Le patron de Huawei chante les louanges d’Apple en matière de protection des données personnelles

Pierre Crochart Contributeur
08 juillet 2019 à 18h13
0
Huawei
© J. Lekavicius / Shutterstock.com

Après avoir concédé que les membres de sa famille utilisaient pour la plupart un iPhone, Ren Zhengfei, fondateur et P.-D.G. de Huawei, admet que la démarche d'Apple en matière de protection des données est un modèle à suivre.

Dans un entretien accordé au Financial Times, le chef d'entreprise a souhaité réaffirmer la position de Huawei en matière de confidentialité. À savoir qu'aucune donnée client ne sera jamais transmise au gouvernement chinois.

« Nous ne traquons aucune donnée »


« Les données appartiennent aux utilisateurs, pas à nous. Les opérateurs doivent localiser tous leurs utilisateurs, autrement les appels téléphoniques ne pourraient pas fonctionner. Ce sont les prérogatives des opérateurs de traquer les données des utilisateurs. Nous, en tant que fournisseur d'équipement, ne traquons aucune donnée », se défend Red Zhengfei dans les colonnes du Financial Times.

Le P.-D.G de Huawei se place ainsi dans une posture de chevalier blanc de la protection des données privées, en s'appuyant sur le modèle cité dans l'entretien par le chef d'entreprise : Apple.

En effet, la firme de Cupertino s'est fait une spécialité de s'ériger en parangon de la confidentialité. De nombreux outils et verrous ont été mis en place par Apple pour empêcher, sinon restreindre à l'extrême, les fuites de données susceptibles de mener à l'identification d'un utilisateur.

Une absence de preuves qui décrédibilise les USA


Quant au fait de transmettre des données personnelles au gouvernement chinois : « Nous ne ferions jamais une chose pareille », reprend le P.-D.G. de Huawei. « Si nous ne l'avions fait ne serait-ce qu'une fois, les États-Unis auraient des preuves à fournir au monde entier. Alors les 170 pays et régions avec lesquels nous faisons affaire arrêteraient d'acheter nos produits, et notre entreprise s'effondrerait ».

S'effondrer, le mot est peut-être un peu fort. Reste que les sanctions américaines à l'encontre du géant chinois ne font pas du bien à ses finances. Les dernières estimations pointent en effet vers une perte de près de 30 milliards de dollars cette année - soit un bénéfice net de 8 milliards de dollars.

Ren Zhengfei conclut en s'étonnant du paradoxe américain. « Le gouvernement chinois n'intervient pas dans les affaires américaines. Je ne comprends pas pourquoi le gouvernement américain micromanage autant ses entreprises américaines ».

Source : Apple Insider
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Un démantèlement des GAFA ?
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top