Test Rocket Lake-S Core i7-11700K : il fait de l'ombre au Core i9, mais reste éclipsé par AMD

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
23 avril 2021 à 12h12
44
Intel Rocket Lake-S Core i7-11700K © Nerces

Le 30 mars dernier, Intel lançait sa nouvelle gamme de processeurs , les très attendus Rocket Lake-S. Dans un premier temps, nous n'avions été en mesure de tester que deux modèles : le très haut de gamme Core i9-11900K et le plus costaud des modèles Core i5, le 11600K. Nous vous proposons aujourd’hui de revenir sur l'intermédiaire : le Core i7-11700K.

Intel Core i7-11700K
  • Perfs proches du 11900K
  • Cœur Cypress Cove réussi
  • iGPU en nets progrès
  • Le PCIe 4.0 enfin !
  • Compatibilité Z490
  • Chauffe importante
  • Consommation colossale
  • 14 nm FINFET vieillissant

Introduction

Notre test du Core i7-11700K n’arrivant que dans un second temps, nous avons logiquement décidé de ne pas revenir sur l’architecture Rocket Lake en elle-même. Si vous désirez en savoir plus à ce sujet, nous vous invitons plutôt à (re)voir notre test des Rocket Lake-S Core i5-11600K et Core i9-11900K dans lequel nous précisons les changements de cette évolution des fameux Comet Lake-S.

Les Core i7-11700K ont donc été commercialisés en même temps que les autres processeurs de la gamme Rocket Lake-S. Comme à son habitude, Intel n’a effectivement pas lésiné sur les références et ce sont, au total, dix-neuf processeurs que le fondeur américain a mis sur le marché cette année.

Logiquement, les Core i7 se situent plutôt dans le haut de gamme, tout en restant nettement plus bon marché que les Core i9. Ainsi, le Core i7-11700K est officiellement facturé 399 dollars quand il faut s’acquitter de 539 dollars pour le « grand frère ».

Intel Rocket Lake-S line-up © Intel

La gamme Rocket Lake-S au grand complet © Intel

Notez que le Core i7-11700K repose, comme tous les Rocket Lake-S, sur un socket LGA 1200. C’est la dernière fois qu’Intel l'utilisera, et cela permet d’associer ces processeurs à des cartes mères dotées de chipsets série 400 et 500. Il est aussi utile de préciser que quatre variantes du Core i7-11700 existent. Le 11700 a son coefficient multiplicateur bloqué, comme le 11700F qui est amputé de l’iGPU, mais au contraire du 11700KF (sans iGPU) et du 11700K, fleuron de la gamme. Les deux premiers sont vendus avec un ventirad, les deux autres, « nus ».

Contrairement à son grand frère, le Core i7-11700K est en apparence bien plus proche de son prédécesseur, le Core i7-10700K. Il dispose lui aussi de 8 cœurs / 16 threads et intègre un total de 16 Mo de cache L3. La fréquence de base est en revanche un peu réduite de 3,8 GHz à 3,6 GHz, même chose pour la fréquence Turbo Boost Max 3.0 qui se contracte de 5,1 GHz à 5,0 GHz. Le TDP reste inchangé à 125 Watts.

Intel Rocket Lake-S © Nerces

Die d'un processeur Rocket Lake-S 8 cœurs © Intel

Protocole de test

En toute logique, nous n’avons pas remanié notre protocole de test entre la réception des Core i5-11600K / Core i9-11900K et celle de ce Core i7-11700K. Nous avons utilisé des configurations rigoureusement identiques pour toutes ces mesures, exception faite, bien sûr, des différences liées à l’architecture des composants testés. Vous trouverez ci-dessous le détail complet de chacune des trois machines ainsi employées.

Intel Rocket Lake-S Core i7-11700K © Nerces
Intel Rocket Lake-S Core i7-11700K © Nerces

D'abord sur CPU-Z puis sur HWInfo, tous les détails de notre Core i7-11700K

Configuration socket LGA1200

Configuration socket AM4

  • Carte-mère Asus ROG Crosshair VIII Hero
  • Mémoire Corsair Dominator Platinum RGB 32 Go DDR4 4000 CL19 (20-23-23-45)
  • Carte graphique Asus TUF RTX 3080 Gaming OC
  • SSD Sabrent Rocket 4.0 2 To
  • Refroidissement Corsair iCUE H150i RGB Pro XT 360 mm

Configuration socket 1151

  • Carte-mère ASRock Z390 Extreme 4
  • Mémoire Corsair Dominator Platinum RGB 32 Go DDR4 4000 CL19 (20-23-23-45)
  • Carte graphique Asus TUF RTX 3080 Gaming OC
  • SSD Sabrent Rocket 4.0 2 To
  • Refroidissement Corsair iCUE H150i RGB Pro XT 360 mm
Intel Rocket Lake-S © Nerces

Sous le waterblock... Un processeur Rocket Lake-S © Nerces

Si nous avons conservé des configurations matérielles aussi proches que possible, nous nous sommes arrangés pour que les versions des pilotes, des benchmarks et des jeux soient les plus récentes.

  • Windows 10 Professionnel 64-bit 20H2 v19042.868
  • Pilotes NVIDIA v461.92 64-bit WHQL
  • Pilotes chipset Intel v2047.100.0.1039
  • Pilotes chipset AMD v2.10.13.408

Dans la mesure du possible, nous éliminons tous les programmes résidant en mémoire vive et nous nous assurons évidemment que toutes les configurations logicielles soient aussi proches que possible. Les tests présentés par la suite sont le résultat de moyennes, établies après avoir réalisé chaque mesure cinq fois et en ayant pris soin d’éliminer toute valeur incongrue, résultant logique d’une anomalie quelconque à l’instant T.

Corsair iCUE H150i RGB Pro XT 360mm © Corsair

Pour refroidir nos processeur, l'AiO Corsair iCUE H150i RGB Pro XT 360mm n'est pas de trop © Corsair

Tests mémoire

Vous commencez à en avoir l'habitude, nous débutons nos tests avec une observation des travaux réalisés sur le sous-système mémoire. Notez que toutes nos configurations ont ici été réglées avec de la DDR4-3200 ce qui estompe naturellement les différences entre la génération Rocket Lake-S certifiée pour de la 3 200 et la génération Comet Lake-S qui devait officiellement se contenter de 2 933.

Intel Rocket Lake-S Core i7-11700K © Nerces

Performances observées sur Aida64

Nous utilisons ici AIDA64 et son module de « performances cache et mémoire ». L'écart observé entre les trois puces Rocket Lake-S est dérisoire et s'il y a bien quelques progrès par rapport à Comet Lake-S, on remarquera surtout que les puces haut de gamme d'AMD sont nettement au-dessus de la concurrence. Comparé au Core i7-11700K, le Ryzen 7 5800X est toutefois plus en difficulté.

Performances « applicatives »

Sur les tests applicatifs, le Core i9-11900K était mis en difficulté par la réduction du nombre de cœurs / threads réalisée par Intel. Rien de tel du côté du Core i7-11700K qui devrait logiquement se positionner assez près du Core i9 et surtout marquer d'assez nets gains par rapport à son ancêtre, le Core i7-10700K.

Intel Rocket Lake-S Core i7-11700K © Nerces

Performances observées sur Cinebench R20

Cinebench dans sa version R20 confirme ce que nous venons d'exposer. En effet, l'écart entre les Rocket Lake-S i7 et i9 est faible et on remarquera bien davantage les progrès depuis Comet Lake-S : sans qu'il soit possible de parler de révolution, les cœurs Cypress Cove marquent de vrais gains de puissance.

Hélas, malgré les efforts des ingénieurs d'Intel, on sent que l'architecture de ces puces est distancée par celle du concurrent de toujours. AMD n'est certes pas nettement devant en single thread, mais dès que les multiples cœurs de ses CPU sont activés, il n'y a plus de match.

Intel Rocket Lake-S Core i7-11700K © Nerces

Performances observées sur Handbrake : le score le plus faible est le meilleur

Notre second test applicatif exploite Handbrake : l'encodeur est ici mis en présence d'une vidéo d'un peu plus de 50 minutes et nous lui demandons de l'encoder selon le preset Matroska H.265 1080p30. Il s'agit donc d'encoder en HEVC.

Les mesures se lisent ici « à l'envers », le plus petit score indiquant un temps moindre pour réaliser la tâche et à ce petit jeu Intel est nettement distancé par AMD. Les Rocket Lake-S s'en tirent honorablement avec même un bel écart entre le Core i7-10700K et le Core i7-11700K. Reste que ce dernier est à son tour clairement battu par le Ryzen 7 5800X.

Intel Rocket Lake-S Core i7-11700K © Nerces

Performances observées sur WinRAR : le score le plus faible est le meilleur

Pour rester dans le domaine de la « compression », nous faisons intervenir WinRAR à qui nous confions la création d'une archive ZIP constituée d'un total d'un peu plus de 12 Go de données. Le résultat, mesuré en secondes, se lit donc à nouveau du plus petit au plus grand.

Petite surprise, le Core i7-11700K fait certes mieux que son prédécesseur, mais il est aussi battu, d'un cheveu, par le Core i5-11600K. On notera surtout que l'écart avec les Ryzen 9 5900X et 5950X est très faible : il faut effectivement savoir que WinRAR ne profite pas du tout de la réserve de puissance octroyée par les nombreux cœurs de ces puces.

Intel Rocket Lake-S Core i7-11700K © Nerces

Performances observées sur PCMark 10

Nous embrayons avec PCMark qui a toujours l'avantage de simuler de multiples tâches que l'on peut réaliser, au jour le jour, sur son PC : depuis la navigation Web jusqu'à la visioconférence en passant par de la bureautique ou de l'édition photo / vidéo.

Une variété d'activités qui ne profite pas autant qu'on aurait pu le croire aux Ryzen 9 5900X / 5950X. En effet, le Core i9-11900K prend même la première place. En revanche, le Core i7-11700K ne peut reproduire la performance de son grand frère : s'il devance sensiblement le Core i7-10700K, il est une fois encore battu par le Ryzen 7 5800X.

Intel Rocket Lake-S Core i7-11700K © Nerces

Performances observées sur 3DMark

Pour terminer ces tests « applicatifs », on fait notre habituel petit tour vers 3DMark. Sans surprise et malgré l'utilisation d'une GeForce RTX 3080 , c'est évidemment le test CPU qui nous intéresse. Notez bien que c'est le bench TimeSpy et non TimeSpy Extreme qui est utilisé.

Premier constat, le Core i7-11700K fait ici très nettement mieux que le Comet Lake-S de même gamme : le Core i7-10700K est relégué loin derrière. Plus intéressant, notre Rocket Lake-S fait mieux que le Ryzen 7 5800X ce qui n'est pas arrivé si souvent depuis le début de nos mesures : un résultat qui pourrait donc donner raison à Intel et faire de son processeur un candidat intéressant pour le jeu vidéo.

Performances dans les jeux

Afin de vérifier le commentaire précédent, nous enchaînons donc sur quelques tests jeu vidéo. Notre objectif n'est pas ici de multiplier les mesures et nous nous limitons à trois titres qui permettent déjà d'aboutir à quelques conclusions intéressantes.

Intel Rocket Lake-S Core i7-11700K © Nerces

Performances observées sur Sid Meier's Civilization VI

Nous avons débuté avec Sid Meier's Civilization VI dont le test se focalise sur la puissance du CPU : nous avons utilisé une GeForce RTX 3080 pour être « tranquilles », mais elle n'intervient que très peu. Nous avons par ailleurs utilisé le mesure dite d'intelligence artificielle avec l'extension Gathering Storm et la configuration en DirectX 12, définition en 1 080p, réglages « ultra ».

Exprimés en secondes, les résultats se lisent une fois « à l'envers », le plus petit score étant le meilleur. Ici, Intel n'est pas à la fête et même le Ryzen 7 5800X dépasse assez nettement les Core i9-11900K / Core i7-11700K. Ce dernier marque toutefois des progrès importants par rapport à la génération précédente, mais ce n'est pas suffisant pour mater AMD.

Intel Rocket Lake-S Core i7-11700K © Nerces

Performances observées sur Red Dead Redemption 2

Nous passons maintenant sur l'un des jeux en monde ouvert les plus beaux et les plus exigeants sur PC, Red Dead Redemption 2 . Le jeu de Rockstar Games est ici en Vulkan et nous procédons à deux mesures : la première en 1 080p et la seconde en 2 160p où l'Asus TUF RTX 3080 Gaming OC était bien davantage sollicitée.

Sur le test Full HD, le Core i7-11700K est clairement dans le peloton de tête. S'il reste un peu derrière les Core i9-11900K et, surtout, derrière le duo Ryzen 9 5900X / 5950X, il devance nettement le Ryzen 7 5800X qui, d'ailleurs, signe ici un résultat étonnamment faible. En revanche, les mesures en 4K permettent surtout de confirmer - une fois encore - que c'est la carte graphique qui vient brider nos configurations.

Intel Rocket Lake-S Core i7-11700K © Nerces

Performances observées sur Shadow of the Tomb Raider

Notre dernier bench jeu vidéo n'est autre que le Shadow of the Tomb Raider et son héroïne, Lara Croft. Là encore, deux séries de mesures ont été réalisées : d'un côté en 1 080p et de l'autre en 2 160p, mais dans les deux cas, le niveau de détails est sur « très haut ».

AMD sort une nouvelle fois grand vainqueur avec un Ryzen 7 5800X qui devance n'importe quel processeur Intel et des Ryzen 9 5900X / 5950X qui font même un peu mieux. En revanche, on note les nets progrès d'Intel et de son Core i7-11700K : très proche du Core i9-11900K, notre cobaye du jour est loin devant le Core i7-10700K.

Comme sur Red Dead Redemption 2, nous ne nous éterniserons pas sur les résultats en 2 160p qui prouvent que la carte graphique est le facteur
limitant : même un Core i5-10400F fait jeu égal avec le Core i9-11900K.

Intel Rocket Lake-S Core i7-11700K © Nerces

Focus sur le test CPU de Shadow of the Tomb Raider

Comme nous l'avons fait par le passé, nous avons donc profité de ce dernier test jeu vidéo pour nous focaliser sur les seules performances du CPU. Shadow of the Tomb Raider permet de les mettre en évidence.

Il est ici « amusant » de voir que les processeurs AMD sont finalement un peu moins à leur aise : alors qu'ils trustaient les premières place sur le test précédent, c'est maintenant le Core i9-11900K et juste derrière lui, le Core i7-11700K que l'on retrouve en première et deuxième place… du moins pour ce qui du test « jeu ». En effet, sans que l'on puisse l'expliquer, le résultat est presque inversé sur le « rendu » et AMD reprend sa couronne avec un Ryzen 7 5800X qui devance nettement le Core i7-11700K.

Le cas de l’iGPU

Comme nous l’avions fait pour le test du Core i9-11900K, nous avons décidé de vérifier ce que la « nouvelle » solution graphique intégrée par Intel a dans le ventre. Sur cette gamme Rocket Lake-S, l’Américain a opté pour son UHD Graphics 750 doté de 32 unités d’exécutions.

Intel Rocket Lake-S Core i7-11700K © Nerces

Performances observées sur 3DMark

Sans grande surprise, les conclusions que nous avions tirées au moment du test du Core i9-11900K s'appliquent à nouveau aujourd'hui. Le Core i7-11700K est légèrement devancé par son grand frère, mais il se tient encore très bien et se montre bien plus costaud que les iGPU de génération précédente.

En revanche, les limites de la solution graphique embarquée par Intel sont évidentes si on les compare à ce que peut offrir AMD sur son APU Ryzen Pro 4750G, difficile à trouver mais commercialisée sensiblement moins cher que les Rocket Lake-S.

Températures, consommation et overclocking

Avant de conclure cet article, nous nous penchons sur quelques notions d’importance, même si elles n’intéresseront pas tous les lecteurs. En premier lieu, nous étudions la température atteinte par notre cobaye du jour, Rocket Lake-S n’ayant pas la réputation d’être la plus « fraiche » des architectures. Pour ce test, nous avons procédé à deux mesures.

  • Au repos, alors que Windows 10 avait terminé son démarrage.
  • En pleine charge, au cours d'un encodage H.265 via Handbrake.
Intel Rocket Lake-S Core i7-11700K © Nerces

Relevé des températures observées durant un encodage Handbrake H.265

Au moment du test du Ryzen 7 5800X, nous n'étions pas vraiment satisfaits de le voir ainsi monter en température à la « moindre » sollicitation. Or on peut aujourd'hui se rendre compte que le protégé d'AMD ne fait pas si mal et que son plus proche concurrent actuel, notre Core i7-11700K donc, n'est qu'à peine plus frais.

Notons surtout que pour Intel les choses vont commencer à devenir très compliquées : en effet, alors que Comet Lake-S était déjà une génération « chaude », Rocket Lake-S semble monter encore d'un cran sans que les fréquences ou le nombre de cœurs ne soient en augmentation notable.

Nous avons ensuite enchaîné avec un test de consommation. Il convient ici de préciser que nous ne mesurons pas la consommation de notre configuration dans son ensemble, mais seulement celle des lignes 12 V de la carte mère. Une mesure que nous conservons pour des raisons pratiques, mais que nous changerons pour le test de la prochaine génération, afin de présenter des résultats plus parlants pour la majorité des lecteurs. Là encore, deux valeurs priment.

  • Au repos, alors que Windows 10 avait terminé son démarrage.
  • En pleine charge, alors que Cinebench réalisait un test multithreads.
Intel Rocket Lake-S Core i7-11700K © Nerces

Consommation au repos / en charge observée durant les tests Cinebench R20

Sans grande surprise compte tenu de leur proximité technique - même nombre de cœurs, fréquences similaires, cache identique - les Core i7-11700K et Core i9-11900K affichent des consommations finalement très proches. De fait, notre conclusion n'a pas bougé depuis le précédent test.

On s'inquiète donc de voir Intel sur une espèce de « plateau » et qui semble avoir toutes les peines du monde à proposer un renouvellement de ses gammes. La consommation du Core i7-11700K est largement supérieure à celle du Ryzen 7 5800X auquel nous l'avons mesurer tout au long de cet article.

Pour appuyer ce test de consommation, nous vous proposons une rapide estimation de l’efficacité énergétique des différents processeurs testés par nos soins. Des résultats qui n’ont pas forcément une grande rigueur scientifique, mais qui offrent malgré tout un certain ordre de grandeur.

Intel Rocket Lake-S Core i7-11700K © Nerces

Efficacité énergétique observée durant les tests Cinebench R20

L'efficacité énergétique n'est clairement pas le terrain de prédilection d'Intel. Les Rocket Lake-S sont pulvérisés par les Ryzen série 5000 et si on note une amélioration entre le Core i7-10700K et le Core i7-11700K, la différence reste minime. AMD s'en tire plus qu'avec les honneurs et le Ryzen 7 5800X parfois décrié est largement supérieur à notre i7 du jour.

Enfin, rappelons qu’Intel a profité du lancement de cette nouvelle génération Rocket Lake-S pour distribuer une nouvelle version de son logiciel maison – l'Extreme Tuning Utility – qui doit permettre de tirer le meilleur de son matériel. Tous les réglages possibles et imaginables sont de la partie, mais - et c'est le plus intéressant pour les moins experts - il est aussi possible d'opter pour quelque chose de plus « automatique » en matière d’overclocking.

Intel Rocket Lake-S © Nerces

L'Intel Extreme Tuning Utility est le nouvel accessoire Intel pour utilisateur « enthousiaste »

En mettant les mains « dans le cambouis » et sans prétendre être des experts en overclocking, nous n’avons été jamais été en mesure d’atteindre la fréquence de 5,1 GHz obtenue sur le Core i9-11900K. Malgré notre AiO Corsair iCUE H150i RGB Pro XT, le Core i7-11700K montait très vite dans les tours, dépassant les 90°C, une valeur qui nous sert de limite à ne pas atteindre. De fait, nous nous sommes contentés d’un overclocking flirtant avec les 4,9 GHz sur tous les cœurs.

Intel Rocket Lake-S Core i7-11700K © Nerces

Notre Core i7-11700K ici sous CPU-Z et overclocké à 4,9 GHz

Intel Rocket Lake-S Core i7-11700K, l’avis de Clubic :

Au moment de conclure notre test des Core i5-11600K et Core i9-11900K, nous insistions sur les qualités intrinsèques de processeurs qui ne sont pas foncièrement mauvais. Problème, Intel n'est plus seul sur le marché du CPU et la comparaison avec AMD est parfois très douloureuse.

Nous avons ainsi tendance à placer le Core i7-11700K en face du Ryzen 7 5800X, deux processeurs qu'environ une dizaine d'euros séparent. Si Intel a donc l'avantage du prix, l'écart est dérisoire et ne peut compenser le décalage de performances que l'on observe dans la majorité des benchs.

Enfin, alors qu'Intel met en avant sa domination dans les jeux ce n'est d'abord plus si vrai et surtout battu en brèche par le fait que le facteur limitant sera la carte graphique, sauf à jouer en 1 080p… Or, qui achète un CPU à 500 euros pour le Full HD ? Vivement qu'Alder Lake vienne sortir Intel de l'ornière.

Intel Core i7-11700K

7

S'il a la même note que son grand frère, le Core i7-11700K nous semble plus intéressant que le Core i9 : il offre des performances très similaires pour un coût moindre. En revanche, il reste moins intéressant que le Core i5-11600K et souffre de la comparaison avec les Ryzen série 5000.

Les plus

  • Perfs proches du 11900K
  • Cœur Cypress Cove réussi
  • iGPU en nets progrès
  • Le PCIe 4.0 enfin !
  • Compatibilité Z490

Les moins

  • Chauffe importante
  • Consommation colossale
  • 14 nm FINFET vieillissant

Le marché du processeur compte parmi les plus dynamiques dans le monde de la tech, mais aussi parmi les plus touffus. Les références AMD et Intel sont nombreuses, avec une actualisation annuelle ou biannuelle. Difficile par conséquent de se tenir à jour pour savoir quelle référence s'offrir lorsqu'il est temps de changer de processeur.
Lire la suite

Modifié le 23/04/2021 à 14h28
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
44
22
Judah
Dire qu’AMD va sortir ses 5nm cette année… Il n’a même pas besoin il n’a déjà plus de concurrence. <br /> J’espère qu’il ne vont pas faire comme Intel et s’endormir sur leurs lauriers.
VegaWeb
AMD à déjà annoncer un report pour 2022 pour le 5nm et les prochains processeurs.<br /> En même temps, ça me va, je n’ai pas trop envie d’acheter un processeur et le voir dépasser l’année suivante (même s’il n’est dépassé que commercialement, 2ans ne me semblent pas trop mal entre chaque génération).
tangofever
Le 11700F à l’air intéressant coté conso, la finesse de gravure ne faisant pas tout.
neaufles
La note mérite à peine 5. Quel est le pigeon qui va acheter ça, avec une telle consommation énergétique. Pas bon pour le bilan carbone.<br /> C’est dingue le retard prix par Intel en si peu de temps. Pas bon pour la concurrence.
jedi1973
oui enfin " les AMD eclipsent les Intel"… mouais sur le moment… Mais une fois que tu veux re-vendre ton pc, tes beaux AMD ne valent plus rien…<br /> D’apres un ami informaticien, les AMD chauffent beaucoup plus que la majorité des Intel…<br /> Meme si AMD avec ses Ryzen 5 et 7 ont remonté un peu la pente ( et depassent qq fois les intel, c’est pas ca qui va changer les mentalités. Surtout que AMD revient par vague. Il fait un bon proc ( les ryzen), puis on entrera plus parler d’eux pendnant 10ans… et ca c’est cyclique…
Doss
Je comprend pas pourquoi Intel c’est fait chier a sortir cette gamme de CPU, au final elle apport seulement le PCIe4x. Bref vivement l’Alder Lake pour le vrais renouveaux en espérant qu’il ne sois pas retarder et vendu a des prix abusives. Surtout ce que j’apprécie le plus chez Intel c’est la richesse de sa gamme qui permet de choisir le CPU qui correspond plus a notre budget quand on est pas intéresser par l’OC car 'ai un tour ITX donc mes possibilités d’OC sont réduite donc je préfère m’abstenir.
tux.le.vrai
«&nbsp;sur le moment&nbsp;», non tu peux mettre cote à cote les 2 configs pendant 20 ans, dans 20 ans les résultats seront inchangés<br /> «&nbsp;D’apres un ami informaticien, les AMD chauffent beaucoup plus que la majorité des Intel…&nbsp;»<br /> Change d’ami alors. Tu as lu le test ? l’écart de performance énergétique !<br /> «&nbsp;Meme si AMD avec ses Ryzen 5 et 7 ont remonté un peu la pente&nbsp;» toute la presse est unanime pour saluer le bond en avant des processeurs Rysen<br /> " et depassent qq fois les intel," Quasiment tout le temps, voir tout le temps, c’est plus que quelquefois !<br /> "c’est pas ca qui va changer les mentalités. " Elles ont déjà changées. Toutes les personnes informées qui se montent un PC prenne des Rysen. Regarde les chiffres de vente de processeur au détail.<br /> «&nbsp;Surtout que AMD revient par vague&nbsp;» et bien il faut prendre la bonne vague ou rester sur le sable en 14nm
neaufles
Bien sûr c’est ton fond de commerce !!!
Kriz4liD
D’après mon pote informaticien, les intels chauffent beaucoup plus que les Ryzen, je ferais plus confiance au mien qu au tien , aussi , je vais m abstenir de donner des chiffres concrets, car l avis de mon ami l informaticien fait foi et loi et rien ne pourra le contredire, même pas un test sur Clubic en bonne et due forme.
butlerfr
«&nbsp;D’apres un ami informaticien&nbsp;»<br /> alors la on va chercher très loin dans le niveau de preuve!<br /> d’après une ami informaticien ton pc chauffera moins si tu mets le mets directement dans ta baignoire.<br /> plus sérieusement les intel sont juste à la ramasse<br /> il faut vraiment mettre des œillères pour pas le voir.<br /> Le seul truc sur lequel intel peut s’en tirer c’est la disponibilité des CPU.
Doss
butlerfr:<br /> Le seul truc sur lequel intel peut s’en tirer c’est la disponibilité des CPU.<br /> Et ils ont aussi les meilleur CPU gaming à moins de 300€, le 10600k et 11600KF niveaux pref/prix explose le 5600X. Le choix d’un processeur ça avant tout un budget et un besoin et dans certain cas les Intel sont un meilleur choix, mais pour le voir faut enlever ces œillères <br /> Aujourd’hui je cherche un 8/16 à 65watt (car config itx) et le seul possibilité pour moi sont les Intel 11700, 10700 et l’AMD 3700X et aucun de ce choix me convient même si le 10700 aura ma préférence (meilleur pour le gaming et trouvable a moins de 300€) il lui manque juste le PCIe4x. Par contre Si AMD lance demain un 5700X a moins de 400€ je saute dessus mais malheureusement ce n’ai pas le cas.
bmustang
c’est votre avis et pas celui d’AMD qui a une architecture qui tient la route, pas comme celle d’intel qui propose rien et plafonne sur place.
MqcdupouletBasquez
j’avais lu un article numérama où il apparait convenu que cette valeur n’a plus de sens et que par exemple, Intel fait aussi bien avec sa techno actuelle que l’autre avec ses 7nm, ça n’est pas l’alpha et l’omega et que ça allait devoir changer désormais niveau appelation marketting.<br /> Après je dis ça, c’est pas mon domaine
bmustang
le rocket lake d’intel, c’est ça<br /> 820×763 45.4 KB<br /> le ryzen d’AMD, c’est ça<br /> https://i.insider.com/5e220ea524306a016e4f2012?width=2400
Judah
la preuve que non, suffit de voir la consommation et les températures sur cette 11ieme gen, ça atteint des sommets et c’est bien dû a leur 14nm… tout ça malgré des perfs décevantes, forcément ils ne peuvent plus rien pousser ou tout va exploser là…
Kurt43
Je voulais me prendre le 5800x… quand je vous les tests et les forums parlant qui chauffe vraiment trop à tel point qu’il faut baisser la tension et jouer avec le Curve Optimiser pour peaufiner chaque cœur… Jme dit la merde… Et cest pas normal. Du coup jdois me rabattre sur un 5600x ou un éventuel 5700x.
Lerian
Pipo, pipo, pipo.<br /> Encore une génération de processeurs avec des gains anecdotiques et une consommation délirante.<br /> JAMAIS Intel ne remontera la pente.<br /> La prochaine architecture n’apportera RIEN de mieux, quelques broutilles peut être. Ca fait dix ans qu’Intel est en perte de vitesse, dites vous bien que s’ils avaient un as dans la manche, ils l’auraient joué depuis longtemps au lieu de se laisser mourir à petit feu.<br /> Et je doute qu’AMD tienne le coup s’il vient à l’idée de Microsoft de supporter un futur coeur ARM du type du M1 d’Apple.<br /> Rappelons que le M1 est, à consommation 4 fois inférieure, deux fois plus puissant que tous les processeurs testés ici. Autant dire que ce qui sauve Intel et AMD, c’est bien la compatibilité historique avec les softs pour les entreprises.<br /> Personne ne veut du ARM, parce qu’il n’y a rien qui tourne sur ARM et parce qu’il n’y a pour le moment qu’Apple qui a une solution performante. Mais Apple vient justement de montrer qu’on peut faire une transition avec un bon émulateur vu l’avantage de performances phénoménal dont bénéficient les CPU ARM de dernière génération pour peu qu’on veuille bien se fatiguer à faire un design sérieux.
DrCarter95
J’arrive toujours pas à comprendre comment Intel a pu se fourvoyer ainsi o_O<br /> C’est sans doute indirectement à cause d’AMD qui n’a rien fait pendant des années…
bmustang
et paf ! t’as mis dans le milles
Blackalf
DrCarter95:<br /> C’est sans doute indirectement à cause d’AMD qui n’a rien fait pendant des années…<br /> En effet, AMD n’ayant plus faire grand-chose d’intéressant pendant longtemps, il est très possible que Intel se soit endormi sur ses lauriers et n’ait peut-être pas cru que son concurrent arriverait à remonter la pente à ce point. ^^
frigo
AMD et son Architecture Ryzen à CPU «Chiplet» est déjà arrivé en fin de vie.<br /> On peut tabler sur 2-3 générations max de Ryzen pour finaliser toutes les optimisations propre à cette architecture.<br /> Et après Bye Bye AMD ???<br /> Quid des architectures post-Ryzen ?<br /> Intel est bien plus puissant financièrement pour proposer de nouvelles architectures CPU dans le temps ; pas AMD.<br /> Comme dit-plus haut ,c’est un cycle à l’ image des Athlon 64 et puis plus rien pendant 10 ans ??<br /> Mais les temps changeant , Intel et AMD travaillent de concert,pour proposer une diversité de CPU ; histoire d’inonder le marché,d’embrouiller les consommateurs contre la concurrence en pleine ascension des semi-conducteurs Chinois.
Lerian
«&nbsp;contre la concurrence en pleine ascension des semi-conducteurs Chinois&nbsp;»<br /> Alors là, on en reparle dans dix ans…
Lerian
Possible aussi que je me trompe <br /> Je pense sincèrement que Intel ne prend pas sont temps pour riposter ; Intel n’a tout simplement aucune riposte.<br /> Et cette boite va disparaitre d’autant plus vite qu’elle a un «&nbsp;boulet&nbsp;» de plusieurs centaines de milliards avec des fabs avancées qui ne servent plus à rien.<br /> ll n’y a qu’à voir les réformes du nouveau PDG (présenté comme un sauveur) qui envisage sérieusement d’utiliser ces fabs comme un service de fonderie. Si Intel était en mesure de les charger avec une roadmap de produits solides, ils ne feraient pas cela.<br /> Là où je vous rejoins c’est sur la difficulté de proposer une concurrence ARM à Apple. Les clients de Intel / AMD et Microsoft ne sont pas ceux d’Apple ; donc ce n’est pas pour demain.
pecore
AMD n’a pas eu encore la possibilité de vendre ses 7nm autant qu’ils le voudraient, parce que pénurie et tout ça. Il ne vont pas annoncer la nouvelle génération alors qu’ils n’ont pas encore rentabilisé la dernière, ce serait se tirer une balle dans le pied.<br /> @frigo : tu as peut être raison pour la comparaison avec l’Athlon 64, c’est vrai qu’il y a des points communs avec la situation actuelle. Mais je pense qu’AMD a beaucoup «&nbsp;muri&nbsp;» et a appris de ses erreurs justement, il ne devrait pas les reproduire. Quand le Rizen arrivera en fin de vie, ils trouverons autre chose.
newseven
Je ne suis pas d’acore avec le titre .<br /> Le Core i7-11700K reste éclipsé par AMD<br /> C’est plutôt AMD qui est éclipsé vu la disponibilité .<br /> Il y a aucun pénurie cher Intel .<br /> En plus le i7-11700K coûte environ $539.99<br /> https://www.newegg.ca/intel-core-i7-11700k-core-i7-11th-gen/p/N82E16819118233<br /> Et il est disponible .<br /> vs<br /> AMD Ryzen 7 5800X qui coûte $569.99 donc plus cher que le i7-11700K et incroyable " il est en stock ."<br /> https://www.newegg.ca/amd-ryzen-7-5800x/p/N82E16819113665<br /> Mais le i5-11400 à $249.99 ou le i5-11500 à $269.99 reste mon préféré pour le prix , la consommation et la puissance . <br /> https://www.newegg.ca/intel-core-i5-11400-core-i5-11th-gen/p/N82E16819118241?Item=N82E16819118241
VegaWeb
Lerian:<br /> JAMAIS Intel ne remontera la pente.<br /> C’est vraiment très mal connaitre l’entreprise de dire cela. Intel s’est déjà retrouvé dans cette situation à l’époque des pentium vs Athlon et la réponse d’Intel a été les core et tout le monde connait la suite.<br /> Lerian:<br /> La prochaine architecture n’apportera RIEN de mieux<br /> Là encore tout oublie que le Cypress Cove a été conçue pour le 10nm et adapté au 14nm pour les 11…x et s’il y a quelque chose de réussi dans la génération des 11…x c’est bien le Cypress Cove (même si je pense que la génération des 11…x ne sert à rien).<br /> Lerian:<br /> Rappelons que le M1 est, à consommation 4 fois inférieure, deux fois plus puissant que tous les processeurs testés ici<br /> OK pour la conso, mais 2 fois plus performant que tous les autres, je dirais qu’il faut arrêter de lire les encarts statistiques du site d’Apple et les youtubeurs sponsorisés par Apple.<br /> Si la puce M1 est très prometteuse, elle n’est plus performante que sur certaines applications très spécifiques comme l’encodage vidéo, mais tout le monde n’est pas streamer ou monteur.<br /> Je suis dev, j’ai un Mac mini M1 et je peux t’assurer qu’il n’est pas plus performant que mon AMD ou mon Intel et je le compare avec des logiciels Arm.<br /> Pour terminer je pense que cette concurrence est bénéfique pour nous tous, Intel est resté sans concurrent pendant bien trop longtemps et nous avons vu le résultat.<br /> Surtout, qu’il y aura peut-être bientôt Nvidia avec des processeurs ARM et contrairement à Apple, Nvidia fait des cartes graphiques de fou et cela peut aussi venir changer beaucoup de choses.
gdepre
Tu sais, AMD a eu ses heures sombres, et c’était tout autre chose…<br /> C’est interessant de reprendre toute l’histoire et ne pas se baser sur une seule bataille gagnée, si tant est quelle le fut.<br /> AMD traine son histoire comme un boulet et beaucoup d’entre ceux qui ont comme moi plus de 40 ans et qui ont grandi dans l’info n’iront jamais acheter un CPU AMD. C’est une histoire de culture.<br /> AMD a été en retrait technologique pendant de longues années et ce n’est que leur politique tarifaire qui a pu les sortir d’affaire ; des CPU bas ou moyen de gamme pour un tarif très faible.<br /> Les Ryzen font partie du côté glorieux d’AMD, le seul de mon point de vue. Mais après eux? Ces CPU ne sauveront pas là mise d’AMD pendant des dizaines d’années et un jour il faudra savoir se renouveler…<br /> On ne parle bien sûr ici que des CPU. Attention à ne pas faire de hors sujet.
pecore
J’ai moi aussi plus de 40 ans et j’ai donc connu la grandeur et décadence d’AMD à l’époque des K6, K7 et Athlon 64. Cela m’a fait de la peine mais je suis retourné chez Intel à ce moment là et j’y suis encore. Mais je ne vois pas ce qu’il y a de culturel à rester chez Intel alors que tous les benchs depuis des années disent que les CPU d’AMD sont meilleurs. Cela ressemble plus à un raisonnement de fanboy qu’à une décision réfléchie.<br /> Pour ma part j’attends fin de la pénurie et je passe sur un Ryzen 7 pour remplacer mon core I5 et si AMD refait la même qu’il y a 20 ans, je repasserai chez Intel. La concurrence est bonne pour nous alors pourquoi ne pas en tirer le maximum.<br /> Accessoirement nous n’avons pas la même lecture de l’histoire d’AMD. Tu vois une société qui n’a survécu qu’en bradant ses produits, j’y vois une compagnie qui a lutté courageusement contre un concurrent infiniment plus puissant qu’elle, qui a fait des erreurs mais qui en a tiré des leçons, qui a réussi envers et contre toute attente à revenir au niveau et qui maintenant le dépasse. Cela devrait forcer l’admiration je trouve.
gdepre
Heureusement pour nous tous, tu n’es représentatif que de toi-même.<br /> Moi justement je ne réfléchis pas. C’est pas une question d’être fanboy, mais plutôt une histoire de valeur sûre.<br /> Sinon, j’ai bien écrit ‹&nbsp;beaucoup d’entre ceux&nbsp;›, ce qui admet qu’il y ait des exceptions dont tu sembles faire partie, quoi que tu admets paradoxalement que suite aux erreurs passées d’AMD (tu parles ici quand même de la fin des années 90), tu es passé chez Intel sans jamais en partir. Ça me semble pourtant être le même raisonnement que le mien… À l’exception près que tu as envie de retester AMD aujourd’hui tout en admettant que si ils se plantent de nouveau tu retourneras chez Intel.<br /> Si je te suis dans ta logique, tu serais un fanboy modéré, alors ?
pecore
gdepre:<br /> Heureusement pour nous tous, tu n’es représentatif que de toi-même.<br /> Ben… oui, évidemment. Qui d’autre ? Je ne suis pas un influenceur.<br /> Pour le reste désolé mais tu m’as perdu en route et pourtant je t’assure que j’ai tout lu.
ypapanoel
Le k6 tenait déjà correctement face aux Intel et était une alternative plus qu’envisageable. C’était fin 90 déjà.<br /> Le K7, connu sous le nom commercial d’Athlon, était supérieur en tout aux pentium de l’époque. Pour rester Intel début 2000 il fallait vraiment avoir des œillères. Et ça jusqu’à la sortie des Core2 en 2007 je crois… depuis et jusqu’aux Ryzen, Intel était clairement devant, et il fallait pour le coup être fanboy ou avoir une bonne promo pour rester chez AMD.<br /> Aujourd’hui clairement on est revenus dans la même situation que début 2000 : le nier c’est de la mauvaise foi.<br /> (même si ne pas envisager un retour d’Intel est aussi une erreur au passage)<br /> donc sortir un affirmation aussi simpliste du type «&nbsp;AMD a toujours été de la seconde zone&nbsp;», c’est vraiment ne pas y connaitre grand chose.<br /> pour le reste de ton post, effectivement je n’ai pas tout compris non plus. Mais je comprendrais mieux si j’étais plus pro-intel je suppose.
Blackalf
En ce qui me concerne, j’ai eu 4 cpu AMD d’affilée : Athlon XP1800+/2400+, Athlon A64 3800+, Phenom II X4.965…et tous m’ont permis de jouer dans de bonnes conditions, le Phenom II X4 965 valant bien son rival Core2quad Q9650 de l’époque.<br /> En 2015, l’offre AMD étant ce qu’elle était, je suis passé sur un i5 4690K (devenu inutilisable, sa carte mère Z97 étant h-s). Je vais donc me remonter un nouveau pc, et ce sera incontestablement sur une base de Ryzen 7. ^^<br /> PS : j’ai connu une époque où il y avait même des gens pour dire qu’«&nbsp;un cpu AMD n’était pas fait pour jouer&nbsp;», c’est dire si les discussion AMD vs Intel durent depuis longtemps.
ypapanoel
Effectivement, balancer des affirmations du genre «&nbsp;Intel chauffe plus qu’AMD&nbsp;», «&nbsp;AMD c’est pas pour jouer&nbsp;», mais aussi «&nbsp;AMD c’est pour jouer, Intel pour travailler&nbsp;» et autre stéréotypes, sans bien sûr préciser l’architecture concernée, à quoi on compare, etc…<br /> … c’est vraiment du super intellectuel ouvert d’esprit!<br /> Mais y’en a que ça marque… et qui le répètent.<br /> Les utilisateurs réels sauront s’intéresser, remettre en cause ce qui était vrai hier mais ne l’est plus aujourd’hui, et faire les bons choix d’achat en fonction de leurs besoins.<br /> … quand y’aura des CPU/GPU à acheter bien sûr…
Blackalf
ypapanoel:<br /> Les utilisateurs réels sauront s’intéresser, remettre en cause ce qui était vrai hier mais ne l’est plus aujourd’hui, et faire les bons choix d’achat en fonction de leurs besoins.<br /> Exactement. ^^
ypapanoel
Mais à priori windows 10 est déjà sur ARM… et ce n’est pas du bidouillage de geek.<br /> Je suis comme à peu près tout le monde sur X86 donc je peux pas témoigner, mais ça a l’air de marcher. La limite étant les compatibilité des logiciels tiers.
tux.le.vrai
479€ le 5800 sans chercher bien loin chez cdiscount<br /> Cdiscount,<br /> le 3700x est un 8 coeurs x 2 16 process, 256€ !<br /> CDiscount<br /> Cdiscount.com<br /> Achat sur Internet a prix discount de DVD et de produits culturels (livre et musique), informatiques et high Tech (image et son, televiseur LCD, ecran plasma, telephone portable, camescope, developpement photo numerique). Achat d electromenager et de...<br />
MqcdupouletBasquez
je dois dire que là dessus, ce n’est pas mon domaine donc je n’ai pas d’avis de connaisseur.<br /> je me basais sur cet article, c’est complémentaire à celui de l’auteur de l’article, si cela pose un soucis, méa culpa.<br /> Lien: Numérama, 19 Avril 2021, titré : " La finesse de gravure de nos processeurs n’est plus une donnée fiable"
Blackalf
newseven:<br /> AMD Ryzen 7 5800X qui coûte $569.99 donc plus cher que le i7-11700K et incroyable " il est en stock ."<br /> Ceci ne vaut que pour ton pays <br /> Chez moi, les Ryzen 7 et 9 3700X-3800X-3900X-5600X-5800X-5900X sont en stock sur plusieurs sites belges, il n’est vraiment pas difficile d’en trouver.
Doss
C’est comme souvent le finesse de gravure fait partie de l’équation mais elle n’ai pas la seul variable a prendre en compte.<br /> Blackalf:<br /> (devenu inutilisable, sa carte mère Z97 étant h-s).<br /> J’ai eu le même probleme et impossible de trouvé de CM Z97itx d’occaz à moins de 100€ vue que ce socket à tenue 1 gen il est rare alors que le socket d’apres est trouvable facilement a moins de 50. C’est bien pour ça que je suis pas tenter par cette nouvelle gen Intel vue que le 1200 aura tenu qu’un an. Dommage qu’AMD est incapable d’élargie ça gamme probablement a cause de pbl de production car je suis toujour à la recherche d’un 8/16 65w pour ma config itx.<br /> Blackalf:<br /> PS : j’ai connu une époque où il y avait même des gens pour dire qu’« un cpu AMD n’était pas fait pour jouer », c’est dire si les discussion AMD vs Intel durent depuis longtemps.<br /> C’était le cas jusqu’à l’arrive de Zen 3 ou Intel était toujour devant. Et aujourd’hui pour un budget à moins de 300€ Intel reste le meilleur choix pour le gaming, même le petit 11400F à moins de 200€ est top pour les configs gaming entrer de gamme.<br /> Bref, je le répète, le choix de le marque de CPU ce fait avant tout sur des critères de besoin et de budget. Pour les CPU à plus de 400€ Intel n’est presque plus une option alors qu’à moins de 300€ les Intel en fonction du besoin peuvent être la meilleur option.
Blackalf
Doss:<br /> Blackalf:<br /> PS : j’ai connu une époque où il y avait même des gens pour dire qu’« un cpu AMD n’était pas fait pour jouer », c’est dire si les discussion AMD vs Intel durent depuis longtemps.<br /> C’était le cas jusqu’à l’arrive de Zen 3 ou Intel était toujour devant.<br /> Bah, si on se fie à quelques chiffres dans des tests, peut-être. Mais dans la réalité, je n’ai jamais été pénalisé pour jouer avec un AMD, et certainement pas à l’époque du A64 vs Pentium 4.<br /> Et comme je l’ai dit plus haut, les Phenom II X4 et X6 n’avaient rien à envier aux Core2Quad. ^^
Doss
Oui, ça n’empeche pas de jouer, comme un Intel ne t’empêche pas de décompresser ton rar ou d’utiliser Bender. Le choix du CPU c’est juste le ratio budget/perf pour ton besoin, si t’as 300€ pour te faire un config gaming, le 11600K est fait pour toi. et le 60€ d’économisé vs le 5600X te permet de monter en gamme de GPU ou prendre un plus gros SSD.<br /> De plus le CPU montre ce limite au bout de quelques années ou sur le GPU très haut gamme, mon I5 était parfait en 2014 mais aujourd’hui il doit me faire perdre facile 15% d’ips avec ma 3060Ti.<br /> Bref, si le 11600K a eu 8/10 et le 11700K a eu seulement 7/10 ce n’ai pas pour rien, car le 11700K est un 10% plus cher que le 5600X et le perf ne justifie pas ce prix alors que le 11600K est 20% moins cher que le 5600X et a des perfs en jeux équivalente.<br /> Perso mon PC me sert qu’a jouer, pour le taf je suis sur un macbook pro donc la seul chose qui m’intéresse sur un CPU c’est le jeu
Guillaume1972
Ça ce n’est pas tout à fait vrai, il y a une version ARM de Windows 10 et 11 avec emulateur capable de faire tourner les applis 64 bits
Guillaume1972
Faux. Commentaires datés. Quand on est pro Intel, c’est un peu comme un Fanboy, on ne peut pas être objectif.
Guillaume1972
Ça ne va portant pas les empêcher de passer au 5nm.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Marier Raspberry Pi et LEGO® n'a jamais été aussi facile grâce au Build HAT
Pour passer à Windows 11, Microsoft vous encourage à acheter un nouveau PC, Intel si possible
QNAP annonce son NASbook : un NAS compact embarquant jusqu'à 4 SSD M.2 NVMe
Apple annonce ses puces M1 Pro et M1 Max : voilà ce qu'il faut retenir
Apple présente ses nouveaux MacBook Pro M1 Pro : voici tout ce qu'il faut retenir
Airpods 3, Macbook Pro 14
Les futurs processeurs AMD Raphael-H mobiles cumuleraient jusqu'à 16 cœurs Zen 4
4 promos immanquables sur les PC portables pour l'anniversaire Rue du Commerce
Minisforum dévoile un nouveau mini-PC sous Ryzen 9 4900H à prix plancher
Vraie alternative au MacBook, le PC portable Lenovo Yoga Slim 7 Pro est en promo chez Fnac
Haut de page