Microsoft prévoirait d'augmenter sa dette pour racheter des parts

0
0190000002716360-photo-microsoft-steve-ballmer.jpg
Le groupe Microsoft prévoit d'augmenter sa dette cette année, pour payer les dividendes des actionnaires et financer un plan de rachat de ses propres parts, considérant que son capital est trop dispersé, selon une personne proche du dossier.

L'entreprise compte essayer d'accélérer son expansion autant que possible, tout en maintenant sa note - triple A, la maximale. Microsoft pourrait emprunter jusqu'à 6 milliards de plus, sans mettre sa note en danger, selon les données compilées par Bloomberg.

Le PDG, Steve Ballmer, est sous pression pour le reversement aux actionnaires. C'est pourquoi l'entreprise pourrait lancer un plan de rachat de parts, la plupart étant détenues à l'étranger, ce qui oblige Microsoft à payer des taxes pour rapatrier l'argent.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page