Social Ads Platform : Salesforce lance sa plateforme publicitaire dédiée à Twitter

20 février 2013 à 19h26
0
Après avoir signé un partenariat avec Twitter, donnant à Salesforce accès au Firehose, le flux complet des messages publiés par les utilisateurs, la firme américaine dévoile Social Ads Platform dédié au service de micro-blogging et basé sur l'API de ce dernier. Les professionnels peuvent ainsi déployer et gérer leurs campagnes publicitaires sur Twitter.

00FA000004130802-photo-salesforce.jpg
« Nous sommes dans la continuité des choses par rapport à Marketing cloud », explique Olivier Nguyen Van Tan, directeur chez Salesforce en charge du marketing pour l'Europe du sud. En juin dernier, le groupe américain annonçait avoir signé un partenariat stratégique avec Twitter afin d'avoir accès au nerf de l'information, le Firehose.

Cet accord permet ainsi à Salesforce de puiser dans le flux des messages publiés sur le service de micro-blogging via l'API que propose désormais ce dernier. L'intérêt pour une marque est ensuite de pouvoir bénéficier des informations pertinentes sur elle mais également d'adresser des campagnes publicitaires ciblées. Dans ce cadre, la société de Marc Benioff dévoile Social Ads Platform for Twitter, un outil dédié aux équipes commerciales et marketing qui désirent déployer des campagnes.

« Avec l'ensemble Marketing cloud, notre objectif est de pouvoir proposer des outils de marketing orientés vers les réseaux sociaux. Social Ads permet donc d'être à l'écoute des contenus les plus pertinents, d'interagir avec le client, d'affiner les campagnes et de mesurer l'impact de publicités mais également d'automatiser les process »,ajoute Olivier Nguyen Van Tan.

La solution s'adresse en particulier aux sociétés disposant de plusieurs marques et qui doivent gérer de multiples présences en ligne via plusieurs canaux de diffusion. Quant à la tarification, « elle se fait sur le modèle du cloud, c'est-à-dire en fonction du volume que chaque marque génère sur les réseaux sociaux » nous précise le responsable. S'il faudra ainsi partir sur une base de « quelques milliers d'euros », le prix augmentera en fonction de ressources que demandent les volumes générés. Le buzz pouvant alors rapporter gros.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Foxconn gèle ses embauches, Apple chute en bourse
Google Drive : Google met à jour son site et son application Android
Google Chrome se dotera d'un lanceur de web apps
JPR : les livraisons de GPU en baisse de 11,5% sur un an
Google Glass : nouvelle offensive de charme en vidéo
Casio lance un compact en métal pour débutants
YotaPhone : un smartphone russe à écrans LCD et E Ink (màj)
OCZ Vertex 3.20 : des puces en 20 nm pour un prix en baisse ?
L'Etat soutiendra les collectivités pour le déploiement de la fibre
Haut de page