LG commence solidement l'année grâce au Nexus 5 et au G2

29 avril 2014 à 17h32
0
Numéro deux mondial des téléviseurs et numéro quatre des smartphones, LG a démarré l'année sur un maintien de sa position grâce aux TV haut de gamme et aux téléphones Nexus 5 et G2.

00F0000006809074-photo-nexus-5-retour-gagnant-pour-lg.jpg
Les ventes de LG ont été soutenues par les téléviseurs haut de gamme au premier trimestre. Deuxième acteur du secteur au niveau mondial derrière Samsung, le sud-coréen a tant tiré profit de l'engouement pour les modèles à grande dalle que d'une baisse du coût des matériaux.

Si les ventes de téléviseurs ont décliné de 15% comparé à décembre en raison des inévitables effets de saisonnalité, l'activité s'est améliorée de 3% sur un an. Les ventes de LG se sont améliorées dans toutes les régions à l'exception de la Chine, où le fabricant affronte la concurrence d'acteurs locaux moins chers. LG anticipe une amélioration lente de ses ventes en 2014, soutenues par les modèles Ultra HD.

Sur le mobile aussi, la dynamique a été bonne pour LG qui progresse de 6% sur un an. C'est en-dessous de la croissance du marché mais cela reste honorable comparé au bilan du leader du secteur, Samsung, en repli de 2,5% sur la même période. LG a livré 12,3 millions de smartphones sur trois mois, en hausse annuelle de 19%. Le Google Nexus 5, fabriqué par LG, et le modèle G2 ont été les locomotives de la marques ce trimestre.

Mobile : vers un retour à l'équilibre ?

LG prévoit une progression continue de ses ventes pour les prochains mois grâce à la demande pour les modèles 4G. Mais gagner des parts de marché sera très compliqué. Selon le dernier classement IDC de décembre 2013, le sud-coréen occupe le quatrième rang mondial avec 4,8% de parts de marché, fraîchement dépassé par Huawei et talonné de près par l'autre challenger chinois, Lenovo, qui capte 4,5% du gâteau.

En englobant l'ensemble de ses activités LG a réalisé 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires ce trimestre, ce qui correspond à une faible hausse de 1,2% sur un an. Ses profits ont été multipliés par quatre à 353 millions d'euros. Notons que ça n'est pas grâce à la division mobile, déficitaire en raison de lourds investissements. Mais LG a réussi à diviser ses pertes par cinq en près d'un an, ce qui augure un retour à l'équilibre.

Le remplacement du G2 par le G3 prochainement devrait aider le fabricant à atteindre cet objectif.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page