Sony va sauver ses smartphones en supprimant 2 100 emplois

01 juin 2018 à 15h36
0
Les smartphones Sony ont troué les comptes du groupe ces derniers mois. Malgré une reprise des ventes et une stratégie produit plus rentable, rien n'y fait, le japonais supprimera beaucoup d'emplois.

En un an, Sony a rehaussé ses ventes de smartphones de 11% (11,9 millions d'unités d'octobre à décembre) en redéployant ses efforts sur l'Europe et l'Amérique du Nord. Le but était de vendre des terminaux à plus forte marge pour renflouer une division mobile exsangue. Trop tard pour éviter le pire : la société prévoit une perte de 1,6 milliard d'euros sur son exercice annuel clos en mars et supprimera plus de postes que prévu.


0230000007890927-photo-ventes-sony-q3-2014-2015.jpg
Ventes de Sony en millions d'unités - Source : Sony.


Le japonais avait annoncé vouloir se séparer de 1 000 personnes dans sa branche mobile. Le total se montera finalement à 2 100 d'ici la fin de l'exercice 2015-2016. Sony Mobile Communications sera donc amputée de 30% de sa masse salariale, tombant à 5 000 employés d'ici un an. Le coût de restructuration, étalé sur deux ans, sera d'environ 224 millions d'euros, mais il promet ensuite une économie jusqu'à trois fois supérieure.

Au dernier trimestre, la branche mobile a pourtant montré des signes encourageants sur le plan financier avec un chiffre d'affaires en hausse annuelle de 29% à 2,5 milliards d'euros et un profit opérationnel de 70 millions d'euros. Mais rien d'assez conséquent pour combler le trou causé par plusieurs trimestres de lutte pour les parts de marchés dans les pays émergents. Un combat perdu d'avance dans lequel Sony a définitivement abdiqué.

Les ventes sont pourtant dans le vert

Les autres divisions du groupe, que ce soit les jeux vidéo (+45%), les TV et l'audio (+4%), les accessoires (+20%), la musique (+7%) et même la photo (-2%) se sont très bien comportées durant les neufs premiers mois de son exercice décalé, et ont toutes été rentables. Commercialement, Sony finira l'année en positif de 2,6% à près de 60 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Mais cela ne compensera pas les pertes sur le mobile.

La branche déficitaire causera un trou de 1,3 milliard d'euros dans les comptes du groupe sur l'ensemble de son année fiscale - un chiffre révisé à la baisse de 400 millions d'euros depuis le dernier trimestre, en raison de la restructuration qui est plus importante que prévue. Le directeur général de Sony, Kazuo Hirai, à la manœuvre de ces chamboulements, annoncera le 18 février une nouvelle stratégie pour l'entreprise.


A lire également :

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les versions Preview d'Office pour Windows 10 en ligne
Infos US de la nuit : Facebook et Twitter battent de nouveaux records avec le Super Bowl
THD et French Tech : l'Agence du numérique recherche son directeur
Google aura accès au flux de Twitter
Le musicien Neil Young critique la mode du disque vinyle
Android 5.1 Lollipop arrive... pour Android One
Bon plan : le casque Bose QuietComfort 15 à moins de 200 euros
AMD nous en apprend plus sur DirectX 12
Supports 4G : Free Mobile progresse vite, mais reste dernier
Sony Pictures : un piratage qui a coûté 15 millions de dollars au studio
Haut de page