Nokia tourne la douloureuse page du mobile, cap sur les réseaux

24 janvier 2014 à 16h48
0
Une page se tourne pour l'ex-leader mondial de la téléphonie mobile, Nokia, qui a revendu cette activité à Microsoft à l'automne 2013. Pour le groupe finlandais, cap sur les réseaux de télécommunication.

012C000007108550-photo-nsn-logo.jpg
Nokia publie le bilan de son année fiscale 2013, un bilan bien différent des années précédentes. Priorité est logiquement donnée à NSN, la branche réseau du groupe finlandais. Elle constitue l'essentiel de son activité depuis la cession de la division mobile à Microsoft en octobre dernier. Celle-ci apparaît une dernière fois, dans la rubrique « activité stoppée ».

Alors que traditionnellement Nokia réserve un tableau très détaillé de ses ventes, aucune information n'est donnée ici. Les analystes de l'agence Dow Jones Newswires estiment que le fabricant a écoulé 8,2 millions de smartphones de la gamme Lumia au dernier trimestre.

Il y a un an à la même époque, Nokia en avait livré 4,4 millions. En fait la performance enregistrée fin 2013 comble une chute des ventes passées. Notons que les ventes de fin d'année ont été inférieures de 7% par rapport à septembre, alors que cette période de fêtes de Noël est traditionnellement la plus importante en termes de ventes. En valeur, la branche mobile a fini 2013 en repli de 29%, à 2,6 milliards d'euros. Rappelons que la somme alignée par Microsoft pour acquérir les mobiles Nokia est de 5,4 milliards d'euros.

Selon un analyste de l'agence Inderes cité par Reuters, « l'annonce de la revente de sa division mobile à Microsoft a inévitablement eu un effet négatif sur les ventes de smartphones ».

07108548-photo-nokia-4q2013.jpg

Pour ce qui est des équipements réseaux, ils ont également souffert en fin d'année. C'est plus inquiétant pour Nokia car c'est l'activité qu'il a choisie comme occupation à temps complet désormais. La branche Nokia Solutions and Networks a reculé de 22% sur un an, à 3,1 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

En concurrence avec Ericsson et Huawei, Nokia devra serrer ses marges pour rester compétitif - celle-ci ont déjà été divisée par quatre fin 2013, à 11,2%. Pour l'aider à financer sa croissance, Nokia va recevoir ce trimestre son gros chèque de la part de Redmond, qu'il pourra réinvestir dans sa croissance. Le finlandais a enfin conclu de gros contrats avec Sprint et China Mobile. De quoi redonner quelques couleurs.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

BlackBerry positionne le micro-kernel QNX sur l'Internet des objets
Brevets : Huawei signe un accord avec RockStar Bidco (Microsoft, Apple, BlackBerry...)
Smartphones : la Corée du Sud s'oppose aux applications impossibles à désinstaller
2014 : le début de la fin du Freemium ?
Infos US de la nuit : date d'update Windows 8.1, un Brésilien sauve Facebook, Icahn contre-attaque
Google brevette un moyen d'offrir un trajet gratuit vers un lieu défini par la publicité
La suite iWork reçoit une mise à jour pour OS X et iOS
ULLtraDIMM : des SSD encore plus performants avec l'interface DDR3
Qualcomm rachète les brevets de WebOS, Ipaq et Bitfone
Fujifilm : vers un nouveau design de capteur ?
Haut de page