"Scroogled!" : quand Microsoft attaque Google pour promouvoir Bing

29 novembre 2012 à 16h24
0
Google, un moteur de recherche malhonnête ? C'est le discours de Scroogled!, un site mis en ligne par Microsoft. La firme de Redmond pointe les pratiques commerciales de son concurrent, dont les résultats du moteur de recherche seraient biaisés par la publicité.

Contraction du verbe anglais familier « to screw », littéralement « se faire avoir », et de Google, Scroogled! se présente comme une charge agressive à l'encontre de la firme de Mountain View. Un code couleur reconnaissable entre mille et des visages déçus illustrent ce site, mis en ligne par Microsoft, qui fait au passage la promotion de son moteur de recherche Bing.

01C2000005570919-photo-scroogled-microsoft.jpg

« Au début, Google prêchait, "Don't be evil" ("Ne soyez pas malveillant", NDLR), mais tout ça a changé le 31 mai 2012. C'est là que Google Shopping a annoncé une nouvelle initiative : désormais, l'ensemble de leurs résultats en matière de shopping sont des annonces commerciales » explique le site.

Car Google Shopping est au coeur des attaques de Microsoft : dans ce service, Google propose aux commerçants de payer pour que leurs produits remontent au mieux dans les résultats de recherche. Les petits commerçants qui n'ont pas la portée des grands pontes du secteur sont donc, dans cette optique, relégués aux « dernières pages ». « Google Shopping n'est rien de plus qu'une liste d'annonces ciblées qui visent des clients peu méfiants quant aux résultats de recherche » renchérit Microsoft : la firme de Redmond en conclut que les internautes se font avoir par Google.

Microsoft propose aux internautes s'estimant lésés par les pratiques de Google de témoigner... sur la page Facebook de Bing. L'entreprise ne perd pas le nord, et fait la promotion de son propre moteur de la recherche. Un document PDF disponible sur le site présente d'ailleurs Scroogled comme une partie d'une campagne publicitaire visant à promouvoir une « recherche honnête pour aider les clients durant la saison d'hiver. » Car à l'approche des fêtes, de nombreux internautes vont partir à la chasse aux cadeaux sur le Web, et pour Microsoft, autant qu'ils le fassent sur Bing.

On peut néanmoins se demander comment Google va réagir face à cette campagne plutôt agressive. Une chose est sûre, les premiers retours d'internautes publiés sur la page Facebook de Bing ont tendance à pointer du doigt la façon dont Microsoft fait la promotion de son service en s'attaquant à la concurrence.

01C2000005570921-photo-scroogled.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
scroll top