Qualcomm imagine déjà le futur de la 5G

07 juillet 2020 à 09h32
0
qualcomm5g

Au programme : des smartphones plus économes en énergie, une connexion plus stable et un suivi amélioré en intérieur.

Si pour certains la 5G n'est pas une priorité, d’autres ont une vision plus large de ce standard. C’est notamment le cas de Qualcomm, poids lourd du secteur, dont les SoC Snapdragon équipent de nombreux smartphones. À la suite de l’achèvement officiel de la Rel-16 par le 3GPP , l’entreprise américaine a publié un article qui dévoile de nombreux détails sur sa manière d’appréhender le futur de la 5G.

Une Rel-16 riche en nouveautés : IoT, véhicules et spectre sans licence

Notez en préambule que la Rel-16 est en quelque sorte la phase 2 de la 5G. Elle étend l’usage de la technologie aux véhicules ainsi qu’à l’IoT (Internet of Things) et permet l’utilisation du spectre sans licence.

Selon John Smee, vice-président de l’ingénierie chez Qualcomm, cela fait partie des « six domaines clés au cœur de la 5G ». Les cinq autres sont l'économie d'énergie avancée et la mobilité, le positionnement haute précision, la liaison latérale, la conception critique et enfin de nouveaux modèles de déploiement.

Commençons par le spectre sans licence, désigné sous l’appellation « 5G NR-U ». Comme pour la 4G, « U » indique « unlicensed spectrum ». La Rel-16 soutient l’utilisation du spectre sans licence de la 5G sous deux modes de fonctionnement : l’accès assisté par licence (LAA) et le mode autonome. Le premier se destine aux opérateurs et leur permet d’augmenter la largeur de bande. Le mode autonome permet d’utiliser la technologie 5G pour élaborer un réseau privé, par exemple au sein d’une entreprise ou d’un campus. Avec la Rel-16, le 5G NR-U monte jusqu’au spectre des 6 GHz. John Smee estime que la Rel-17 pourrait étendre le spectre à 60 GHz.

Consommation d’énergie, stabilité et suivi amélioré

Un autre point clef sur lequel insiste John Smee concerne l’économie d’énergie. On le sait, la 5G entraîne une surconsommation énergétique des smartphones. Selon Redmi, la 5G consomme environ 20% de batterie en plus . Là encore, la Rel-16 autorise diverses fonctions d’économie d’énergie telles que le WUS (Wakeup signal) de Qualcomm. Concrètement, cette technologie limite la consommation du smartphone, en réduisant la fréquence à laquelle il vérifie la présence d’un signal 5G.

Parmi les autres innovations mentionnées par Qualcoom, citons notamment la double connexion MCG (Master Cell Group) censée offrir une meilleur stabilité. Au registre du positionnement haute précision, l’entreprise présente les avantages de son positionnement cellulaire en complément des systèmes GNSS actuels. La Rel-16 prend en charge les technologies illustrées ci-dessous telles que le PRS (Positioning Reference Signal), le RTT (Roundtrip Time) ou encore l’AoA/AoD (Angle of Arrival/Departure). Celles-ci devraient améliorer le suivi, principalement en intérieur.

qualcomm5g1

Enfin, en ce qui concerne le déploiement de la 5G, rappelons qu’en France, l'ARCEP a indiqué le mois dernier que les enchères 5G démarreront entre le 20 et le 30 septembre 2020 .

Source : Qualcomm

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nouveau record de commandes pour le SUV hybride Mitsubishi Outlander PHEV
LinkedIn permet désormais de donner de la voix à votre profil
H.266/VVC : le standard vidéo de demain se dévoile officiellement
Google Meet double son nombre d’installations en 50 jours et franchit le cap des 100 millions d'utilisateurs
HyperX annonce son nouveau clavier mécanique, l'Alloy Elite 2
Galaxy Note 20 Ultra : le modèle noir se balade déjà dans la nature
Mx for Mac : Logitech adapte son combo clavier/souris phare à l’écosystème Mac
Le pack Google Nest Hub + kit Philips Hue à seulement 169,99€ chez Darty
Tesla collabore avec une société pharmaceutique allemande autour d'un vaccin pour la COVID-19
Microsoft serait intéressé par le rachat de Warner Bros. Games
Haut de page