Batterie domestique : Schneider moins cher que Tesla avec l'EcoBlade

28 janvier 2016 à 08h51
0
Schneider Electric annonce l'EcoBlade, une batterie résidentielle permettant de réduire à la fois sa facture électrique et son empreinte carbone, en permettant par exemple de s'éclairer la nuit à l'énergie solaire.

Tesla a popularisé l'année dernière le principe de la batterie domestique avec l'annonce du Powerwall. Comme sur le secteur de l'automobile, le constructeur a bousculé un marché balbutiant. Un peu moins d'un an plus tard, plusieurs acteurs établis lui ont répondu avec des déclarations d'intention, mais aucune ne s'est encore concrétisée.

À une exception près : Schneider Electric, un acteur historique s'il en est, a présenté une solution prometteuse dans le cadre de la COP21. Noyée dans le tohu-bohu de la conférence sur le climat, l'annonce de l'EcoBlade est pourtant digne d'intérêt.

0226000008325374-photo-02.jpg

L'EcoBlade est « un système intelligent de stockage de l'énergie qui révolutionne la manière d'interagir avec le réseau, pour une électricité plus propre et moins chère, » précise le site internet. Concrètement, c'est une batterie au lithium-ion de grande capacité, destinée notamment à un usage résidentiel, qui permet de s'alimenter de nuit avec l'énergie produite de jour par des panneaux solaires, ou emmagasinée en heures creuses, et donc de tendre vers l'autosuffisance.

Jusque là, rien qui ne distingue toutefois cette nouvelle solution du Powerwall de Tesla.

L'élément différenciant, c'est que l'EcoBlade est la batterie domestique la plus économique du marché. Onduleur et installation compris, la solution de Schneider Electric reviendrait en effet à (un peu ?) « moins de 500 dollars par kWh ». Un coût significativement inférieur aux 700 dollars du Tesla Powerwall et à fortiori aux 800 dollars annoncés par de futurs concurrents.

Quoi qu'il en soit, l'EcoBlade se présente comme son nom l'indique sous la forme de lames de 2 ou 5 kWh et de moins de 25 kg chacune. Dans un contexte domestique, le fabricant compare une lame à un écran plat de 30 pouces. Évolutif, le produit profite de l'expérience de la marque dans le secteur des datacenters, marché auquel il se destine aussi. On peut ainsi installer des lames en série dans des racks, voire confectionner des conteneurs de plusieurs mégawatts heure. À grande échelle, stocker l'énergie permet dans une certaine mesure de lisser la production et de réduire l'impact écologique.

L'EcoBlade sera disponible courant 2016, sans plus de précision.

03E8000008325348-photo-schneider-electric-ecoblade-building-solution.jpg


Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top