Thunderbolt 4 : 40 Gb/s ,mais Intel veut du 32 Gb/s en PCIe et la prise en charge double 4K

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
10 juillet 2020 à 15h40
0

Intel dévoilait cette semaine les détails techniques de son nouveau standard Thunderbolt 4. L'occasion pour le groupe de dévoiler également les spécifications minimales que les appareils devront afficher pour profiter dudit protocole et de sa certification.

Entre évolution efficace et continuité, le standard Thunderbolt 4 ne prévoit pas de bousculer radicalement l'ordre établi, mais apportera dès cet automne, et sur certains PC, quelques ajouts concrets sur lesquels Intel est revenu cette semaine. Si la vitesse de transfert ne changera pas par rapport à la génération actuelle, Intel réhausse les spécifications nécessaires à l'octroi de la certification Thunderbolt 4.

Toujours 40 Gbps, mais avec du neuf côté PCIe et prise en charge de la 4K

En clair, tout en maintenant la vitesse de transferts à 40 Gbps, Intel souhaite que son Thunderbolt 4 soit en mesure de prendre en charge l'affichage sur deux écrans 4K en simultané et que les câbles puissent faire jusqu'à 2 mètres de long (Intel prévoit à l'avenir de lancer des câbles de 5 à 50 mètres). Dans la même veine, les vitesses doubleront en PCIe pour atteindre les 32 Gbps.

Le géant californien imposera aussi l'utilisation de son dispositif de protection VT-d (gérant l'accès direct à la mémoire). L'idée étant d'éviter que des périphériques puissent obtenir un accès non autorisé à la mémoire des appareils compatibles Thunderbolt 4. Un point qui avait jusqu'ici découragé Microsoft d'opter pour le Thunderbolt 3 avec ses produits Surface. La chose pourrait donc changer…

Les futurs processeurs Tiger Lake compatibles nativement

Avec son Thunderbolt 4, Intel vise entre autres les ultraportables, qu'il surnomme les « Thin and Light laptops », autrement dit les PC portables fins et légers. Pour hériter de la certification Thunderbolt 4, ces derniers devront être capables de tirer suffisamment d'énergie pour se charger via cette nouvelle connectique (15 W minimum). Ils devront aussi être en mesure de sortir de veille lorsque connectés à un cordon Thunderbolt 4.

Intel annonce par ailleurs le lancement prochain de docks à quatre ports qui permettront de transférer des données, de gérer l'affichage ou encore de recharger un ordinateur à l'aide d'un seul et unique câble Thunderbolt 4.

Plus important peut-être : le standard Thunderbolt 4 est cette fois « conforme » au protocole USB4, et non plus simplement « compatible » comme pouvait l'être le Thunderbolt 3.

Intel est enfin très fier de rappeler que ses futures puces Tiger Lake seront les seules à intégrer nativement un contrôleur gérant les échanges Thunderbolt 4. Un argument important face aux puces AMD Ryzen de quatrième génération pour PC portables, qui en sont dépourvues.

Source : ZDNet

Modifié le 10/07/2020 à 15h48
20
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
scroll top