Pour Logitech, l'aventure Google TV était une "erreur"

15 novembre 2011 à 09h48
0
Le divorce est consommé : lors d'une présentation destinée à ses investisseurs, le patron de Logitech est revenu sur l'aventure Google TV, incarnée chez le fabricant suisse par le boitier Revue. Sans nier le potentiel du produit, il estime que s'embarquer si tôt dans l'aventure était une erreur, qui aura valu à Logitech quelque 100 millions de dollars de pertes.

Google TV, un produit en avance sur son temps ? Lors d'une présentation aux investisseurs réalisée le 10 novembre dernier, Guerrino De Luca, patron de Logitech, est revenu sur les conséquences de l'aventure Google TV pour le fabricant suisse. Avec le boitier Revue, lancé fin 2010, Logitech avait en effet été l'un des premiers partenaires du lancement par Google d'un environnement dédié à la télévision. En dépit d'indéniables qualités, le Revue souffrait de la jeunesse du logiciel fourni par Google, et s'est très mal vendu sur le sol américain, conduisant Logitech à couper son prix par trois au bout de quelques mois, de 300 à 100 dollars.

0168000003760696-photo-logitech-google-tv-logitech-revue-k700.jpg

« Google TV est un bon concept, Google TV a le potentiel de complètement révolutionner le salon, à ceci près que ce n'était pas le cas quand nous avons lancé le Logitech Revue. Il a été lancé avec quelque chose comme - je ne dirais pas une bêta au sens propre, mais un logiciel qui n'était pas complet et qui n'a pas évolué en ce que les consommateurs attendaient pour leur salon », a regretté Guerrino de Luca, selon les propos rapportés par Seeking Alpha. Une conclusion similaire s'était imposée à nous fin 2010 lorsque nous avions testé pour la première fois le Logitech Revue.

« L'intégration de la télévision et d'Internet est inévitable. Mais l'idée selon laquelle elle se produirait du jour au lendemain à Noël 2010 était peu judicieuse et nous a coûté cher », a ajouté de Luca. La casse se monterait selon lui à quelque 100 millions de dollars.

0168000003622872-photo-logitech-revue-with-google-tv.jpg

Le constat d'échec formulé par Logitech intervient alors que Google vient (enfin) de faire évoluer de façon significative son système, récemment passé en version 2.0 et désormais compatible avec les applications issues de l'Android Market. S'il enrichit et modernise son système, le moteur de recherche n'a toutefois pas réussi, pour l'instant, à passer outre les réticences des fournisseurs de contenus américains, grands réseaux câblés et chaînes de télévision, qui redoutent de le voir s'arroger les bénéfices engendrés par la consommation de vidéos depuis l'écran du salon.

Logitech, de son côté, a annoncé que son Revue recevrait bientôt la mise à jour Google TV 2.0. A partir de là, le fabricant suisse indique qu'il mettra la veilleuse autour de cette famille de produits pour mieux se concentrer sur les segments porteurs de son activité... en attendant, peut-être, de remonter dans le wagon de la TV connectée quand il estimera le bon moment venu.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top