HP et Hewlett Packard Enterprise : une scission pour la transformation numérique

Par
Le 02 novembre 2015
 0
La scission des activités de HP est actée. D'un côté, les PC et imprimantes pour HP, de l'autre les serveurs et le réseau pour Hewlett Packard Enterprise avec comme objectif de faire du groupe un fer de lance de la transformation des entreprises.

Depuis près d'un an, Hewlett Packard prépare la scission de ses activités en deux entités indépendantes. Contraint par la baisse de ses revenus d'opérer des changements, le groupe américain a fait le choix de créer deux nouvelles sociétés, qui vont opérer sur des marchés distincts.

D'un côté HP (logo bleu classique) conserve le marché des PC et des imprimantes. Deux secteurs dans lesquels la demande est en forte baisse. Quant aux ventes du groupe dans ces domaines, elles sont également en net recul depuis plusieurs trimestres. La société va accueillir environ 20% des effectifs actuels de l'ensemble et sera dirigée par les responsables des divisions concernées.

Le volet dédié aux entreprises est bien mieux doté. Hewlett Packard Enterprise (logo sous forme de rectangle vert) récupère les activités serveurs, stockage, réseau ainsi que l'ensemble des services (consulting, infogérance...). Dirigée par Meg Whitman, la société englobe 80% des effectifs actuels ainsi que l'ensemble des marchés en progression...

0258000008059470-photo-logo-hp-hewlett-packard-enterprise.jpg

Bien que les deux sociétés fassent leur entrée en bourse, Hewlett Packard Enterprise semble représenter le futur du groupe. La société entend à ce titre miser sur l'accompagnement des professionnels, notamment dans le cadre de leur transformation numérique.

Hewlett Packard Enterprise : "to boldly go where no man has gone before" ?


Pour intéresser, Hewlett Packard Enterprise indique réaliser un chiffre d'affaires de 53 milliards de dollars. De quoi séduire les investisseurs autour d'un leitmotiv, celui de la transformation numérique des entreprises. Entre les lignes, la société renoue avec ses propositions traditionnelles que sont la réduction des coûts ou l'amélioration de la productivité de ses clients.

Gerald Karsenti, PDG de Hewlett Packard France précise cet objectif : « le numérique ou même le big data sont des tournants presque magiques car l'IT est une pierre de la transformation des entreprises. A ce jour, des changements sont clairement observables dans des secteurs tels que les transports, la santé mais également la domotique ».

01f4000008230196-photo-gerald-karsenti.jpg
Gerald Karsenti, PDG de Hewlett Packard Enterprise France

Hewlett Packard va également se renforcer dans l'innovation ouverte en apportant son soutien aux start-up. « Coach » de 22 petites structures actuellement, le groupe entend porter son initiative auprès d'une centaine de ces sociétés.

Une scission... et des suppressions de postes


La création de ces nouvelles structures ne se fera pas sans heurts. En septembre dernier, la direction du groupe annonçait qu'une nouvelle volée de licenciements serait programmée dans les mois à venir. Entre 25 000 et 30 000 postes sont ainsi concernés par la mesure.

La France pourrait être également visée. La direction France précise que les négociations sociales n'ont pas encore débuté mais confirme qu'il y aura bel et bien un impact. Interrogé à ce sujet, Gerald Karsenti explique : « Nous avons des interrogations au sujet de nos compétences internes, de notre pyramide des âges. Par le passé, nous avons actionné des plans de pré-retraite ainsi que des embauches de personnel plus jeune. Il est donc important d'apporter une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences pour mieux comprendre la question. Le sujet du volontariat sera également évoqué ».

Au niveau monde, en additionnant les suppressions déjà programmées à celles anticipées par la direction, la firme américaine devrait se séparer d'environ 55 000 de ses employés d'ici les prochains mois. Le total se porte même à 85 000 postes depuis l'arrivée de sa PDG, Meg Whitman à la tête du groupe.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top