Windows 7 en entreprise : enfin la mort d'XP ?

01 juin 2018 à 15h36
0
012C000003085062-photo-microsoft-7-entreprise.jpg
Près de six mois après le lancement de Windows 7, Microsoft France a honoré le rendez-vous promis pour présenter les chiffres de son système d'exploitation en entreprise. Avec une première satisfaction pour Marc Jalabert, Directeur marketing et opérations chez Microsoft France, « le décollage de Windows 7 est trois fois plus rapide que celui de Vista. » Il faut dire qu'après les déconvenues de son système d'exploitation précédent, Microsoft a joué la sécurité : « on ne refera pas l'erreur de Vista, il n'y a aucun problème de compatibilité applicative ou de pilotes grâce à un programme de bêta-test de grande ampleur. »

Les différentes études disponibles semblent donner raison à Microsoft : selon Goldman Sachs, 95% des entreprises expriment leur souhait de déployer Windows 7. Forrester donne même un chiffre avec une date : elles seraient 57% à envisager cette migration dans les 12 à 18 mois à venir. Pour Jérôme Tredan, le directeur Windows Entreprise chez Microsoft France, les témoignages des clients présents à la conférence de presse viennent appuyer ces chiffres. « Les entreprises ne veulent pas attendre le Service Pack 1 pour migrer. »

C'était en effet le risque, car avec Windows Vista, la majorité des responsables informatiques présents ont confirmé qu'ils avaient dû attendre les corrections des Service packs, ou même décider de conserver Windows XP sur l'ensemble des parcs informatiques. Les responsables de Microsoft France ont réaffirmé qu'il y aurait un SP1 pour Windows 7. Aucune date de lancement n'a été annoncée, mais deux nouvelles fonctionnalités ont été détaillées.

Avec Windows 7, Microsoft pousse sa stratégie de fusion des plate-formes : « Ce qui pousse les utilisateurs à vouloir que leur poste de travail migre vers 7, c'est aussi parce qu'ils veulent le même environnement à la maison et au travail. », estime un partenaire. Microsoft estime donc que cette volonté d'être « présent sur les écrans de PC, de tablettes et de téléphone » est logique. Marc Jalabert fusionne d'ailleurs volontiers les chiffres, puisque les plus impressionnants au cours de la conférence sont tous marchés confondus : « un Windows 7 est vendu toutes les sept secondes dans le monde, et plus de 90 millions de versions ont été vendues depuis le lancement. »

Selon les chiffres du directeur marketing et opérations, en France, les parts de marché de Windows 7 seraient de 14 à 15% pour les ordinateurs accédant au web, et de 10% tous ordinateurs confondus. Pour les entreprises, il n'y a pas beaucoup plus de chiffres que les estimations de Goldman Sachs et Forrester. Microsoft sait seulement que « 25% des postes en entreprise ont les droits pour installer 7, avec 2,3 millions de licences vendues aux entreprises en plus du million et demi de PC vendus avec Windows 7. » La part de marché attendue en juin est de 15% dans les entreprises. Soit dans les entreprises « un rythme d'adoption deux fois supérieur à celui de Windows XP, et trois fois supérieur à celui de Windows Vista. » Des déclarations de principe encourageantes pour Microsoft, même si les clients présents à la conférence sont parfois restés prudents. Jean-Pascal Cousin, Directeur entreprise technologies et services chez Sanofi Aventis, « la fenêtre de tir pour la migration est volontairement très grande. Nous devons avoir le temps de tester les applications, notamment. » Chez Sanofi Aventis, le service informatique prévoit donc une migration étalée « de mi-2010 à début 2014 », date de fin de vie du support pour XP.

Autre étude, conduite en janvier par Dimensional Research auprès de 923 professionnels, qui relativise l'enthousiasme des entreprises. Si près de la moitié des responsables interrogés envisagent une migration vers Windows 7 sans attendre le SP1, 90% des sondés s'inquiètent tout de même des risques d'incompatibilités logicielles, 63% des coûts de formation des utilisateurs, et 60% des éventuels coûts de mise à niveau des machines.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'iPad coûte 260 dollars... en hardware
HP annonce un Tablet PC militaire sous Core i5 ou i7
Vers un troisième opus pour le jeu d'action  F.E.A.R.
Asus lance un nouvel Eee Top, sous AMD et non sous NVIDIA Ion 2
IE8 : les add-ons responsables de 70% des plantages
Comes With Music en Chine sans DRM
Les prochains iPhone embarqueront-ils la technologie NFC ?
Samsung lance un disque dur de 640 Go à 7200 tr/min
Blackberry : pas de Skyfire, mais une mise à jour Google Maps
Un réseau de hackers roumains arrêté
Haut de page