Blackberry n'arrêtera pas la production de smartphones (màj)

0
La direction du groupe envisage toutes les possibilités afin de renouer avec la croissance. BlackBerry pourrait à ce titre quitter le marché des smartphones, si ses résultats demeurent faibles.

00C8000007192358-photo-john-chen.jpg
Pour John Chen, le p-dg de BlackBerry, aucune piste n'est à négliger pour que le groupe se redresse. Il a d'ailleurs indiqué que l'une des pistes pourrait être, à terme, l'arrêt de la fabrication de terminaux mobiles. BlackBerry mettrait ainsi fin à sa présence sur ce marché, après plusieurs années passées à concurrencer Apple, Nokia ou bien encore Samsung.

Interrogé par Bloomberg, le responsable précise « Si je ne peux pas gagner d'argent sur les appareils, je ne resterai pas sur le marché des téléphones ». Le signal est donc clair qu'un virage pourrait être abordé dans les prochains mois si la situation du groupe ne se stabilise pas davantage.

Lors de la publication de ces derniers résultats, BlackBerry a en effet enregistré une perte de 5,9 milliards de dollars pour l'année fiscale 2014. Les ventes de smartphones de la marque ont encore baissé, avec un recul de 18% au quatrième trimestre.

En attendant que ce choix soit arbitré, le groupe met l'accent sur ses services actuels. Il vient à ce titre de proposer une mise à jour de sécurité pour les utilisateurs de BlackBerry 10 OS. L'entreprise entend également favoriser à terme le développement d'outils basés sur BES, sa plateforme d'outils dédiée aux professionnels.



Mise à jour le 10/04/2014 à 15h45

John Chen a finalement pris la parole pour réfuter certains propos publiés par la presse. Le responsable de BlackBerry précise que ses dires ont été placés en dehors de leur contexte. Il tient donc à préciser qu'il n'a « aucune intention de vendre ou abandonner ce domaine dans un avenir proche. Je sais que le public conserve un intérêt pour les terminaux BlackBerry. Je partage ce goût et je sais qu'ils ont contribué à bâtir les fondations de cette société. Notre objectif est désormais de rendre ce business profitable ».

Dans une note, John Chen ajoute qu'il mettra tout en oeuvre pour reconstruire cette division et proposer des terminaux doté de claviers et « d'autres fonctionnalités quxquelles vous vous attendez en tant qu'utilisateur de la marque. »

Publication initiale le 28/03/2014 à 13h55
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Facebook : bientôt moins de publicité... mais de plus grandes bannières
Le NH-D14 de Noctua a un successeur : le NH-D15
Dassault Systems reste solide leader du classement des éditeurs français de logiciels
The Micro, le projet d'imprimante 3D qui récolte 2 millions de dollars
Heartbleed : faut-il changer ses mots de passe ? (maj)
House of Cards en 4K sur Netflix
Logitech Illuminated Living Room Keyboard K830 : un clavier rétroéclairé pour Smart TV
Sonos compatible avec Google Play Music et All Access
Pour Arnaud Montebourg, le « retour à trois » opérateurs reste d'actualité
SELFIE : un miroir qui vous prend en photo quand vous souriez
Haut de page