Samsung publie des profits record, aidé par le prix des puces

Thomas Pontiroli
25 octobre 2013 à 11h16
0
Le bilan financier du troisième trimestre de Samsung est conforme aux attentes : les profits atteignent un record pour le septième trimestre consécutif, mais les marges des mobiles continuent de baisser.

0104000006752890-photo-samsung-galaxy-round.jpg
Les bénéfices de Samsung sont encore montés d'un cran au troisième trimestre fiscal, à un nouveau niveau record - cela fait sept trimestres consécutifs que c'est ainsi.
Comme annoncé dans ses résultats préliminaires en début de mois, le bénéfice net a atteint 5,6 milliards d'euros (8 240 milliards de wons), ce qui correspond à une croissance de 26% comparé à la même période en 2012.

Le chiffre d'affaires du géant sud-coréen a été de 40,2 milliards d'euros (59 000 milliards de wons), ce qui représente une progression annuelle de 13,2%. Ce bilan, conforme aux attentes de Samsung, confirme que la croissance du groupe ralentit. Après avoir inondé le marché de smartphones sur le segment haut de gamme avec ses Galaxy S (plus de 40 millions de S4 écoulés depuis son lancement en avril 2013), le sud-coréen se retrouve dans la même situation que ses concurrents : un ralentissement de la demande pour ses terminaux premium.

Tous modèles confondus, Samsung aurait écoulé entre 85 et 89 millions d'appareils sur la période selon des analystes cités par l'AFP. Dans cet ensemble, les appareils haut de gamme pèsent de moins en moins. Conséquence : la marge opérationnelle baisse. En un an, elle est passée de 18,8% à 18,3%. Mais rien de dramatique toutefois. Ce trimestre encore, Samsung a atteint un nouveau record dans la division mobile.

Samsung compte sur les puces

Les ventes de mobiles ont permis à la société de réaliser 4,6 milliards d'euros de bénéfices opérationnels.
Et celles-ci devraient continuer à tirer les résultats du groupe. Pour Robert Yi, vice-président de Samsung, « la demande devrait progresser sur le trimestre en cours grâce aux conditions saisonnières favorables mais la persistance de l'instabilité macroéconomique et l'intensification de la concurrence continueront à peser ».

Le numéro un des mobiles a d'autres cordes à son arc. Ce trimestre, ce sont les résultats tirés de sa division dédiée aux puces qui ont véritablement boosté sa croissance. À un niveau inégalé depuis trois ans, cette activité a doublé, à 1,4 milliard d'euros de bénéfices opérationnels. La hausse est à mettre au crédit d'une inflation des prix mais aussi d'un incendie survenu sur un site de production du concurrent chinois SK Hynix.

Au-delà de ces facteurs, la demande en cartes mémoires devrait continuer à soutenir les ventes de Samsung sur ce segment, selon qui « la sortie de plusieurs smartphones de bas et haut de gamme à l'approche de la saison des congés de fin d'année » sera bénéfique. De même, le sud-coréen ne compte pas baisser ses prix. Au final, Samsung escompte toujours améliorer son bénéfice net sur l'année de plus d'un tiers.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top