Cloud : Microsoft tente de faciliter l’intégration d’Azure sur site

21 octobre 2014 à 12h19
0
Le groupe dévoile un serveur permettant aux entreprises de bénéficier des services du cloud public maison, Azure. Dans cette attaque frontale envers Amazon Web Services, Microsoft annonce avoir signé un partenariat avec Dell.

00FA000004452385-photo-windows-azure.jpg
Microsoft fait à nouveau dans le « cloud first » et tente de mettre en avant ses offres Azure. Le groupe dévoile un serveur permettant aux professionnels d'utiliser en interne des services du cloud public de la firme. Le système utilise les mêmes ressources qu'Azure Pack, Windows Server 2012 R2 et System Center 2012 R2.

Présenté par Satya Nadella, p-dg de Microsoft et Scott Guthrie vice-président chargé des divisions Cloud et entreprise, le système baptisé Cloud Platform System (CPS) doit permettre à ceux qui ne souhaitent pas totalement opter pour un cloud public de bénéficier des services d'Azure. Avec l'apport d'un serveur déployé sur site, ils peuvent conserver la main sur leur infrastructure ou sur certaines de leurs informations qu'ils jugent confidentielles.

Microsoft cherche donc à séduire les sociétés désirant profiter d'une plateforme de gestion utilisant non seulement leurs propres ressources mais également le cloud public. Un nouveau marché d'applications Azure sera mis en place afin de prendre en charge les outils développés par les éditeurs.

Fabriqué par Dell, le dispositif sera disponible à partir du mois prochain. Microsoft n'a toutefois livré aucune information concernant le prix du dispositif.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Bill Gates considère que
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top