Techdays 2012 : carton plein pour Office 365, qui séduit Steria

09 février 2012 à 18h25
0
Office 365, version en ligne de la suite bureautique du même nom, constituait l'un des lancements phare de Microsoft en 2011. Six mois après l'introduction des premières offres commerciales, l'éditeur en tire un bilan plus qu'optimiste et annonce, à l'occasion de ses Techdays, avoir signé avec Steria, qui migrera dans l'année 20 000 collaborateurs vers ces applications hébergées.

00C8000004186882-photo-microsoft-office-365-logo.jpg
Comment rompt-on avec l'habitude des logiciels installés sur site ? « Souvent, la réflexion commence autour de la messagerie, avec Exchange, puis elle s'étend ensuite à Sharepoint et Lync », répond Ariane Gorin, directrice de la division Office chez Microsoft France, qui a eu beau jeu cette semaine de vanter les résultats réalisés par la famille des outils en mode cloud réunis sous la marque Office 365.

Après avoir signé des clients comme Arte, le PSG ou Buffalo Grill, ses équipes ont en effet attaqué les Techdays avec un contrat significatif, conclu avec Steria, la troisième SSII française, qui basculera bientôt ses 20 000 collaborateurs sur cette formule. Si l'on apprendra aisément que le marché a été soufflé à Google et IBM, tous deux audités, on ne saura toutefois pas selon quelles modalités financières l'accord a été noué.

Pour Christian Revelli, directeur des Systèmes d'Information de Steria, la donne s'est de toute façon jouée au niveau fonctionnel. « C'est la maturité de son offre ainsi que son positionnement très clair en matière de sécurité qui ont fait la différence en faveur de Microsoft », a-t-il fait valoir lors d'un entretien mercredi. « L'intégration native d'Office 365 dans notre système d'information, avec des connecteurs nous permettant d'y incorporer nos différents ERP, était également un facteur clé », tout comme l'était, selon lui, la couverture toujours plus large en matière de terminaux mobiles.

Le déploiement du projet, planifié d'avril à novembre, sera conduit avec le soutien des activités conseil de Microsoft sur les aspects techniques.

Pour Microsoft, qui rappelle que la dernière version logicielle en date de la suite, Office 2010, s'est vendue à plus de 200 millions de licences en 18 mois, l'adoption d'Office 365 participe et profite à la fois de la démocratisation des usages liés au cloud. Une conclusion qui tombe à point nommé pour justifier les nouveaux cycles de développement initiés avec la prochaine édition de la suite (nom de code Office 15), dont toutes les briques (Office, Exchange, Sharepoint, etc.) seront désormais lancées simultanément, que ce soit en ligne ou en version logiciel.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
ITER : le premier élément du Tokamak est installé
scroll top