Intel va supprimer des milliers de postes, voilà pourquoi

12 octobre 2022 à 15h30
23
Pat Gelsinger © Intel
Pat Gelsinger, patron d'Intel © Intel

Un rapport publié par Bloomberg révèle le projet d'Intel de licencier des milliers de salariés pour compenser les importantes baisses de revenus de l'entreprise en 2022.

Après de très bons résultats au cours des deux dernières années, le constructeur américain fait face à une baisse considérable de la demande et prévoit un important plan social pour compenser. Les secteurs vente et marketing seraient principalement visés.

Des résultats en berne après les chiffres encourageants de la pandémie

La pandémie, et surtout les confinements qu'elle a engendrés, n'a pas été vécue par tout le monde de la même manière. Les fabricants d'ordinateurs, notamment, ont ainsi vu leurs ventes exploser, avec des résultats exceptionnels en 2020 et 2021. Mais cet état de grâce est, vraisemblablement, bel et bien terminé.

Le troisième trimestre 2022 a ainsi vu une chute de près de 20 % des ventes d'ordinateurs à travers le monde par rapport à la même période l'année précédente. Une baisse catastrophique et quasi historique, puisque de tels chiffres n'avaient pas été enregistrés depuis le milieu des années 1990. Intel, particulièrement touché, puisqu'il a vu ses ventes baisser de 25 % par rapport à l'année dernière, avait pourtant anticipé ce ralentissement par la mise en place de plusieurs campagnes de promotions et de réductions de prix sur ses produits. Des mesures insuffisantes, semble-t-il, pour endiguer la tendance très largement baissière du secteur.

Des milliers de postes concernés

Ces mauvais résultats ne sont pourtant pas une surprise pour les dirigeants d'Intel. L'entreprise avait d'ailleurs communiqué sur le sujet au deuxième trimestre 2022, au cours duquel elle a perdu un demi-milliard de dollars (à mettre en perspective avec les 5 milliards de bénéfices sur la même période un an plus tôt). Désormais, considérant que retrouver le niveau de ventes de l'année dernière est une cause perdue, ses dirigeants ont donc choisi une autre approche pour retrouver leur rentabilité : couper dans les coûts. Et les salaires sont, comme à chaque fois dans cette situation, en première ligne.

Les licenciements, qui risquent de se compter en milliers et d'être annoncés ce mois-ci, devraient toucher en priorité les secteurs de la vente et du marketing de l'entreprise. Toujours selon Bloomberg, leurs équipes pourraient ainsi perdre jusqu'à 20 % de leur personnel.

Après l'annonce des résultats désastreux du deuxième trimestre 2022, Pat Gelsinger, le P.-D.G. du groupe, avait prévenu que l'entreprise allait devoir réduire ses coûts et prévoyait d'autres mesures si cela ne suffisait pas. Reste à savoir lesquelles.

Sources : The Verge, Bloomberg

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
23
17
Francis7
La charge salariale est très importante dans une entreprise mais ce que je constate, c’est que quand elle perd 1 Euro, elle se débarrasse d’un salarié pour exagérer, par ironie.<br /> Après tout, ce sont les Etats-Unis où chacun peut être licencié du jour au lendemain. Et du jour au lendemain aussi, ces personnes retrouvent du travail même si elles doivent déménager dans un autre Etat, ce qui n’est pas forcément le cas en France où les gens peuvent vivre de véritables drames.
toast
L’âge d’or du x86 est révolu. Les périphériques principalement utilisés maintenant sont mobiles et ne l’utilisent pas. Apple a montré qu’on pouvait s’en passer également sur du desktop/laptop.<br /> Elles sont bien loins les années 90 ou Intel laissait de vagues miettes à AMD et encore moins à Cyrix.
TNZ
Intel doit faire face aussi aux « valises » laissées par la précédente direction typée rentabilité / marketing / force de vente.<br /> 10 ans à tourner sur l’élan après avoir sorti les techniciens du système … c’est honorable, ils ont bien jambonné le monde.
mikrocefal
mon cas : je voulais changer de PC : pas de carte graphique Nvidia à un prix fabricant = pas de nouveau PC
MHC
Depuis les tensions entre les USA et la Chine, tout semble se compliquer dans les semi-conducteurs (et pas seulement)…
MHC
C’est vrai que ARM commence a sérieusement percer (Smartphones, tablettes, Apple, Datacenter Amazon &amp; co…) partout et RISC-V est en embuscade pour la suite.
Bombing_Basta
Ces milliers d’employés ont-ils été embauchés pendant la pandémie, ou avant ?<br /> Je me doute de la réponse, et de la vraie raison de ces licenciements…
Loposo
Sauf que non, un m1 max ne remplace pas un CPU de laptop haut de gamme et encore moins d une tour, et on parle même pas des calculs avec GPU.<br /> Le problème d Intel est d’avoir stagné des années, et avance peu tant qu AMD ne les recollait pas.<br /> Mais le x86 a encore beaucoup de marge, notamment en finesse de gravure.<br /> Mais la c est plutôt un problème d’actionnaires et autres, car le COVID a été une période exceptionnelle de remplacement ou d’achat de matos, et forcément ça allait pas tenir 2 ans comme ça.<br /> Le problème est que les actionnaires veulent encore plus qu une année exceptionnel.<br /> Bref juste la connerie de la finance
toast
Ben si, on le remplace, Apple l’a fait. Maintenant, ça ne veut pas dire que x86 est moins bien, ça veut juste dire qu’il s’est fait remplacer.
Than
Est-ce qu’on peut arrêter de parler uniquement de % mais aussi de valeurs absolues s’il vous plait ?<br /> Qu’on se rende réellement compte de ce que ça signifie.<br /> Parce que les %, on leur fait littéralement dire ce qu’on veut selon les périodes auxquelles on les regarde…
merotic
Le M1 dépasse ~presque tous les CPU X86 (en performances) des avant dernières générations chez Intel/ AMD.<br /> https://www.cpubenchmark.net/cpu.php?cpu=Apple+M1+8+Core+3200+MHz&amp;id=4104<br /> Donc ARM est pour un prix moindre la meilleure solution en cours (produits Apple) et à venir pour le monde du PC.<br /> -20% sur l’année dernière qui était un record… ils se moquent vraiment du monde.
Than
Bah voilà, 30 secondes de recherches, et c’est donc ridicule…<br /> Clubic.com – 28 Dec 20<br /> 458 millions de PC vendus en 2020 : un record !<br /> Un rebond qui ne devrait toutefois perdurer qu'au cours du premier trimestre 2021.<br /> Pas besoin d’aller bien loin, c’est carrément une source Clubic.<br /> S’il vous plait, un minimum de « journalisme ». Remettez en cause/doute/posez-vous juste quelques questions de « base » quand vous postez des trucs pareils.<br /> Ne reprenez pas bêtement la rhétorique à ch*er de financiers pourris.<br /> C’est comme ça qu’on justifie absolument tout, y compris le pire, même quand tout va bien.<br /> Y’a pas de récession sur les ventes. Ça continue d’augmenter. C’est juste que ça augmente moins vite… OLALA !<br /> Suffit de regarder le nombre d’unités vendues, en valeurs absolues !!!, pour se rendre compte de la bêtise de l’usage des % sur juste 2 années.
Valmont69
Je n’ai jamais compris cette égénmonie de l’architecture x86, on avait tellement mieux avec les processeurs RISC, les Macs qui tournaient avec des processeurs RISC étaient tellement plus puissants que les PC sous x86 de la même époque.<br /> Je retourne d’ailleurs à mes POWER9.
Jean-baptiste_Argentin
Si seulement on comparait avec un CPU de PC fixe… on aurait une vraie leçon d’humilité pour le M1
MattS32
Valmont69:<br /> les Macs qui tournaient avec des processeurs RISC étaient tellement plus puissants que les PC sous x86 de la même époque.<br /> À une époque, oui, les PowerPC surpassaient les x86 des PC. Mais ils ont ensuite longtemps stagné, alors qu’au contraire côté PC on connaissait une progression très rapide des performances.<br /> Résultat, les Mac en Core 2 écrasaient complètement leurs prédécesseurs en PowerPC. Vraiment complètement…<br /> Quand aux CPU Power, oui, ils sont performants. Mais ils ne bénéficient pas de la richesse de l’écosystème open source x86, et sont très onéreux (ce qui n’aide pas d’ailleurs pour l’écosystème, parce que les projets open source rechignent à supporter Power, non seulement parce que c’est peu répandu, mais aussi tout simplement parce qu’ils n’ont pas le matos pour tester et s’assurer que ça marche).
zeebix
Quand je regarde ton site il ce fait démonter par une bonne 100ene de proc minimum avec ses 14000points…<br /> A part son TDP et sa conso faut pas s’enflammer…
juju251
Valmont69:<br /> Je retourne d’ailleurs à mes POWER9.<br /> Tu as déjà vu des PC de « bureau » avec processeur POWER (quelque soit la génération) ?<br /> Quels OS sont dispos la dessus ?<br /> Linux / des dérivés d’Unix ? FreeBSD / OpenBSD?<br /> Ce n’est juste pas la même cible que les machines en x86 …
Loposo
Face a un dell XPS de 2020<br /> Et la, c’est que du rendu video, on va pas parler des addon qui utilise cuda et pas metal, des jeux 3D, des soft cao et calcul qui existe pas sur mac… alors ok, on consomme plus, mais si on s’adresse à un pro il regarde la puissance pas les quelques euro d’écarts a la fin de l’année<br /> Et souvent le probleme est l’optimisation des softs et pas que le CPU<br /> Il faut arrêter les bench, ce n’est pas représentatif de la manière dont fonctionne les vrais soft. Combien de fois il faudra le dire. Pas mal de soft pro n’ont pas plus de gains entre un 10 ou 16 cores.<br /> Exemple android un snapdragon va être battu par un mediatek, sauf en utilisation les snapdragon sont souvent mieux optimisé par les app…<br /> Pour revenir à la news tout est que business d’actionnaire, TOUJOURS PLUS, même quand une année a été plus qu’une année exceptionnel
vonkar
hein !! intel a fait un record l’an passé, mais pour garder la meme rentabilité veut virer des gens, chose stupide. Mais intel reste largement leader.
Valmont69
Comme dit plus haut, il existait des Mac desktop avec processeur Power (ils étaient nettement plus puissants notamment au niveau calculs graphique que leur concurrents PC de l’époque et c’est qui a permis à Apple de faire son trou chez les graphistes), on disposait également au début des années 2000 de desktop sous AIX avec processeur Power.<br /> Aujourd’hui, il est vrai que les processeurs Power et les processeurs sous architecture RISC sont plutôt réservés au marché des serveurs (et supercalculateurs), marché sur lequel est présent Intel également donc ils sont bien en concurrence.<br /> Niveau OS, pour les HPC on va surtout trouver du Linux et pour les serveurs plus conventionnels du Linux, de l’AIX et de l’IBMi (mon préféré).
MattS32
Valmont69:<br /> et c’est qui a permis à Apple de faire son trou chez les graphistes<br /> Non, la position de force d’Apple chez les graphistes est largement antérieure à ça, elle date des tous premiers Mac, parce que Jobs avait poussé pour avoir des primitives graphiques bien plus avancées que sur les PC dans l’OS.<br /> Valmont69:<br /> on disposait également au début des années 2000 de desktop sous AIX avec processeur Power<br /> Mouais… Disons plutôt des petits serveurs et des machines pour les devs AIX… Parce que AIX n’a jamais été pensé comme un OS pour desktop généraliste, ça n’a jamais été dans les plans d’IBM, et y a vraiment pas la logithèque pour dessus (y compris les logiciels desktop d’IBM…).<br /> Valmont69:<br /> Aujourd’hui, il est vrai que les processeurs Power et les processeurs sous architecture RISC sont plutôt réservés au marché des serveurs<br /> Power est réservé à ce marché, oui. PowerPC un peu moins, on en trouve dans le monde réseau notamment (routeurs, firewalls, switchs…). Mais la famille RISC de manière générale, non : tout le monde mobile s’appuie massivement sur des CPU RISC (les ARM).
toast
À quel moment j’ai écrit qu’intel avait perdu son leadership ?
philumax
Intel, n’en est pas à la première purge de salariés de son histoire et il recommencera sûrement.<br /> Maintenant, dire que les salariés licenciés retrouveront du boulot, y a un léger doute, même aux Etats Unis.<br /> Les purges du passé, étaient, pour « délocaliser » (ce mot là vient de cette époque).<br /> Je ne sais pas, si un livre d’histoire, existe à propos de ces « événements », mais pour ceux concernés (les purgés), ça n’a pas dû être drôle…<br /> Inutile de me mettre un lien qui relaterait cette période, j’aurais tendance, à ne pas croire, ce qui y serait écrit.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

2 ans après son lancement, la gamme Rocket Lake en
Le renouvelable, première source d'électricité dès 2025 ?
Radars en ville : le projet encore reporté
Vous aviez Stadia ? Voici le temps qu'il vous reste pour réactiver votre manette
Fini les bouchons d'oreille pour dormir, Philips veut que vous dormiez avec ces écouteurs spéciaux
Hogwarts Legacy : un véritable carton alors que le jeu n'est même pas encore officiellement sorti
Prix dérisoire pour le clavier mécanique Cooler Master V2 CK530
Désolé Windows 11, les joueurs PC ne t'aiment toujours pas et préfèrent...
Disney+ en difficulté… mais, ouf, les Toy Story et Reine des Neiges nouveaux arrivent
C'est aujourd'hui que les jeux Game Boy débarquent sur le Switch Online
Haut de page