iPV4 : les dernières adresses distribuées aux registrars début 2011

18 octobre 2010 à 15h25
0
00C8000003648942-photo-nro.jpg
Il reste moins de 5% de blocs d'adresses IPv4 non-alloués, selon Number Resource Organisation, l'autorité chargée de gérer les adresses IP et de les distribuer aux fournisseurs de noms de domaine.

A l'origine, 256 blocs étaient disponibles pour les adresses IPv4. Il en reste une douzaine, dont deux qui sont gérés par l'APNIC pour la région Asie-Pacifique. En clair : « si vous n'avez pas prévu de migrer vers l'IPv6, vous n'existerez pas dans le futur, » selon le directeur de NRO, Axel Pawlik. « Si vous ne vous réveillez pas et que vous ne faites pas quelque chose maintenant, vous en paierez les conséquences plus tard. »

Un message d'avertissement adressé aux fournisseurs de nom de domaine, qui vont subir de plein fouet la pénurie d'adresses IPv4. Il en restait 10% en janvier dernier, il n'y en a plus que 5% aujourd'hui. Certes, la baisse de leur nombre ralentit - ne serait-ce que parce que certains prennent les devants et passent à l'IPv6, qui offre bien plus de possibilités d'adresses libres - mais NRO estime qu'il n'y aura plus d'adresses IPv4 disponibles au début de l'année 2011. Et les autorités d'enregistrement de noms de domaines pourraient être à court en janvier 2012. Voire avant.

Chacun des douze blocs restants représente une capacité de 16 millions d'adresses. Définies dans les années 1980, les adresses IPv4 ne devraient pour autant jamais vraiment disparaître. « Il y aura toujours bien une machine qui aura besoin des deux, » explique Pawlik. Pour autant, la fin des distributions d'adresses IPv4 est attendue depuis longtemps, puisque les premiers appels à passer à des adresses à 128 bits - au lieu des 32 de l'IPv4 - datent d'il y a plus de dix ans. Et que la spécification de l'IPv6 a été publiée en 1995.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Kinect permettra finalement de jouer assis
HTC Gratia : inspiré par l'iPhone, un désaveu pour le HTC Legend ?
Stonesoft met en avant de nouvelles failles de sécurité
Virgin Mobile va commercialiser 3 smartphones Windows Phone 7
Musique : streaming ou téléchargement ?
Oracle ne donnera pas de licence Java au projet Harmony
Facebook et la vie privée : nouvelle polémique autour des applications
Etude : Le piratage de Wi-Fi nuirait à la croissance des FAI
Un troisième smartphone sous BlackBerry OS 6 dès novembre ?
Les FAI, futurs garants de la sécurité ?
Haut de page