Résultats trimestriels : Lenovo porté par l'Europe et les USA

Par
Le 10 novembre 2010
 0
00fa000001520414-photo-logo-lenovo.jpg
Lenovo semble avoir définitivement réussi sa sortie de Chine, qui a commencé avec le rachat de la division PC d'IBM en 2005, puisque ce sont désormais les marchés américain et européen qui soutiennent ses résultats. Le chiffre d'affaires et le bénéfice opérationnel de son deuxième trimestre fiscal confirment cette tendance, avec des chiffres qui dépassent toutes les attentes.

Alors que les estimations moyennes des analystes, compilées par Bloomberg, tournaient autour de 72,6 millions de dollars américains pour le bénéfice net, il a atteint 76,6 millions. Cela correspond à une hausse de 44% sur une année glissante, puisqu'au deuxième trimestre 2009, Lenovo totalisait un bénéfice net de 53,1 millions de dollars.

Du côté du chiffre d'affaires, il monte de 41%, à 5,76 milliards de dollars, selon le communiqué du géant chinois. L'action de Lenovo a pris 1,1% avant la clôture sur le marché de Hong-Kong, ce qui porte la hausse totale du stock sur l'année à 13%.

Cela permet donc à Lenovo de réduire un peu l'écart avec ses deux prédécesseurs dans le top 3 des fabricants de PC dans le monde. Le Chinois a mieux vendu que HP et Dell, notamment grâce à une forte demande sur les marchés américain et européen. Les entreprises ont notamment repris les achats, ce qui a permis à Lenovo de dégager une marge brute de 10,3%, en hausse de 0,1% par rapport au trimestre précédent.

Les ventes en Europe de l'Ouest ont pris 43%, et celles en Amérique du Nord 41%. Les deux marchés réunis totalisent désormais 36% des ventes du géant. Malgré l'importance de la demande sur ces deux marchés, et la montée de celle des marchés émergents, la Chine reste donc le principal débouché pour Lenovo, qui y a écoulé 45% de ses ventes.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top