Microsoft abandonne le stack ranking, son processus d'évaluation des employés

le 13 novembre 2013 à 13:21
 0
La firme américaine met un terme à un système de gestion des ressources humaines pour le moins décrié. Chez Microsoft, le stack ranking permettait d'établir un classement des employés en fonction des autres collaborateurs du groupe.

00FA000006825022-photo-microsoft-redmond.jpg
Microsoft abandonne le processus du stack ranking. Ce processus relatif à la gestion des ressources humaines permet aux responsables d'une entreprise d'évaluer leurs subalternes. Si l'évaluation d'un collaborateur est inhérente à la vie d'une société, le procédé était toutefois beaucoup plus nocif puisqu'il aboutissait à mettre en place un véritable classement entre employés.

Tous les semestres environ, les responsables de chaque branche étaient ainsi habilités à établir des classements. Comme le précisait un ancien ingénieur de Microsoft à Slate en août dernier, plusieurs groupes étaient formés en fonction des compétences présumées de chacun. L'idée était par la suite de classer les employés au sein même de ces « paniers » afin qu'ils puissent bénéficier ou non d'une prime, d'un avancement ou de tout autre avantage professionnel.

Le système a été sévèrement critiqué notamment par certains blogs décrivant la vie en interne chez Microsoft comme Mini-Microsoft. Cette notation par strates pouvait en effet non seulement causer des ressentiments au sein des équipes mais également pousser certains employés à ne pas faire trop d'efforts et ainsi se retrouver certes dans un panier moyen mais en tête de celui-ci.

Parallèlement à cette annonce, d'autres groupes sont désormais critiqués pour avoir mis en place des méthodes d'évaluation voire d'auto-évaluation des collaborateurs. Déjà dans le viseur de certain employés pour pratiquer la micro-gestion de manière intensive en descendant sur de nombreux sujets particuliers, Marissa Mayer est une nouvelle fois pointée du doigt.

Selon plusieurs messages internes à Yahoo relevés par AllThingsD, la patronne du groupe aurait établi un processus permettant de faire une revue d'effectifs tous les trimestres. Durant cette étape, un classement des employés serait fait en fonction de plusieurs paramètres. Cette classification des salariés permettrait ensuite de supprimer certains postes, en fonction de leur notation.

Pour l'instant, la direction de Yahoo refuse de confirmer que de telles pratiques sont effectivement à l'œuvre au sein du groupe.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Apple tenait hier un événement à Cupertino dévolu en grande partie à l’annonce de son service de SVoD. Parallèlement à la présentation de l’Apple TV+, qui devrait commencer à concurrencer Netflix cet automne, Apple a renommé son boîtier Apple TV entrée de gamme, qui profite lui aussi de cette dénomination un brin galvaudée.
20:07 | Boitier TV
Après plusieurs bêtas, Apple livre la version 12.2 de son système d’exploitation mobile. Sans bouleverser les habitudes de ses utilisateurs, cette mise à jour apporte quelques nouveautés d’interface bienvenues.
19:33 | iOS
Dans le cadre de l'événement >, qui aura lieu à Amsterdam le 2 avril prochain, Ford va dévoiler la nouvelle génération de véhicules hybrides, dont les nouvelles Fiesta et Focus EcoBoost Hybrid (mHEV).
Le groupe de médias reproche au site d’avoir partagé des astuces permettant de contourner le blocage des chaines Altice si jamais elles venaient à disparaitre du bouquet TV Free.
18:40 | Free
C’est un véritable manifeste que Larry Sanger s’est attaché à rédiger en début d’année. Publié sur son blog personnel, ce document liste les 17 mesures mise en oeuvre par le cofondateur de Wikipedia pour tenter de reprendre le contrôle de sa vie numérique. Un peu passé sous les radars, ce billet méritait bien que Clubic l’épluche pour en extraire la substantifique moelle. Sans grande surprise, les GAFAM en prennent pour leur grade.
L’Union européenne vient de mettre fin à la menace d’exclusion de l’équipementier chinois des réseaux 5G de la zone, mais prône sa surveillance.
17:51 | Huawei
Les nouveaux fleurons de Huawei sont à la fête aujourd’hui. Après une présentation officielle très alléchante, les plus impatients peuvent précommander dès maintenant les P30 et P30 Pro !
17:40 | Bon plan
Le président de Microsoft souhaite que les différents acteurs de la tech travaillent sur des outils de modération communs afin d’éviter la diffusion en direct de tueries de masse, comme récemment en Nouvelle-Zélande.
17:16 | Internet
Bethesda Softworks vient d'annoncer une nouvelle qui ravira les joueurs PC. En effet, les prochains titres de l'éditeur débarqueront également sur Steam à leur sortie en plus de Bethesda.net. Un des jeux majeurs de la firme, disponible depuis l'année dernière, aura également droit à un traitement similaire.
16:43 | Jeux vidéo
C’est Porte de Versailles, à Paris, que Huawei a aujourd’hui posé ses valises afin de présenter ses P30 et P30 Pro. Deux smartphones taillés pour la photographie, qui promettent monts et merveilles en matière de zoom... et sans perte de qualité.
Pewdiepie, ex plus gros YouTuber au monde, s’est récemment fait dépasser au jeu des abonnements par le label musical indien T-Series. Pour lui venir en aide, et lui permettre de regagner sa place de numéro un, des fans du vidéaste suédois ont eu recours à des Ransomwares pour le moins… inhabituels.
16:08 | Malware
C'est fait : le Parlement européen vient de statuer en faveur de la réforme sur le droit d’auteur, après deux ans d’âpres discussions et plusieurs révisions du texte.
Le Sony Xperia 1, héritier du Xperia ZX3, disposera d'un affichage 4K constant... ce qui risque (selon certains) de flinguer l'autonomie.
15:01 | Smartphone
Un an après sa sortie, le P20 Pro de Huawei trône toujours en haut du classement DxOMark, au coté de son petit frère le Mate 20 Pro. C'est dire que le savoir faire du constructeur en matière de photographie mobile est indéniable. Alors quand celui-ci nous a proposé de venir prendre en main son successeur, le bien nommé P30 Pro, nous avons sauté sur l'occasion pour vérifier si Huawei était capable de se surpasser. On vous raconte tout ça dans notre prise en main !
scroll top