Test LG Gram 14 (2022) : un kilo seulement… mais quoi d’autre ?

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
21 novembre 2022 à 11h16
0

Un kilogramme à peine, un look sobre — pour ne pas dire dépouillé —, un écran de 14 pouces aux bordures infimes et un processeur Intel de dernière génération. C’est la recette de LG pour son Gram 14. La dernière mouture de l’ultraportable poids plume du géant coréen est passé entre nos mains… et laisse derrière elle une pointe d’amertume. Mais pourquoi au juste ? Réponse dans notre test.

LG Gram 14 (14Z90Q)
  • Appareil compact et très léger
  • Connectique avantageuse
  • Autonomie généreuse (10 à 11 heures)
  • Bon clavier, trackpad au point et webcam 1080p honnête
  • L’écran pas assez lumineux et mal calibré par défaut
  • Design peu recherché, finitions basiques
  • Le bruit et la chauffe
  • Performances décevantes

Nous testions quelques mois auparavant le LG Gram 16, un PC portable extrêmement léger, doté d’un grand écran et d’une autonomie XXL ; mais souffrant de performances décevantes et d’un châssis fragile. L’appareil était malgré tout doté d’un bon capital sympathie et nous voilà désormais en tête-à-tête avec son petit frère. Avec son format 14 pouces d’ultraportable classique, l’engin promet pour sa part de solides performances grâce à son processeur Intel Alder Lake (un grand classique sur les ultrabook haut de gamme de 2022), et vise une nouvelle fois l’hyper mobilité avec un peu moins d’un kilogramme sur la balance et un gabarit des plus fluets. Avant d’entrer dans le vif du sujet, et de passer en revue ce LG Gram 14 (modèle 14Z90Q), voici la fiche technique complète de l’unité que LG France nous a envoyé en prêt.

Fiche technique LG Gram 14 (14Z90Q)

OS

Système d'exploitation
Windows 11

Processeur

Processeur
Intel Core i7-1260P
Type de processeur
12 coeurs / 16 threads
Fréquence du processeur
4,7GHz
Finesse de gravure
10nm

Mémoire vive

Taille de la mémoire
16Go
Type de mémoire
DDR5
Fréquence(s) Mémoire
5 200MHz

Graphismes

Carte graphique
iGPU Intel Iris Xe
Max-Q
Non
VR Ready (réalité virtuelle)
Non

Écran

Taille de l'écran
14in
Taux de rafraîchissement
60Hz
Type de dalle
Dalle IPS
Type d'écran
LED
Résolution d'écran
Full HD+
Format de l'écran
16/10
Dalle mate / antireflet
Oui
NVIDIA G-SYNC
Non
Écran tactile
Non

Stockage

Configuration disque(s)
SSD
Disque principal
1 To
Disque secondaire
1 slot M.2 NVMe
Lecteur optique
Aucun
Emplacement mSATA/M.2
M.2 (libre), M.2 (occupé)
Lecteur de carte mémoire
Micro SD

Connectique

Connectiques disponibles
Jack 3,5mm Femelle Stéréo, Thunderbolt 4/USB-C, HDMI, USB 3.2

Réseau sans-fil

Wi-Fi
Oui
Version Wi-Fi
6
Bluetooth
Oui
Version Bluetooth
5.1

Équipement

Webcam
Oui
Haut-parleurs
Intégrés
Clavier
Azerty
Clavier rétroéclairé
Oui - Couleur unique
Pavé numérique
Non
Lecteur d'empreinte digitale
Non

Caractéristiques physiques

Épaisseur
16,8mm
Longueur
312mm
Largeur
213,9mm
Poids
999g

Notre modèle de prêt est affiché à un tarif recommandé de 1699,99 euros sur le site officiel de LG. Durant l’écriture de ce test, cette configuration s’avérait toutefois soldée à 1399,99 euros. Une version i5 / 16 Go de RAM / 1 To de SSD est également disponible, cette fois pour un tarif recommandé de 1499,99 euros.

Design : du basique léger et bien pensé

C’est l’un de ses principaux arguments, le Gram 14 est compact et léger. Il s’agit à ce stade d’un des 14 pouces les plus agréables à trimballer tant son embonpoint est réduit. En s’appuyant sur un alliage de magnésium, LG parvient une nouvelle fois à limiter le poids de son ultraportable à un peu moins d’un kilo (999 g pour être très précis) sans pour autant impacter la solidité du châssis, qui profite cette année encore d’une certification MIL-STD 810G. Si l’on se gardera bien de vérifier par nous-mêmes la résistance de l’appareil aux chocs et autres mauvaises chutes, ce modèle 14 pouces nous donne l’impression d’être plus costaud que son homologue de 16 pouces. Son cadre est bien rigide, résiste à la torsion… beaucoup mieux en tout cas que le grand modèle. Il faut dire que les mensurations de ce LG Gram 14 sont suffisantes, notamment en termes d’épaisseur (312.0 × 213.9 x 16,8 mm), pour conférer une bonne solidité au châssis.

LG Gram 14 2022-12 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
LG Gram 14 2022-7 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
LG Gram 14 2022-11 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Basique, le LG Gram 14 n’est pas vraiment un canon de beauté… et il est également assez sensible aux traces de doigts. On sent que LG a franchement privilégié la sobriété à une quelconque originalité esthétique. Visuellement, l’appareil manque donc un peu de panache par rapport à ses concurrents. On peut toutefois dire qu’il est parfaitement discret, un bon point pour les utilisateurs professionnels et les entreprises que le Gram 14 semble autre autres viser. Les finitions, sans être mauvaises, sont par ailleurs assez rudimentaires — et s’il reste discret, le plastique qui encadre l’écran est franchement laid. Question design, LG pourrait donc faire mieux, c’est indiscutable.

LG Gram 14 2022-9 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
LG Gram 14 2022-8 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

L’engin se rattrape bien volontiers avec tout le reste. La connectique est généreuse, avec une sortie HDMI, deux ports USB 3.2 Gen 2, deux ports Thunderbolt 4, une sortie casque Jack 3,5 mm et un lecteur de cartes MicroSD. Tout ce qu’il faut pour être heureux en mobilité. Placée au-dessus de l’écran, la webcam est également de qualité avec une définition 1080p procurant une netteté suffisante pour les appels vidéo.

LG Gram 14 2022-19 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
LG Gram 14 2022-24 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Cette caméra est par ailleurs doublée des capteurs permettant la reconnaissance faciale via Windows Hello. En l’absence de capteur d’empreintes complémentaire, l’identification se fait donc instantanément dès l’ouverture du capot (qui peut d’ailleurs se faire d’une seule main sans problème).

LG Gram 14 2022 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic
LG Gram 14 2022-3 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
LG Gram 14 2022-2 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Le clavier est aussi de qualité, avec des touches larges, bien espacées proposant une frappe rapide et précise. La course est relativement profonde, le retour ferme sans être rigide. La saisie a par ailleurs le mérite d’être silencieuse, ce qui ne gâche rien. Sous cet excellent clavier, rétroéclairé sur deux niveaux seulement, se loge un petit touchpad. En dépit d’une surface de glisse réduite, ce dernier s’avère étonnamment bon, avec un niveau de précision honorable et des clics appuyés précis. Une bonne surprise qui nous permet d’envisager une utilisation au quotidien sans souris externe.

Le LG Gram 14 affiche un indice de réparabilité de 7,5/10, ce qui est plutôt dans la moyenne haute pour un ultraportable. L’accès aux composants se fait après avoir retiré, sous le châssis, une petite dizaine de vis cachées par des patins en plastiques (certains sont collés). La plaque inférieure peut alors se déclipser pour laisser apparaître la carte mère. La batterie se désolidarise facilement du châssis et le SSD M.2 peut être remplacé au besoin. Un second emplacement M.2 est par ailleurs disponible pour ajouter un SSD supplémentaire en quelques tours de vis. La mémoire vive et le processeur restent toutefois, comme souvent, soudés à la carte mère, et donc impossible à remplacer.

LG Gram 14 2022-21 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© LG

Écran : une dalle IPS globalement convaincante, mais déréglée

Le LG Gram 14 est équipé d’une dalle LG Display (fallait-il en douter ?). Cet écran 14 pouces IPS Full HD+ (1920 par 1200 pixels) adopte un format 16:10. D’après LG, il atteint 350 cd/m² de luminance et peut couvrir au moins 95 % le spectre colorimétrique DCI-P3. Sur le papier, nous sommes donc face à une dalle LCD de bonne qualité qui souffre toutefois d’une luminosité maximale un peu faible. Qu’en est-il en réalité ? Nous avons dégainé nos outils et le logiciel de mesures Calman Ultimate pour le savoir.

On relève d'abord un pic de luminance de 365,5 cd/m². C’est suffisant en intérieur, mais en dessous des 400 à 500 cd/m² habituellement mesurés sur bien d’autres ultraportables haut de gamme. Heureusement, le traitement anti-reflet de la dalle suffit dans bien des cas à compenser cette lacune pour assurer une bonne lisibilité à l’écran dans la vaste majorité des cas.

LG Gram 14 2022-20 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

La colorimétrie est, elle aussi, décevante. Au sortir du carton, le DeltaE est mesuré à 4,2 (cet indice devrait idéalement être égal ou inférieur à 3 pour permettre des couleurs parfaitement fidèles), tandis que la température de l’écran est faussée : 7 122 kelvins, une valeur trop élevée qui nous confronte à des couleurs trop froides par défaut. Une valeur qui peut toutefois être corrigée manuellement depuis l’utilitaire LG Smart Assistant… mais combien d’utilisateurs prendront vraiment soin de le faire ?

La couverture des principaux espaces colorimétriques est toutefois de bon niveau avec un spectre sRGB supporté à 99,9 % et un gamut DCI-P3 couvert à 97,8 %. Le contraste est, lui aussi, satisfaisant sans être renversant avec un ratio de 1492:1. On est loin du contraste de l’OLED que l'on aurait aimé trouver sur un produit vendu à ce prix.

LG Gram 14 2022-6 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
LG Gram 14 2022-10 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Performances : de la chauffe, du bruit et un Core i7 atone

Le LG Gram 14 millésime 2022 s’appuie sur des cœurs i5 et i7 à basse consommation de 12ᵉ génération (Alder Lake). Notre modèle de prêt est pour sa part équipé d’un Intel Core i7-1260P (12 cœurs / 16 threads cadencés à un maximum de 4,70 GHz, 18 Mo de cache), une puce mobile très répandue sur les ultraportables haut de gamme de 2022, et censée pouvoir atteindre le cap des 28 W de TDP. Il semble toutefois que LG s’est ici serré la ceinture côté enveloppe thermique… au point d’aboutir à des performances assez décevantes sur un processeur habituellement puissant.

Ce qu’il faut dire tout d'abord, c’est que le LG Gram 14 est assez mal loti côté dissipation. L’appareil se contente d’un seul ventilateur, bruyant et activé bien trop souvent à notre goût. En utilisation bureautique, au quotidien, lorsqu’on navigue sur le web, ou même lorsqu’on reste sur le bureau, la ventilation s’anime à intervalles très réguliers avec les paramètres par défaut.

LG Gram 14 2022-4 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Il existe bien un mode « Aucun bruit » dans les paramètres proposés par l’utilitaire LG Smart Assistant, mais les performances sont alors sérieusement dégradées et la chauffe, au toucher, se fait dans certains cas sentir. Logiquement, cette montée en températures se manifeste encore plus quand on sollicite fortement l’appareil, et ce, malgré l’activation préalable du mode de refroidissement « Élevé », qui ne rechigne pourtant pas à faire vrombir le ventilateur. En benchmark, comme sur AIDA 64, les températures montent haut et la chaleur est vite notable en surface, principalement au-dessus du clavier, à proximité de la charnière. Normal, c’est par là que l’air chaud est expulsé — mais globalement, le LG Gram n’impressionne personne par ses capacités de dissipation.

Une impression négative confirmée en stress test. Le thermal throttling est omniprésent dès les premières minutes de charge CPU intensive, et reste constant par la suite. Les températures montent quant à elles à près de 100 degrés sur les cœurs hautes performances du processeur d’Intel. Les fréquences font alors du yoyo entre 2,0 GHz et 2,40 GHz.

En clair, la gestion thermique est à revoir en profondeur, le LG Gram 14 n’étant, sur ce point, pas au niveau de ses principaux concurrents.

LG Gram 14 2022-18 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

C'est plus que dommage que cette dissipation estropiée nous conduit à des performances timides en benchmark. Sur CineBench R23, que nous utilisons pour mesurer les performances CPU de tous les PC portables testés sur Clubic, le Gram 14 2022 se contente de 1458 points en calcul single-core et de 7 759 points en multi-core. C’est faible pour le Core i7-1260P. On sait que ce processeur est capable de bien mieux. Sur l’Acer Swift 5 2022, il culmine, par exemple, à 1 709 points en single-core, et quelque 8 524 en calcul multi-core. Sur l'Asus ZenBook 14 OLED, le processeur d’Intel glane cette fois 8 730 points en indice multi-core et 1 605 points en single-core, loin devant l’appareil ultraléger du géant coréen.

LG Gram 14 2022-23 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
LG Gram 14 2022-22 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

D’autres concurrents du LG Gram 14 sont également capables d’offrir de meilleures performances. On pense notamment au MacBook Air 2022. Avec son processeur M2 (architecture ARM), le 13 pouces d’Apple monte pour sa part à 8 249 points en multi-core, contre 1 584 en utilisation single-core, et ce, sans chauffe particulière et dans le plus absolu des silences (système de dissipation passif oblige). Sans conteste et à tranche de prix similaire, l’ultrabook de LG est à la traîne, et, dans le cas présent, on ne peut pas dire que c’est la faute du i7-1260P, habituellement bien plus vivace.

Le SSD 1 To installé par LG sur le nouveau Gram 14 est par contre rapide : 6360,66 Mo/s en lecture et 4930,71 Mo/s en écriture. Des vitesses de transferts plus que suffisantes pour l’utilisation bureautique et multimédia visées prioritairement avec ce produit.

Autonomie : une bonne autonomie pour compenser ?

Fort heureusement, le LG Gram 14 se montre endurant grâce à sa batterie de 72 Wh. Une capacité dans la moyenne haute pour un ultraportable de 14 pouces. Cette autonomie flatteuse lui permet de redresser un bilan dégradé par ses performances en demi-teinte et une dissipation tapageuse. En usage bureautique et multimédia léger, le cap symbolique de la journée de travail sur batterie est facilement atteint. Comptez 9 à 10 heures dans le cadre d’une utilisation soutenue mêlant navigation web, traitement de texte et lecture vidéo.

LG Gram 14 2022-16 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

En lecture vidéo Full HD seulement, sur YouTube via Edge, avec les paramètres d’alimentation réglés pour privilégier l’efficacité énergétique, le mode silencieux activé, le rétroéclairage du clavier coupé, un casque branché et la luminosité de l’écran poussée à 100 %, le Gram 14 a tenu cette fois 11 heures et 20 minutes d’affilée avant de s’éteindre. Nous sommes donc dans le haut du classement pour un ultraportable de 2022. Sur ce point, l’appareil fait mieux que certains concurrents comme l’Acer Swift 5 2022, par exemple. On reste toutefois loin derrière les 15 heures minimum obtenu avec le MacBook Air M2.

LG Gram 14 2022-13 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

La recharge se fait quant à elle à l’aide d’un chargeur USB-C de 65 W, que l'on aurait préféré plus compact. Ce dernier permet de faire le plein d’énergie en un tout petit peu plus de 1 heure 50 minutes sur secteur. Nous sommes plus ou moins dans la moyenne de ce que l’on observe habituellement sur cette classe de produit.

Audio : l’honnêteté sans rien de plus

Vous êtes du genre à ne pas utiliser d’écouteurs quand vous regardez une vidéo sur votre PC portable ? N’attendez alors pas grand-chose du LG Gram 14 et de ses deux petits haut-parleurs de 1,5 W. Placés en dessous du châssis (à défaut d’être braqués vers l’utilisateur), ce couple n’offre pas grand-chose en dehors d'un volume suffisant. L’ensemble, comme toujours ou presque sur laptop, est très centré sur les médiums. Les voix ressortent donc bien, mais en dehors de ça les aigus manquent de clarté et les graves sont brouillons.

LG Gram 14 2022-15 © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Le rendu audio global est donc des plus perfectibles. Il reste néanmoins honnête pour regarder une ou deux vidéos sans avoir à connecter un casque à chaque fois. En dépannage, c'est suffisant, mais on était en droit de s’attendre à quelque chose de plus abouti. Dell, Microsoft et surtout Apple font nettement mieux sur leurs ultraportables du même prix.

La prise casque a, pour sa part, le mérite d’exister. Elle propose un signal puissant et bien détaillé. Si vous utilisez toujours des écouteurs ou un casque filaires, elle fera l’affaire très honorablement. Après tout, on ne lui en demande pas plus.

LG Gram 14, l’avis de Clubic :

LG Gram 14 (14Z90Q)

6

Nous aurions aimé vous dire plus de bien du LG Gram 14, mais en l’état, l’appareil ne tient pas toutes ses promesses. En mariant un des processeurs basse consommation les plus performants de chez Intel à une grosse batterie et un châssis très léger, l’ultraportable du géant coréen avait toutes les cartes en mains pour nous offrir une expérience de haute volée en situation de mobilité.

En négligeant le refroidissement, LG rate pourtant la marche et compromet l’intérêt de son ultraportable. Bruyant et trop souvent gêné par la chauffe, le Gram 14 n’est pas en mesure d’exploiter correctement tout le potentiel de son CPU Alder Lake… et c’est fort dommage.

On hérite par conséquent d’un produit moins performant que les modèles concurrents, et qui se monnaye pourtant (hors promotions) à un tarif très salé, sans pour autant revêtir certains atours qu’on aimerait y trouver. Pour les 1500 à 1700 euros demandés, pas d’OLED en vue et les finitions, bien que convenables, ne sont pas tout à fait au niveau des autres ultraportables de 2022. Reste une solide autonomie, un excellent clavier doublé d’un trackpad de bon niveau, une connectique généreuse et un poids qui parvient, lui, à défier la concurrence.

Les plus

  • Appareil compact et très léger
  • Connectique avantageuse
  • Autonomie généreuse (10 à 11 heures)
  • Bon clavier, trackpad au point et webcam 1080p honnête

Les moins

  • L’écran pas assez lumineux et mal calibré par défaut
  • Design peu recherché, finitions basiques
  • Le bruit et la chauffe
  • Performances décevantes

Design 7

Écran 7

Performances 7

Autonomie 8

Prix 6

Concurrence : quelles alternatives au LG Gram 14 (2022) ?

Si c’est la compacité que vous cherchez et que les silhouettes avant-gardiste vous font habituellement de l’effet, le XPS 13 Plus pourrait vous taper dans l’oeil. Aidé de ses performances généreuses, de son bon écran et de sa qualité d’assemblage méticuleuse, le nouveau flagship de Dell jette de nouvelles bases pour les ultraportables du constructeur texan, avec un design futuriste plutôt bienvenu… en dépit de quelques idées plus discutables. Attention ainsi à l’absence de touches de fonction physiques ou encore au trackpad haptique qui peut surprendre au départ, voire carrément déplaire.

Dell XPS 13 Plus (2022)
  • Nouveau design ravissant et finitions au firmament
  • De grosses performances, doublées d’un silence appréciable
  • Clavier génial, alliant précision et confort / trackpad haptique efficace
  • Très bon écran IPS / Full HD+
  • Dell abuse un peu trop sur le prix
  • La chauffe du CPU, parfois significative
  • Autonomie perfectible
  • Connectique bien trop radine

Proposé à partir de 1499 euros, le MacBook Air M2 s’avère plus efficace que le LG Gram 14 à bien des égards. Reste que s’il l’emporte haut la main en matière de performances, d’affichage, d’efficacité énergétique ou encore d’autonomie, le nouvel ultraportable d’Apple se contente toujours d’une connectique atrophiée et nous inflige une encoche qui, à défaut d’être gênante à l’usage, ne fait pas nécessairement très bonne impression. On regrette aussi qu’Apple ait, sur le modèle 256 Go, complètement sacrifié les vitesses de transfert du SSD. Indigne pour un produit haut de gamme d’après nous, mais suffisant pour la vaste majorité des utilisateurs selon Apple. Nous ne sommes pas vraiment d’accord.

Apple MacBook Air M2 (2022)
  • Les performances de la puce M2 et le silence absolu (pas de ventilateur)
  • Appareil raffiné, aux finitions impeccables
  • Clavier divin, trackpad orgasmique
  • Écran plus grand et plus lumineux
  • Autonomie impressionnante
  • Prestation insuffisante du SSD sur le modèle de base
  • Hausse de prix par rapport au MacBook Air M1
  • Connectique chiche et mal répartie
  • Encoche moche et inutile (peu de progrès sur la webcam, pas de capteurs FaceID)
  • Recharge lente
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Derniers tests

Test Apple TV 4K (2022) : la dernière box TV d'Apple frise la perfection
Test Fitbit Sense 2 : la montre connectée sport de Google rate le coche
Test de l'option Power de Shadow : nos impressions sur le PC dans le cloud sous stéroïdes
Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub : une immersion sonore sacrément bien négociée
Test Withings Body Comp : la balance connectée qui prend soin de votre santé
Test Marshall Acton III : une mini enceinte de salon à la puissance surprenante
Test TCL 55C635 : un téléviseur abordable qui marque des points
Test Mate 50 Pro : Huawei peut-il encore se hisser parmi l'élite ?
Test Microsoft Surface Laptop 5 : élégant, plus puissant… mais indécrottable
Test Corsair EX100U : un minuscule SSD externe performant à emporter partout
Haut de page