Samsung rachète MOVL et se met au second écran

01 juin 2018 à 15h36
0
La firme indique avoir racheté une start-up américaine spécialisée dans le développement d'applications de second écran. MOVL a déjà mis sur le marché des jeux permettant l'interactivité entre un mobile et une télévision.

00FA000005943628-photo-samsung-galaxy-s4.jpg
L'opération a été réalisée voilà un mois mais Samsung fait désormais état du rachat de la start-up basée à Atlanta, MOVL. Cette dernière propose des applications dites de second écran, faisant la part-belle aux interactions entre l'écran de télévision et celui d'un smartphone ou d'une tablette. Si l'acquisition a été confirmée, notamment auprès de GigaOM, le montant de la transaction reste lui inconnu.

Samsung met donc la main sur la société, ses dirigeants mais surtout sur une plateforme de développement d'applications baptisée MOVL Connect. Elle a vocation à simplifier le processus de création de ce type de service. Elle intègre, par exemple, des fonctionnalités permettant à n'importe quel joueur de rejoindre une partie en cours ou même de faire fonctionner une application de second écran sans que le support soit connecté au même réseau WiFi que celui de la télévision.

La petite équipe de MOVL (9 personnes) a déjà rejoint les bureaux américains de Samsung. La question est désormais de comprendre comment leurs outils seront intégrés aux services de la firme.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Linux 3.9 inaugure le cache SSD et mise sur les PC modernes
Plusieurs appareils, un seul compte Windows 8, à quoi ça sert ?
Créer une application métier sous W8, quelques repères
Un caennais condamné pour avoir tiré profit d'un site de piratage
Vers une taxe sur les ventes en ligne aux États-Unis ?
Windows 8 franchit le cap des 100 millions de licences vendues
Infos US de la nuit : Intel innove, Samsung rachète, Nintendo tente de se relancer
Motorola X Phone : photos et caractéristiques en fuite
Applications de recommandation : Apple a-t-il serré la vis ?
Facebook fait son entrée au classement Fortune 500
Haut de page