HTC développerait un OS destiné à la Chine

0
La firme basée à Taiwan aurait dans l'idée de développer un système d'exploitation mobile destiné en particulier au public chinois. HTC souhaite ainsi obtenir une part du gâteau géant du marché des smartphones.

00FA000004945288-photo-htc-logo-gb-sq.jpg
Après Aliyun OS, développé par Alibaba, une nouvelle initiative pourrait naître en matière de mobilité en Chine. HTC envisagerait de mettre en place un nouveau système d'exploitation destiné à ce marché en plein essor. L'ambition du groupe serait ainsi de trouver un relais de croissance et de freiner la baisse de ses ventes de terminaux.

Pour l'instant, rien n'est officiel mais une source interne à HTC a expliqué au Wall Street Journal que des discussions auraient été entamées entre les responsables de la firme et le gouvernement chinois. En contrepartie d'une autorisation de lancement de cet OS sur le marché chinois, une intégration poussée de certains services comme l'outil de micro-blogging Weibo aurait alors été évoquée.

Le lancement pourrait être prévu pour la fin de l'année. Du côté de HTC, l'idée de bâtir son propre OS avait été initiée en septembre 2011. A l'époque, la direction du groupe entendait tirer parti des différents systèmes d'exploitation disponibles et évoquait le fait de ne pas se satisfaire uniquement d'une simple surcouche sur un système d'exploitation développé par un concurrent.

Toutefois, on ne sait à l'heure actuelle toujours pas si le système proposé par HTC sera totalement propriétaire ou en partie basé sur Android. Cette dernière hypothèse pourrait apparaître peu plausible au vu des ratés concernant Acer et Alyun. Le constructeur avait en effet dû annuler la sortie d'un smartphone basé sur l'OS d'Alibaba au motif que ce dernier enfreignait les conditions d'utilisation d'Android.

Depuis, l'idée aurait, semble-t-il, mûri au sein de HTC. Cette dernière plairait également aux officiels du pays, soucieux de voir la dominance de l'OS de Google s'éroder.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page