PayPal veut lancer sa propre crypto-monnaie

Vincent Touveneau
Cryptomonnaies
10 janvier 2022 à 11h45
14
PayPal
© PayPal

Le vice-président de PayPal a vendu la mèche récemment. L’entreprise pionnière des paiements électroniques travaille sur un nouveau stablecoin qui permettra à ses utilisateurs de payer en crypto. Alors que l’on pensait PayPal un peu à la traîne par rapport à ses concurrents, le service explique que 2022 sera l’année où les crypto-monnaies seront parfaitement intégrées et régulées sur la plateforme.

Comme souvent avec ce genre d’annonce, la date française du lancement de ce stablecoin n’est pas précisée, car cela implique d’importants changements dans la régulation.

Un PayPal Coin indexé sur le dollar

C’est lors d'un hackathon qu'une équipe a fouiné dans le code source de l’application iOS de PayPal, et qu'elle y a trouvé le logo d’une monnaie qui n’existe pas encore. Le stablecoin PayPal Coin sera indexé sur le prix du dollar et permettra d'effectuer ses achats sur la célèbre plateforme, dans un futur proche. Pour l’instant, ce coin reste un projet, et les porte-paroles de PayPal se gardent bien d’évoquer une date de lancement pour le grand public.

La raison principale pour laquelle PayPal ne s’était pas encore lancée à corps perdu dans les paiements crypto vient des nombreuses régulations auxquelles l’entreprise doit faire face. Pourtant, Jose Fernandez da Ponte, vice-président de l’entreprise, indique que la sortie d’un stablecoin nommé PayPal Coin n’est plus qu’une question de mois et qu'elle se fera avant le feu vert du régulateur américain.

En août 2021, PayPal annonçait déjà que ses clients américains et britanniques pourraient payer avec les crypto-monnaies les plus populaires, comme le Bitcoin et l'Ether . En France, ces fonctions ne sont toujours pas accessibles, mais vous pouvez tout de même acheter des cryptos sur des plateformes comme eToro via votre compte PayPal.

Source : Bloomberg

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
11
pecore
PayPal a depuis longtemps fait savoir qu’il était pour les cryptos et il me semble que ce projet de stable-coin est dans les tuyaux depuis presque aussi longtemps.<br /> En même temps, rien de très étonnant. Plus de moyens de payer équivaut à plus de transactions, surtout si PayPal est le seul à le faire.
benben99
Parce qu’il se sont dit que le monde avait littéralement besoin d’une cinq millième crypto <br /> Paypal veut surtout surfer sur la vague probablement pour aller chercher des fonds en lançant un peu de poudre aux yeux des investisseurs. Un projet foireux
Jerome_tFb
C’est pas initiative Q / Qahl, la crypto de Paypal?<br /> Je viens de voir que le projet est plus ou moins en pause… car 10millions de personnes c’est pas assez pour lancer leur projet…
norwy
L’attirance pour les cryptos sont le symptôme d’une volonté de contourner le système bancaire mondiale en place.<br /> On peut ne pas avoir de souci avec ça mais il faut aussi accepter que derrière cela se cachent les pires abus et types de personnes que ce monde peut engendrer. C’est faire régresser les services de lutte contre la criminalité de la pire espèce.<br /> Rien que pour ça je dis niet !
kast_or
Un crypto expert pour m’expliquer la finalité d’un tel projet ?<br /> Quel peut être leur but derrière tout ça ?<br /> Paypal fonctionne fonctionne bien en l’état avec des paiements standards. Qu’est ce que le fait de recourir à une monnaie tierce va leur apporter ?
Urleur
ahhhh la coin coin pal, le pipeau pour appât est fourni au premier versement d’un montant à 5 chiffres minimum
Eths25
Méfiez-vous des news de clubic sur les nouvelles crypto, ils ont déjà fait un mauvais coup avec le LUB, et ils n’ont jamais dit que c’était une escroquerie !
Jerome_tFb
C’est très réducteur et pas très éduqué comme commentaire.<br /> Non les cryptos c’est pas pour les criminels.<br /> L’attirance vers les cryptos, c’est un symptôme de l’émergence de la blockchain, technologie que sera probablement utilisée pour plus ou moins tout au fil du temps.<br /> Faut arrêter… Les criminels ont pas besoin de crypto pour opérer… Quand tu as les paradis financiers, même des banques européennes qui permettent des transactions pourries sans rien dire…<br /> L’€ et le $ suffisent…<br /> Arrêtez de tapper sur les cryptos en disant n’importe quoi… Que ça ne vous intéresse pas, pas de problème, mais arrêtez de faire des déclarations à 2 balles en permanence…<br /> Dès que le terme «&nbsp;crypto&nbsp;», «&nbsp;Tesla&nbsp;» ou «&nbsp;Elon Musk&nbsp;» apparait sur Clubic, on dirait que toutes les pleureuses sortent de leur trou… C’est lourdingue les gars…
norwy
Pour l’instant, ne t’en déplaise, la balance bénéfice/risque des cryptos, sur laquelle tu ne dois pas manquer d’éducation n’est pas en leur faveur :<br /> Les états constatent une utilisation des cryptos de la petite criminalité juqu’au grand banditisme<br /> Les piratages où les clients naïfs se font plumer sont légions, quand ce n’est pas directement les dirigeants des plateformes d’échanges qui s’y collent.<br /> Bref, le far west économique des cryptos, non merci ! Jusqu’à preuve du contraire, je suis libre de le penser et de l’écrire. Convaincre le monde d’y plonger sans assurance relève de l’escroquerie en bande organisée (la blockchain n’est pas responsable de la cupidité !).<br /> PS : Ne t’inquiète pas pour mon éducation, je n’en manque pas et j’en ai pour 2
Jerome_tFb
Donc pour ton commentaire «&nbsp;Les états constatent une utilisation des cryptos de la petite criminalité juqu’au grand banditisme&nbsp;»:<br /> The majority of cryptocurrency is not used for criminal activity. According to an excerpt from Chainalysis’ 2021 report, in 2019, criminal activity represented 2.1% of all cryptocurrency transaction volume (roughly $21.4 billion worth of transfers). In 2020, the criminal share of all cryptocurrency activity fell to just 0.34% ($10.0 billion in transaction volume).<br /> According to the UN, it is estimated that between 2% and 5% of global GDP ($1.6 to $4 trillion) annually is connected with money laundering and illicit activity. This means that criminal activity using cryptocurrency transactions is much smaller than fiat currency and its use is going down year by year.<br /> En gros en 2020 les transactions frauduleuses c’est 0.34% du total des transactions, alors que c’est entre 2 et 5% des transactions en fiat…<br /> Pour ce qui est de ton commentaire «&nbsp;Les piratages où les clients naïfs se font plumer sont légions, quand ce n’est pas directement les dirigeants des plateformes d’échanges qui s’y collent.&nbsp;»:<br /> Les clients naïfs, il y en a partout… En 2022, il y a encore des blaireaux qui répondent aux emails de la veuve du roi du Nigéria qui veut leur transférer une partie de sa fortune, ou des gens qui utilisent «&nbsp;password123&nbsp;» comme mot de passe…<br /> Donc est-ce qu’on peut blamer les cryptos pour ça? Le monde de la crypto est assez hermétique de toute manière, et pour en acheter, c’est pas si simple. Ensuite les plateformes d’échange sont assez compliquées à comprendre pour les non-initiés… Après ok, il y a des moyens d’en acheter en passant par Coinbase ou autre. Mais ceux qui tombent dans le piège sont des gens qui ne s’informent pas. Est-ce qu’on doit blamer les cryptos pour autant?<br /> Entre parenthèses, investir en bourse sans s’y connaitre est tout aussi dangereux (à mon avis). Et maintenant il y a des plateformes comme eToro et consort qui y donnent accès facilement.<br /> Et pour les dirigeants qui se barrent avec la caisse, c’est pas arrivé avec les cryptos…<br /> Donc pour cette raison, je trouve ton 2e argument pas très valide. Après, vu qu’on est aux 2 opposés du débat, je doute qu’on arrive à se mettre d’accord.<br /> J’ai un peu de cryptos, et je n’encourage ou n’essaie de convaincre personne à en acheter. Perso, je suis conscient que je prends un risque dans le far West des cryptos (pour te citer), et si je perds mes billes, je n’aurai que moi à blamer.<br /> Ce qui m’ennuie et ce qui m’a «&nbsp;poussé&nbsp;» à répondre à ton commentaire, c’est à chaque article sur la crypto, 70% des commentaires, c’est des gens qui pleurent en disant que c’est une escroquerie etc. Alors oui, tu as le droit de penser ce que tu veux et de t’exprimer, mais pour moi ça se rapproche plus du troll que d’un apport constructif à un article ou une discussion.<br /> Je lis les commentaires, car il y a des gens qui ajoutent des points intéressants. Je trouve dommage qu’il fasse passer par un barrage de commentaires que je qualifierai de «&nbsp;non-nécessaires&nbsp;» (pour rester poli) avant d’accéder aux commentaires intéressants.<br /> Les articles sur les voitures électriques, c’est la même chanson: il y a 3 tonnes de commentaires pour dire que les voitures électrique c’est nul…<br /> Je sais pas, je pige pas en quoi ça fait avancer le débat… Perso, si j’aime pas un truc, je lis pas ou (pire) critique l’article…<br /> Donc désolé que ce fut toi qui te sois retrouvé à l’autre bout de ma tirade… T’as pas eu de pôt, c’est tout. J’ai rien contre toi ou ton opinion…
Blackalf
@Blade_Hunter l’éternel dédain/mépris dont font régulièrement preuve les amateurs de cryptomonnaies n’a rien à faire ici. <br /> 5. Restez courtois<br /> Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.<br /> 6. Publiez des messages utiles<br /> Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d’humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.<br />
titepa
@Jerome_tFb et @Blade Hunter<br /> 100 % d’accord avec vous !
Jerome_tFb
J’ai du rater une réponse, que je suppose à été modérée.<br /> Perso, je suis resté dans les lignes dans ma réponse je pense.
Roster1
Ce sera un stable = 1$
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La chute du Bitcoin peut-elle débloquer les stocks de cartes graphiques ?
Quand Ozzy Osbourne se lance dans le NFT, mieux vaut l'éviter
La Russie va interdire le minage et l'utilisation de crypto-monnaie
Comme promis, le maire de New York a reçu son premier salaire d'élu en crypto
Opera lance son Crypto Browser Project, ancré dans le
Crypto.com piraté, des centaines de comptes touchés et plusieurs millions de dollars dans la nature
Rends l'argent ! Cacophonie et négociations après un vol de 3 millions de dollars en crypto
Selon une agence d'audit, les problèmes de piratage de crypto-monnaie sont liés à la centralisation
L'Espagne régule la promotion des cryptos, notamment par les influenceurs
Ledger et Fendi s'associent : votre portefeuille crypto devient un accessoire de mode
Haut de page