Microsoft veut connecter 40 millions d'usagers supplémentaires à Internet d'ici 2022

08 octobre 2019 à 18h30
0
navigateur internet

Microsoft s'engage pour réduire la fracture numérique. L'entreprise souhaite en effet poursuivre ses efforts, déjà entamés sur le sol américain, visant à connecter les populations isolées à Internet. Avec des objectifs ambitieux à trois ans.

D'après les études les plus récentes, la moitié de la population mondiale a désormais accès à Internet. Cette statistique positive traduit inévitablement une réalité plus préoccupante : il y a encore un individu sur deux dans le monde qui ne peut pas se connecter à Internet. D'autant que, parmi les populations les plus isolées, notamment dans les zones rurales et dans les pays en développement, seule une faible proportion dispose d'un accès haut débit et/ou d'une connexion à domicile.

Un programme déjà lancé aux États-Unis

Pour lutter contre cette inégalité, Microsoft a lancé un programme nommé « Airband Initiative » en 2017. Son but : fournir un accès Internet à haut débit aux populations rurales des États-Unis, avec un objectif de 3 millions de personnes bénéficiaires d'ici 2022. Et dorénavant, cette initiative va connaître un prolongement à l'international.

En effet, l'entreprise a indiqué vouloir venir en aide aux populations isolées à travers le monde, en commençant par des projets en Amérique latine et en Afrique subsaharienne. Ambition de ce nouveau programme étendu : connecter 40 millions d'individus supplémentaires d'ici 2022.

Exploiter les fréquences TV non utilisées

À cet effet, Microsoft privilégie une approche locale, convaincue qu'une méthode donnée peut aussi bien fonctionner dans une région qu'être totalement inefficace dans une autre. La société entend donc s'appuyer sur les communautés locales et nouer des partenariats avec les fournisseurs d'accès à Internet des territoires concernés, afin de proposer des offres fiables et abordables.

Par ailleurs, d'un point de vue technique, l'entreprise souhaite exploiter le « TV White Space », pour une couverture étendue du réseau. Ce terme désigne une partie du spectre radio des basses fréquences, traditionnellement dédié à la diffusion des signaux de télévision, mais qui n'est généralement pas entièrement utilisé. L'idée serait donc de tirer parti de ces « fréquences libres » pour couvrir un vaste espace autour de l'antenne-relais. Et ainsi contribuer à limiter l'isolement des populations rurales.

Source : Engadget
Modifié le 09/10/2019 à 11h28
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

En Allemagne, Tesla condamnée pour
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Microsoft Flight Simulator sortira le 18 août sur PC
Flight Simulator sortira en version physique en Europe... en 10 DVD
Nokia annonce pouvoir passer 3 millions d’émetteurs 4G à la 5G via une mise à jour logicielle
Nissan Ariya : le crossover électrique se dévoile et promet jusqu'à 500 km d'autonomie
Apple : la justice européenne donne raison à la firme et à l'Irlande, l'amende de 13 milliards annulée
Taxe GAFA : 1,3 milliard de dollars de frais de douane pour la France... et 6 mois pour changer la donne
Apple anticiperait une forte hausse des achats de MacBook Pro
Voiture électrique : quelles sont les habitudes de roulage et de recharge des Français ?
scroll top