Microsoft abandonne le stack ranking, son processus d'évaluation des employés

Par
Le 13 novembre 2013
 0
La firme américaine met un terme à un système de gestion des ressources humaines pour le moins décrié. Chez Microsoft, le stack ranking permettait d'établir un classement des employés en fonction des autres collaborateurs du groupe.

00fa000006825022-photo-microsoft-redmond.jpg
Microsoft abandonne le processus du stack ranking. Ce processus relatif à la gestion des ressources humaines permet aux responsables d'une entreprise d'évaluer leurs subalternes. Si l'évaluation d'un collaborateur est inhérente à la vie d'une société, le procédé était toutefois beaucoup plus nocif puisqu'il aboutissait à mettre en place un véritable classement entre employés.

Tous les semestres environ, les responsables de chaque branche étaient ainsi habilités à établir des classements. Comme le précisait un ancien ingénieur de Microsoft à Slate en août dernier, plusieurs groupes étaient formés en fonction des compétences présumées de chacun. L'idée était par la suite de classer les employés au sein même de ces « paniers » afin qu'ils puissent bénéficier ou non d'une prime, d'un avancement ou de tout autre avantage professionnel.

Le système a été sévèrement critiqué notamment par certains blogs décrivant la vie en interne chez Microsoft comme Mini-Microsoft. Cette notation par strates pouvait en effet non seulement causer des ressentiments au sein des équipes mais également pousser certains employés à ne pas faire trop d'efforts et ainsi se retrouver certes dans un panier moyen mais en tête de celui-ci.

Parallèlement à cette annonce, d'autres groupes sont désormais critiqués pour avoir mis en place des méthodes d'évaluation voire d'auto-évaluation des collaborateurs. Déjà dans le viseur de certain employés pour pratiquer la micro-gestion de manière intensive en descendant sur de nombreux sujets particuliers, Marissa Mayer est une nouvelle fois pointée du doigt.

Selon plusieurs messages internes à Yahoo relevés par AllThingsD, la patronne du groupe aurait établi un processus permettant de faire une revue d'effectifs tous les trimestres. Durant cette étape, un classement des employés serait fait en fonction de plusieurs paramètres. Cette classification des salariés permettrait ensuite de supprimer certains postes, en fonction de leur notation.

Pour l'instant, la direction de Yahoo refuse de confirmer que de telles pratiques sont effectivement à l'œuvre au sein du groupe.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Microsoft

scroll top