Le stade de Football de Madrid pourrait prendre le nom de Microsoft

07 novembre 2013 à 11h41
0
A Madrid, le stade de Football Santiago Bernabéu pourrait, pour une durée indéterminée, prendre le nom de Microsoft. Le club et la firme ont confirmé mener des discussions sur ce point.

00FA000005125688-photo-santiago-barnabeu.jpg
Microsoft pourrait avoir son nom apposé sur un stade de Football de grande renommée. La firme a confirmé conduire actuellement des négociations avec le club du Real de Madrid en vue d'acquérir ce droit. Les conditions et les montants évoqués à l'occasion de ces pourparlers ne sont pas mentionnés.

Toujours est-il que selon ESPN, le club madrilène précise avoir pris contact avec plusieurs sociétés majeures capables d'endosser la prise en charge du stade pendant une durée contractuelle limitée. Il s'agit donc de discussions préliminaires mais qui pourraient, à l'avenir, aboutir sur un projet solide.

A noter que Microsoft n'est pas totalement étranger au domaine sportif même indirectement. Ainsi Paul Allen, le co-fondateur de la firme est propriétaire d'une équipe de Football américain (Seattle) et de Basket (Portland), évoluant toutes deux dans le haut niveau. Il fait même partie des 35 personnalités les plus riches dans le domaine sportif aux Etats-Unis.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'application de synthèse vocale d'Android disponible sur Google Play
HackerOne : Microsoft et Facebook récompensent les découvreurs de failles
Google ne construit pas de datacenter flottant, mais un centre d’initiation aux technologies
Lenovo publie de bons résultats au deuxième trimestre
YouTube réorganise ses commentaires, pour plus de pertinence (et moins de troll) (màj)
Après 9 mois de bêta, le cyberlocker Mega est finalisé et évoque son évolution
Résultats de recherche : les propositions de Google restent critiquées
Sony dévoile la tablette de papier numérique la plus fine au monde pour le Japon
Silk Road, la place de marché dédiée aux drogues, renaît de ses cendres
Google sommé de retirer des clichés de l'ex-président de la FIA de ses résultats de recherche
Haut de page