OnePlus dévoile son nouveau logo et une nouvelle identité visuelle

18 mars 2020 à 14h14
2
OnePlus new logo
OnePlus

La marque chinoise OnePlus s'arme d'une nouvelle identité visuelle, laquelle a été appliquée à son logo et slogan.

L'année 2020 marque visiblement un nouveau tournant pour le constructeur OnePlus, qui a levé le voile sur une identité visuelle inédite. L'heure n'est pas aux chamboulements, mais bien aux ajustements : pour son logo, le chiffre « 1 » se veut désormais curviligne, alors que le « + » a légèrement été agrandi, comme un hommage à la communauté de l'entreprise, qui ne cesse d'augmenter, affirme le groupe.


Un projet de sept mois

Comme l'a constaté Android Central, le fond rectangulaire rouge disparaît, alors que le nom de la marque est désormais composé de lettres pleines sur fond blanc. A contrario, le slogan « Never Settle » abandonne le fond blanc pour un noir tout en se dotant d'une nouvelle police censée améliorer sa visibilité. Pour ce travail long de sept mois, OnePlus a fait appel à des créateurs internes et externes pour donner une identité plus fraîche à la société.

OnePlus slogan


Source : Android Central
Modifié le 18/03/2020 à 16h50
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Carl Pei, le fondateur de OnePlus lance Nothing, une start-up spécialisée dans les objets connectés
Philips dévoile son line-up de téléviseurs pour 2021, OLED et Mini LED au programme
Le portrait de Laure de La Raudière officiellement nommée présidente de l'ARCEP, l'autorité des télécoms
Sur Clubic, vous pouvez activer le mode sombre en un clic
Une série animée dramatique Game of Thrones serait dans les cartons chez HBO Max
Nissan dévoile un van baroudeur et tout électrique : le e-NV200 Winter Camper
Alors, on regarde ? Resident Alien S01E01
Test DualSense : le gamepad PS5 tient ses promesses d'immersion
Soldes Amazon : l'enceinte Ultimate Ears Boom 3 à près de -50%
Affaire du Joy-Con Drift : la Commission Européenne sommée d'enquêter suite à 25 000 plaintes
Haut de page