Seagate officialise le rachat de la division disques durs de Samsung

Par
Le 20 décembre 2011
 0
La société vient de finaliser l'acquisition du département disques durs de Samsung. Après avoir reçu l'aval de l'ensemble des autorités compétentes aux Etats-Unis, en Asie et en Europe, Seagate va débourser 1,4 milliard de dollars pour ce rachat.

00fa000001824468-photo-logo-seagate.jpg
Par un communiqué officiel, Seagate vient d'annoncer le rachat formel de la branche disques durs de Samsung. La procédure avait été initiée en avril dernier lorsque la société américaine avait confirmé les rumeurs de rachat. Elle avait alors précisé qu'elle verserait à la firme sud-coréenne 45,2 millions de titres Seagate, pour une valeur de 687,5 millions de dollars. Le reste du total de la transaction étant versé en cash.

En Europe, la Commission européenne avait diligenté une enquête afin de déterminer si le projet n'avait pas pour conséquence de nuire à la libre concurrence et donc à la fixation des prix sur le marché. L'institution communautaire avait alors soulevé le fait que la transaction soulevait de « potentielles inquiétudes pour la concurrence ». En effet, suite au rachat par Western Digital de la filiale de disques durs d'Hitachi pour 4,3 milliards de dollars, la Commission européenne avait fait remarquer que la tendance était à la concentration sur le secteur du stockage physique.

Malgré ces critiques, Seagate a reçu l'aval des autorités et officialise désormais l'acquisition. Dans un communiqué, le p-dg de la société Steve Luczo ajoute qu' « ensemble, Seagate et Samsung vont unir leurs efforts afin de proposer rapidement de nouveaux produits. L'acquisition devrait également nous permettre de mieux nous positionner face à la demande en hausse en matière de stockage ». Dans les premiers temps, les produits siglés Samsung seront toujours vendus mais par la suite, une nouvelle ligne de produits devrait être éditée.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Samsung

scroll top