP / HP / Oracle et Ellison / Hurd / Apotheker. Il ne devrait en tous cas pas manquer de piquant.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top