Les résultats de Lenovo à contre-courant d'un marché du PC en crise

Antoine Duvauchelle
Publié le 18 août 2011 à 12h21
00C8000001520414-photo-logo-lenovo.jpg
Alors que le marché du PC est en berne, selon l'Institut Gartner, il y a au moins un fabricant qui tire son épingle du jeu : à l'occasion de ses résultats trimestriels, le Chinois Lenovo vient d'annoncer un quasi-doublement de son bénéfice net sur une année glissante. Une situation essentiellement due à l'expansion internationale du fabricant et au marché des entreprises.

Les résultats de Lenovo pour son dernier trimestre sont exceptionnels. Avec un chiffre d'affaires périodique en hausse de 15%, Lenovo atteint 5,92 milliards de dollars de ventes, et contredit les difficultés traversées par le marché du PC. Le bénéfice net de Lenovo est encore plus insolent, puisque celui-ci double presque. Avec 108,8 millions de dollars sur le trimestre, il croît de 98% par rapport aux 54,9 millions de dollars du même trimestre 2010. Il dépasse largement les attentes des analystes, qui le prévoyaient en moyenne à 84 millions de dollars.

Plusieurs facteurs sont combinés pour expliquer ces bons résultats. D'abord, Lenovo s'en tire très bien sur ses marchés de coeur. En Chine, il ne cède pas de terrain face à la concurrence, et continue de s'étendre dans les marchés émergents : Inde, Brésil, Afrique, Amérique latine, Europe de l'Est... Sur tous ces marchés, les ventes de PC ont augmenté de 46,5% pour Lenovo (en volume). Sur les marchés plus avancés, comme les Etats-Unis, l'Europe de l'Ouest ou le Japon, la hausse est plus mesurée, mais bien réelle : 8,5%. Et 30,8% pour la seule Amérique du Nord. Cela lui permet d'obtenir une part de marché globale de 12,2%, de rester le troisième fabricant derrière HP et Dell, et de rester en course pour prendre la tête du classement en 2013, comme prévu.

Mais la diversification des produits Lenovo explique encore plus ces résultats. Le fabricant s'en tire bien dans le secteur des entreprises, et alors que le marché du PC est relativement atone pour tous ses concurrents, le Chinois s'étend avec la même stratégie sur les tablettes et smartphones. Pour les tablettes, il vise la plus grosse part de marché en Chine avant la fin de l'année, avec 20%. Et l'augmentation globale du volume des ventes, tous appareils confondus, est de 34% sur le trimestre. La question, pour les analystes, est de savoir si Lenovo parviendra à maintenir cette croissance sur la fin de l'année, et sur 2012. Malgré des résultats encourageants, ce point reste ouvert.
Antoine Duvauchelle
Par Antoine Duvauchelle

Aucun résumé disponible

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.