Nothing Phone (1) : un lancement raté pour certains, de nombreux problèmes à régler

20 juillet 2022 à 13h55
8
© Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic

Le premier smartphone de Nothing semble accumuler les problèmes matériels et logiciels alors que les premiers exemplaires commencent à être expédiés chez ses clients.

Nothing aura décidément réussi sa communication : il est impossible de passer à côté du lancement du Nothing Phone (1) ces derniers jours.

Quelques bugs présents dans les premiers exemplaires du Nothing Phone (1)

Le premier smartphone de la jeune marque créée par Carl Pei, co-fondateur de OnePlus, a fait sensation chez les testeurs, et notamment dans nos colonnes, même si nous avons relevé quelques bugs et problèmes logiciels présents dans notre unité de test.

Les problèmes semblent pourtant bien plus nombreux à en lire les retours des différents utilisateurs ayant déjà le Nothing Phone (1) en main.

D'un point de vue logiciel, quelques possesseurs ont pu expérimenter des lenteurs après le déverrouillage de l'appareil, mais aussi des problèmes de connectivité avec le Bluetooth embarqué de l'appareil. Si ces derniers peuvent être partiellement corrigés en désactivant, puis en réactivant les médias et appels en Bluetooth dans les réglages de l'appareil, ils reviennent rapidement après.

On ne sait pas encore quand Nothing proposera une mise à jour logicielle pour régler définitivement ces deux bugs particulièrement ennuyeux.

Un design original enlaidi par des pixels morts et de l'humidité

Plus embêtant encore, certains exemplaires du Nothing Phone (1) pâtissent de problèmes matériels sérieux.

De nombreux utilisateurs se plaignent notamment de la présence d'un pixel mort juste au-dessus de la caméra avant intégrée à l'écran. Pour le moment, Nothing n'a pas donné d'explications ou proposé de solution aux clients qui sont touchés par ce problème.

© IronHrt2018
© IronHrt2018

De même, un acheteur a constaté la présence d'humidité sous le capteur photo arrière de son Nothing Phone (1), et ce, malgré la certification IP53 qui indique normalement que le smartphone est protégé contre les infiltrations d'eau. Cette fois, la marque a été prompte à réagir et un modèle de remplacement a été immédiatement envoyé au client.

Enfin, le Nothing Phone (1) semble rencontrer quelques problèmes de calibrage avec une teinte verte sur l'écran lors de l'utilisation. Problème matériel ou simplement logiciel, il est encore trop tôt pour le dire, mais Nothing a été alerté par de nombreux tweets à ce sujet. Ne reste plus qu'à attendre une réponse de sa part à ce sujet.

Nothing Phone (1)
  • Design réussi
  • L’interface Glyph rapidement indispensable
  • Superbe écran OLED 120 Hz

Nothing voulait révolutionner le marché des smartphones avec son Phone (1). Sans réinventer la roue, la jeune marque londonienne de Carl Pei a su apporter un certain vent de fraîcheur. On le constate évidemment à travers l’interface Glyph qui lui donne un air différent des autres, mais qui permet aussi de changer (un peu) nos habitudes d’utilisation.

Nothing construit encore son image de marque en s’inspirant assez clairement d’Apple. Le travail des designers ne s’est pas arrêté à la conception du Phone (1), dont l’esthétisme est assez indéniable (mais chacun ses goûts). L’emballage du smartphone et la forme du bloc de charge (vendu séparément) ont été étudiés pour proposer quelque chose de différent (et de différenciant) aux utilisateurs.

Enfin, pour ce qui est des caractéristiques techniques, le smartphone s’inscrit parfaitement dans le segment milieu de gamme en ne faisant pas vraiment mieux que ses concurrents, mais en ne faisant pas moins bien non plus. Quant à Nothing OS, la surcouche tout en légèreté du constructeur sublime déjà l’expérience Android.

Nothing voulait révolutionner le marché des smartphones avec son Phone (1). Sans réinventer la roue, la jeune marque londonienne de Carl Pei a su apporter un certain vent de fraîcheur. On le constate évidemment à travers l’interface Glyph qui lui donne un air différent des autres, mais qui permet aussi de changer (un peu) nos habitudes d’utilisation.

Nothing construit encore son image de marque en s’inspirant assez clairement d’Apple. Le travail des designers ne s’est pas arrêté à la conception du Phone (1), dont l’esthétisme est assez indéniable (mais chacun ses goûts). L’emballage du smartphone et la forme du bloc de charge (vendu séparément) ont été étudiés pour proposer quelque chose de différent (et de différenciant) aux utilisateurs.

Enfin, pour ce qui est des caractéristiques techniques, le smartphone s’inscrit parfaitement dans le segment milieu de gamme en ne faisant pas vraiment mieux que ses concurrents, mais en ne faisant pas moins bien non plus. Quant à Nothing OS, la surcouche tout en légèreté du constructeur sublime déjà l’expérience Android.

Source : Beebom

Nothing Phone (1)
Nothing Phone (1)
Smartphone
date de sortie : 16-07-2022
Voir la fiche produit
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (8)

xryl
« Le » pixel mort est simplement le poinçon qui a déformé la matrice LCD ou OLED. Vu la taille, c’est certainement pas un seul pixel que tu ne peux pas voir de toute façon. Il n’y a rien à faire ici, simplement se faire échanger le produit, c’est un défaut de fabrication.
Karlos76600
Moisture en Anglais c’est humidité,<br /> Et non pas moisissure
Sodium
C’était bien la peine de nous matraquer avec ce sujet…
Oldtimer
Tout ce raffut pour nothing !<br /> Ca sert à quoi de donner des dates et au final ne pas être capable de sortir un produit propre ?<br /> Je parle pas de nothing en particulier mais en général.
kiwi5
« nothing support » m’a bien fait sourire. pour le probleme d’humidite aie! ca me ferait mal, il ne reste plus qu’a le remplir entierement et mettre des bulles de couleur ou des poissons en plastique
wackyseb
Cà fait cher le smartphone qui servira de décoration au fond de l’aquarium !!!<br /> Bon courage à Nothing parce que là c’est mal parti !!
Popoulo
Ce qui est plutôt aberrant, c’est qu’en 2022 un smartphone ne soit pas obligatoirement IP68. Et en plus, si c’est fini à l’arrache, on obtient un résultat similaire à ce qu’on a là.
Voir tous les messages sur le forum