Mandriva se restructure et élabore une stratégie européenne

0
00C8000003356956-photo-mandriva.jpg
Mandriva, éditeur de logiciels libres, vient d'annoncer la restructuration de ses équipes au niveau européen dans les mois à venir. Il essaie ainsi de répondre à une situation compliquée : « la société se débat depuis plusieurs années dans ses difficultés financières liées à sa taille et à l'absence d'une stratégie d'éditeur clairement affirmée, » explique le communiqué.

Mandriva a donc permis à une équipe d'entrepreneurs en association avec les investisseurs historiques d'établir un plan industriel. Jugé ambitieux par Mandriva, ce plan permettrait d'éviter la banqueroute en relançant l'entreprise. Au coeur du dispositif : le rapprochement industriel européen « entre plusieurs acteurs impliqués dans les logiciels libres. » La société française IF Research, qui détient l'éditeur Wallix, fera partie du plan.

Autre mesure-clé : la distribution sera désormais distribuée à travers un réseau de revendeurs et d'intégrateurs informatiques, ainsi qu'à travers des accords OEM en Europe, au Moyen-Orient et dans la zone Bric (Brésil, Russie, Inde et Chine). « Une offre professionnelle à destination des grands marchés entreprises (éducation, industrie, services, retail) viendra satisfaire les clients à la recherche d'offres alternatives et économiques en matière de gestion de parcs informatiques hétérogènes et d'identités. » Cette offre devrait être dévoilée d'ici la fin de l'année 2010.

L'éditeur fait ainsi état de ses ambitions. « Mandriva possède dans son ADN tous les atouts d'un champion mondial du logiciel libre. Une communauté de 3,5 millions d'utilisateurs, une position de leaders dans les pays de la zone Bric, et des clients prestigieux dans le secteur public ou des grandes entreprises, selon Jean-Noël de Galzain, » Président d'IF Search. « Nous allons donc focaliser à la fois sur la profitabilité de la société, ainsi qu'une nouvelle dynamique commerciale qui passe par des offres innovantes distribuées par un réseau de partenaires à valeur ajoutée. »

Pour finir avec les bonnes nouvelles, Mandriva doit annoncer bientôt sa dernière distribution : Mandriva Linux Spring 2010, qui sera disponible au téléchargement sur le site de l'éditeur. Pour le reste, la partie la moins excitante du plan de redressement concerne le « programme drastique de réduction de ses frais de structure destiné à ramener la société à l'équilibre financier, ainsi qu'une levée de fonds pour assurer sa pérennité. » La menace d'une réduction des effectifs, qui serait logique dans le cadre de la nouvelle stratégie de distribution, n'est pas loin, même si pour l'instant rien n'est annoncé par Mandriva dans son communiqué. « Des négociations sont en cours avec des nouveaux actionnaires qui seront présentés lors de la prochaine assemblée générale de l'entreprise. »
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Apple : une bêta pour le calendrier de MobileMe
Classement des clients mobiles Twitter
Acer Aspire One D255 : un netbook à processeur double coeur
Nokia revend sa division Modem pour $200 millions
Nouveaux résultats records attendus pour Samsung
L'Europe repousse le vote du traité anti-téléchargement
L'USB Clip, la clé USB de l'année ?
Asus Rampage III Gene : pour une config gamer dans une mini tour
WebMatrix : un environnement de développement web signé Microsoft
Analyse de données : EMC veut racheter Greenplum
Haut de page