Samsung présente un écran extensible et souple pour offrir de la 3D aux contenus en 2D

09 septembre 2021 à 08h40
1
Samsung écran pliant © © Samsung
Quatre ans après le premier, c'est un nouvel écran extensible qui est mis au point par la firme sud-coréenne © Samsung

Dans la course aux technologies de pointe, Samsung fait bonne figure. Le géant sud-coréen a ainsi dévoilé un nouvel écran extensible, quatre ans après une première version déjà efficiente, mais bien moins fine.

En s'étendant sur une longueur supplémentaire de treize pouces, soit trente centimètres, ce type d'écran pourrait bénéficier à de nombreux secteurs, notamment le médical.

Un nouvel écran extensible signé Samsung

Après l'écran pliable, place à l'écran extensible. Samsung ne cesse d'œuvrer pour relever de nouveaux défis technologiques, et sa R&D ne chôme pas. Des résultats saisissants publiés dans une vidéo visible ci-dessous.

On y voit un écran extensible mis au point par la firme sud-coréenne, donnant un rendu 3D d'un contenu initialement en 2D bouleversant. Pour arriver à ce résultat, Samsung utilise des pixels OLED ainsi que des matériaux conducteurs tout aussi extensibles. Le résultat ? Un écran pouvant être étendu de 13 pouces, soit 33cm.

De quoi étirer l'écran selon les besoins ou la volonté de l'individu. Si cela semble au premier rapport relever du gadget, ces avancées sont prises très au sérieux par Samsung, par exemple pour une utilisation dans un cadre médical. Disposer d'un écran pouvant ainsi s'étendre tout en conservant des performances stables aurait par exemple un intérêt pour les relevés cardiaques, en s'appliquant directement sur la peau du patient, selon Futura Sciences.

Il est peu probable qu'un smartphone doté d'un tel écran soit prochainement produit

L'écran extensible, aussi fascinant soit-il, n'est pas dans ce cas précis une première. En effet, Samsung avait déjà mis au point un tel écran en 2017, même si celui-ci était bien moins fin que le cru 2021. La course à la technologie de pointe, si elle est réelle, n'est pas pour autant le seul but qui motive le géant sud-coréen.

L'objectif n'est semble-t-il pas de sortir, dans les années proches, un smartphone équipé d'un tel écran. La firme a déjà créé le smartphone pliant le plus abordable du marché actuel, le Galaxy Z Fold 3 , même si celui-ci demeure réservé à des bourses plutôt aisées. Mais, à l'instar d'analyses médicales, une telle technologie pourrait tout à fait être utile, selon WCCFTech, pour plusieurs autres secteurs. L'internet des objets (IoT), l'intelligence artificielle, divers appareils portables connectés, mais aussi l'automobile, pourraient pleinement profiter de telles innovations.

Pour l'heure, Samsung travaille également à conserver sa place de leader sur le marché mondial du smartphone. Car si le géant sud-coréen a conservé sa première place lors du premier trimestre 2021, le deuxième pourrait bien voir l'entreprise chinoise Xiaomi s'emparer de la couronne tant convoitée.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Microsoft en cours d'acquisition de RiskIQ, spécialiste de la cyber-sécurité pour $500 millions
Une plainte contre Google pour discrimination salariale est devenue un recours collectif représentant 10 800 femmes
Logitech annonce une année fiscale 2021 exceptionnelle, la meilleure depuis... toujours
Apple en hypercroissance sur ses derniers résultats
Alphabet : des résultats financiers records grâce à la publicité, Google Cloud et YouTube
Arrêté par le FBI, il voulait faire sauter un centre de données d'Amazon
Une amende antitrust de 2,3 milliards d'euros pour Alibaba en Chine
Une imposition minimum pour les grandes entreprises numériques sérieusement discutée
Uber versera 1,1 million de dollars à une personne non-voyante refusée 14 fois par des conducteurs
Aux USA, Amazon aurait licencié illégalement des salariées critiquant les conditions de travail de la firme
Haut de page