Brevets : NXP attaque RIM en justice

05 avril 2012 à 11h44
0
La société NXP Semiconductors accuse RIM d'avoir violé pas moins de 6 brevets lui appartenant. Afin de faire entendre ses droits, l'éditeur a saisi une cour fédérale de Floride.

00FA000003918598-photo-logo-rim-noir.jpg
RIM vient d'être attaqué devant la justice américaine pour violation de 6 brevets. L'auteur de la plainte, NXP, revendique la paternité de ces innovations et estime que la firme canadienne a utilisé ces brevets sans aucune autorisation entre 1997 et 2008. Selon le plaignant, des produits comme le PlayBook ou les BlackBerry Torch et Curve utiliseraient ces technologies brevetées.

Ces certificats déposés initialement par Phillips en 2006 concernent des technologies de communication sans fil, la transmission de données ou bien encore des méthodes de fabrications de circuits. NXP a donc demandé que RIM soit condamné au versement de dommages et intérêts. Par contre, le montant requis n'a pas été spécifié par la société.

Un procès similaire avait déjà été intenté en 2002 à l'encontre de RIM. A l'époque, la société NTP accusait la firme canadienne de violation de brevets concernant la messagerie mobile. NTP réclamait initialement la somme de 900 millions de dollars mais les deux entités étaient parvenues à signer un accord amiable portant sur le versement de 612 millions de dollars. Suite à ce règlement, NTP avait cessé ses poursuites.

Pour autant, cette action en justice intervient alors que RIM traverse une période de difficultés financières. Le groupe a publié pour son quatrième trimestre une perte estimée à 125 millions de dollars. La firme canadienne a même indiqué que la baisse de son chiffre d'affaires avait atteint les 25 % sur un an.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Panasonic GF5 : l'hybride encore plus tactile et grand public
Communications sans-fil : NXP annonce le rachat de Catena
Google met à jour son application Gmail sur Android
Sony mise sur le multi-écran pour se
FileServe et Wupload coupent leurs fonctions de partage de fichiers
Plus d'un demi-million de Mac infectés par un cheval de Troie
Photo : l'éditeur Aviary remplacera Picnik dans Flickr
Samsung lance la première carte microSD UHS-1
Google présente ses lunettes du futur sur Android
ACTA est-il compatible avec les règles européennes ?
Haut de page