Nokia supprime 4000 emplois et en transfère 3000 vers Accenture

27 avril 2011 à 11h22
0
00FA000000667728-photo-logo-nokia.jpg
Les responsables syndicaux du groupe le craignaient, c'est désormais confirmé : Nokia a annoncé ce matin qu'il comptait supprimer 4 000 emplois dans le monde, et transférer toutes ses activités Symbian vers Accenture, soit l'équivalent de 3 000 emplois.

Le plan de restructuration est en marche chez Nokia. Après son partenariat stratégique, des responsables syndicaux du groupe estimaient que près de 5 000 emplois pourraient être en péril. Nokia a finalement mis fin au suspense ce matin en dévoilant son nouveau plan stratégique de réorganisation de son activité. Au total, ce sont 4 000 emplois qui seront supprimés par le fabricant de téléphones portables avant la fin de l'année 2012. La majorité des emplois supprimés concernent la Finlande, le Danemark et le Royaume-Uni.

A date, Nokia emploi selon ses propres chiffres 130 951 personnes dans le monde. Pour le PDG, Stephen Elop, il s'agit de conserver la main sur le marché de la mobilité, notamment avec les nouveaux smartphones et les technologies à venir. « Cela dit, avec ce nouvel objectif, nous devons aussi faire face à une réduction de notre force de travail. C'est une réalité difficile, et nous travaillons étroitement avec nos employés et nos partenaires pour identifier les programmes de réembauche à long-terme pour les gens très talentueux de Nokia. »

Les syndicats avaient donc vu juste, même si leur communication s'est essentiellement arrêtée au partenariat Microsoft-Nokia. De fait, l'arrivée et la démocratisation des smartphones a mis à mal les activités de Nokia, qui a été plus long que certains fabricants asiatiques, entre autres, à réagir. Nokia perd aujourd'hui des parts de marché au niveau global, et le partenariat avec Microsoft doit permettre, selon le fabricant, de renverser cette tendance.

Nokia a d'ailleurs annoncé une nouvelle stratégie pour Symbian, son système d'exploitation maison. Toutes les activités logicielles liées à Symbian seront transférées à Accenture, une entreprise partenaire. Avec elles, 3 000 employés rejoindront Accenture, qui a déjà racheté les opérations Services professionnels de Nokia en octobre 2009. Nokia va donc sous-traiter toute l'activité Symbian, et se débarrasser de la charge de 7 000 emplois au total. Un accord final devrait être signé à l'été prochain, si les plans des deux entreprises ne sont pas contrariés.

Nokia espère ainsi consolider ses branches recherche et développement, et repartir à la hausse en s'implantant mieux sur le segment des smartphones. Pour rappel, lors de ses résultats trimestriels, Nokia a fait état d'une hausse des ventes de 13% sur ce segment, pour une hausse globale sur le marché des téléphones portables de seulement 1%. Microsoft pourrait ainsi l'aider à rattraper une partie de son retard.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

K270 : un clavier sans fil avec 2 ans d'autonomie chez Logitech
Google Apps : nouvelles restrictions pour les comptes gratuits
Lightroom 3.4 : prise en charge des derniers appareils photo du marché
Yahoo pourrait tirer parti du succès de Hadoop
Mitsubishi annonce un moniteur 3D passif à dalle IPS
Etats-Unis : 50% des nouveaux smartphones seraient sur Android
Après les iPhone et Android, les Windows Phone traceraient les utilisateurs
L'iPhone 4 blanc est disponible en France
IBM ajoute 8 milliards à son plan de rachat d'actions et augmente son dividende
Bientôt un hybride PC/Tablette Vaio chez Sony
Haut de page